100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Projet de loi Mayotte : « l’urgence de l’approfondissement » pour Le Temps d’Agir

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Non à l’exclusion de nos journalistes

Ce 17 décembre 2021, un membre de notre rédaction a été exclu sans ménagement du pôle presse chargé de suivre la campagne de Marine...

De nouvelles directives pour le financement des structures qui œuvrent dans le social et le médicosocial

Ce lundi 22 novembre s’est tenue au conseil départemental la première rencontre entre le vice-président en charge des solidarités, de l'action sociale et de...

Départ pour Laurence Carval

Mardi 21 décembre 2021, la préfecture de Mayotte annonçait le départ officiel de Laurence Carval, sous-préfète et directrice de cabinet du Préfet de Mayotte....

Alors que le projet de loi Mayotte doit être examiné en conseil des ministres le 22 janvier prochain, le président du mouvement Le Temps d’Agir, Soula Said-Souffou, invite le Département à demander son ajournement et la mise en place d’une concertation de fond pour enrichir le texte et améliorer plusieurs dispositions fondamentales qui, en l’état, pourraient porter préjudice aux intérêts supérieurs des Mahorais, aux collectivités et à l’économie.

Selon le candidat malheureux aux dernières municipales à Sada, ce texte comporte « toute une serie de changements sémantiques e de dispositions dérogatoires au droit commun qui maintiennent des inégalités économiques et sociales contraires à l’esprit de notre République ». Sur le volet institutionnel et le passage en Département-Région, il insiste pour une transformation profonde. Dans le cas contraire, « cette réforme ne sera qu’une mesure cosmétique à finalité politique et notre dépendance aux services déconcentrés de l’État à La Réunion restera tout à fait distincte ».

Concernant les propositions des Mahorais, « il n’est pas acceptable que des solutions qui font consensus localement ne soient pas reprises par le texte à l’image du renforcement de la protection des frontières avec l’agence Frontex ». Compte tenu de l’immigration incontrôlée et des régularisations massives, Soulai Said-Souffou estime que « le laissez-faire constituerait une fausse politique et une trahison morale du combat pour Mayotte française ». Pour ce qui a trait aux moyens de développement et à la fiscalité, il lui apparaît inconcevable d’être toujours autant dépendant de l’octroi de mer, « un impôt obsolète dans sa conception actuelle et qui contribue par sa nature à obérer les efforts de productions locales et à rendre la vie chère ».

En définitive, « il est urgent d’approfondir la concertation au risque d’aboutir à la présentation en conseil des ministres d’un texte relatif à Mayotte qui serait largement contesté par les Mahorais, car trop timide dans ses ambitions et intrépide par ses renoncements ».

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1029

Le journal des jeunes

chab6

À la Une

Réforme des retraites : les grévistes mobilisés à Mamoudzou

Les rangs étaient un peu plus clairsemés que lors des précédents rassemblements. Environ 150 personnes se sont réunies ce mardi matin sur le parvis...

Concours d’informatique : des élèves de M’gombani au top niveau national

Participants au concours « Castor informatique », plusieurs élèves de sixième du collège Halidi Selemani de M’gombani, à Mamoudzou, ont obtenu d’excellents résultats, les plaçant parmi...

Hervé Madiec : « la règlementation a beaucoup changé ces dernières années »

Présent à Mayotte sous les dénominations Star Mayotte et Star « Urahafu », le groupe Suez y est le principal acteur du recyclage et de la...

Idris déploie ses ailes à la Marine nationale

Âgé de 27 ans, Idris se passionne pour l’aviation depuis l’adolescence. Et il a tout fait pour vivre de sa passion alors que rien...

Catégorie entraîneur de l’année

Magdalena Alliaud – 29 ans – Rugby Despérados Rugby Club M’tsapéré / Comité Territorial de Rugby de Mayotte Magdalena Alliaud est de ces rares entraîneuses féminines...