L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Votez !

Le mouvement de grève des salariés d’Ewa se poursuit

À lire également

Mayotte : « Clouée au sol depuis le 19 mars », Ewa Air tente de passer la crise

La compagnie mahoraise détenue à 51% par Air Austral et qui compte aussi la Chambre de Commerce et d’Industrie de Mayotte parmi ses actionnaires, espère voir bientôt le bout du tunnel. Pour maintenir la flotte pendant le confinement, Ayub Ingar, son directeur général délégué, a tenté d’organiser quelques vols. Ce mardi, c’est ainsi un avion-cargo qu’il devait réceptionner à l’aéroport de Pamandzi. Il revient pour le Flash Infos sur cette opération, et sur l’activité d’Ewa Air depuis le début du confinement.

Pourquoi 180 passagers ont vu leur vol Mayotte-Réunion annulé ce vendredi ?

La reprise des vols commerciaux par Air Austral est encore timide. Et ce vendredi 3 juillet, 180 passagers ont vu leur réservation annulée à la dernière minute à cause d’une restriction de la capacité de voyageurs à l’arrivée, à l’aéroport de Saint Denis.

Circulation alternée : A partir du 19 juin, ce sera moitié-moitié dans Mamoudzou

L’arrêté de circulation alternée pendant un mois a été rendu public, ce jeudi 1er juin. Dès le 19 juin, les véhicules venant de l’extérieur...

Mayotte : les bus scolaires sont parés pour la reprise mais roulent à vide

Tous les bus scolaires sont à nouveau de service, mais les élèves se font rares. La société qui est en charge, Carla Mayotte Transport Baltus, fait respecter les mesures barrières avec les moyens du bord. Cependant, la gérante s’inquiète particulièrement pour la prochaine rentrée qui arrive à grands pas alors que rien n’est prêt.

Les annulations de vols de la compagnie Ewa Air se multiplient depuis ce samedi 17 décembre. En cause : un mouvement de grève des salariés qui dénoncent leurs conditions de travail.

A l’aéroport, l’agacement a laissé place à une certaine résignation. Ce lundi 19 décembre, une vingtaine de personnes patientent devant le guichet de la compagnie aérienne Ewa Air. « On attend des réponses, on aimerait savoir si nous serons indemnisés », témoigne Manuela Noury. En vacances à Mayotte, cette Bretonne n’a pas pu monter dans l’avion qui devait l’amener à Saint-Denis (La Réunion), ce lundi matin. « J’ai scruté ma boîte mail et les réseaux sociaux, mon vol devait être maintenu. Mais en arrivant à l’aéroport, j’ai appris qu’il était annulé sans que personne ne soit prévenu », explique-t-elle. La jeune femme devrait pouvoir embarquer, mercredi, mais espère être relogée en attendant. Emma Texier et Louise Cornuault devaient quant à elle partir dès samedi pour neuf jours de vacances à La Réunion. Mais les deux habitantes de Tsimkoura doivent désormais patienter jusqu’à mercredi pour pouvoir embarquer. « Nous avions loué une chambre à Mamoudzou pour se rapprocher de l’aéroport la veille du départ. Finalement, nous avons été obligés de retourner dans le sud de l’île. Nous avons appelé 17 fois chacune la compagnie, mais nous n’avons aucune réponse », témoignent les deux femmes.

« Aucune reconnaissance »

Depuis vendredi 16 décembre, les annulations des vols de la compagnie Ewa Air, à destination de La Réunion, des Comores et de Madagascar, se multiplient. En cause : un mouvement de grève engagé par les salariés. Le syndicat SNPNC-FO dénonce en effet « de multiples dysfonctionnements dans les conditions d’emploi et de travail du personnel navigant et de l’ensemble des salariés ». Ce mouvement, qui devait s’achever ce lundi 19 décembre, a été reconduit par les grévistes. « Nous n’avons aucune reconnaissance. Lorsque nous sommes au sol et pas à bord d’un avion, nous ne sommes pas payés. Et parfois, nous ne sommes même pas logés lorsque nous effectuons des escales à Madagascar ou à La Réunion », assure un ancien salarié de la compagnie, qui vient de démissionner. Pour le syndicat SNPNC-FO, qui regrette que ses propositions ne soient « ni écoutées, ni entendues », ces dysfonctionnements sont liés à « une politique managériale défaillante ».

Une cellule de gestion de crise

La compagnie a déclenché une cellule de gestion de crise, pour « minimiser au maximum les impacts sur son programme de vols ». Dans un communiqué, la direction* déplore cette situation qui vient pénaliser la clientèle en cette période de nombreux départs en vacances. Elle « lance un appel à la responsabilité de son personnel afin de trouver une issue favorable à cette crise ».

Elle a souhaité mettre en place des mesures commerciales pour les passagers pénalisés. « Ils ont la possibilité de modifier leur billet sans frais, ni pénalités et pourront se faire rembourser s’ils en font la demande », assure la compagnie. Le reste du programme de la compagnie, à compter du 20 décembre, n’est pour le moment pas perturbé.

*Le directeur d’Ewa Air, Ayub Ingar, n’a pas répondu à nos sollicitations.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1084

Le journal des jeunes

À la Une

Un nouveau cas de choléra détecté à Koungou ce jeudi

La préfecture de Mayotte et l’Agence régionale de santé (ARS) confirment qu’une nouvelle personne atteinte du choléra a été identifiée, ce jeudi 11 avril....

TME : Catégorie entreprise innovante

Par les perspectives qu’elles offrent pour l’économie mahoraise et les nouvelles filières qu’elles développent, cinq structures ont retenu notre attention dans la catégorie entreprise...

Deux scénarios possibles pour le contournement routier de Combani

Le conseil départemental a décidé, ce mardi, de reprendre la main sur les prochaines étapes de la construction du contournement routier de Combani, le...

Des stades pleins pour les finales des tournois ramadan

Les finales des tournois de ramadan sponsorisés par Orange se sont tenues ce jeudi 11 avril, journée de fête de l’Aïd-el-fitr. Les dernières rencontres...

Comores : Trente-huit détenus s’évadent de la prison de Moroni

Un militaire qui figure parmi les détenus serait à l’origine de la débandade de ce jeudi matin, selon les déclarations du chef du parquet...