L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

On était 9.800 habitants de plus à Mayotte en 2022

À lire également

“C’est par l’éducation que la femme mahoraise peut s’émanciper

Cela fait à peine deux mois qu’elle a pris ses fonctions et pourtant Taslima Soulaimana, la nouvelle directrice régionale aux droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes a de grandes ambitions pour la femme mahoraise. Elle est cependant consciente que la tâche ne sera pas si facile. 

Le viol, une perversion cachée dans la société mahoraise

Le viol est un mal invisible, et à Mayotte on profite de cette invisibilité pour ne pas en parler. Dans une société où le sexe est tabou, les victimes d’agressions sexuelles sont trop souvent réduites au silence. Cependant, les langues commencent à se délier, et les victimes veulent désormais se faire entendre malgré les nombreuses barrières qu’elles doivent franchir.

Pauvreté : La dichotomie mahoraise

Le chiffre est l’un des plus parlants pour décrire la situation de Mayotte. Régulièrement employé, il va désormais changer. La part de la population vivant sous le seuil de pauvreté national passe en effet de 84% à 77%. Une baisse qui ne doit pas masquer une autre réalité : les inégalités de vie se sont creusées.

Mayotte : “On veut que l’État nous prenne en charge comme tous les demandeurs d’asile qui vivent en France”

C’est un ras-le-bol qui a poussé les demandeurs d’asile africains à manifester ce lundi 20 juillet devant la mairie de Mamoudzou. Ils réclament de meilleures conditions de vie et une meilleure prise en charge de la part des associations et de l’État, mais les moyens mis à disposition à Mayotte ne sont pas suffisants. 

Dans son dernier bilan démographique, l’Institut national de la statistique et des études économiques a confirmé que 10.770 enfants sont nés de mères domiciliées à Mayotte en 2022. Un nouveau record.

on-etait-9800-habitants-de-plus-a-mayotte-en-2022
Muriel Granjon, responsable du recensement, Loup Wolff, directeur interrégional et Véronique Daudin, nouvelle cheffe du service régional de l’Insee à Mayotte.

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publie son « bilan démographique » annuel. Photographie à un instant « t » du ratio entre les décès et les naissances, le « solde naturel » du département était de 9.800 habitants en 2022. Le « niveau record » des naissances fait largement pencher la balance. En effet, l’an dernier, 10.770 enfants sont nés de mères domiciliées à Mayotte, soit 160 de plus qu’en 2021. « La fécondité reste ainsi élevée, avec 4,7 enfants par femme », note l’Insee. Une donnée qui explique l’évolution démographique du département, notamment parce que « les trois quarts des bébés nés en 2022 ont une mère étrangère, souvent comorienne », poursuit l’institut. Toutefois, un enfant sur deux [55% des nouveau-nés] a ou moins un parent français.

L’Insee, qui se base sur les données issues de l’état civil pour réaliser cette étude, précise que, depuis 2015, le nombre de naissances se situe à un niveau nettement plus élevé qu’à la fin des années 2000. En moyenne, entre 2007 et 2012, 7.100 naissances ont été enregistrées à Mayotte. Le solde naturel augmente donc, malgré une légère hausse du nombre de décès en 2022 (970, soit 23% en plus qu’en 2019). En comparaison avec les données nationales, entre l’avant et l’après Covid-19, les décès ont bien plus augmenté à Mayotte que dans l’Hexagone (+9,8%), aux Antilles ou en Guyane (+16-17 %).

« La population de Mayotte étant nettement plus jeune que celle de l’Hexagone, le nombre de décès rapportés à l’ensemble de la population reste bien plus faible. Ainsi, le taux de mortalité est trois fois plus faible à Mayotte que dans l’Hexagone (3,2 contre 9,8 pour 1.000 habitants », contextualise l’institut.

Les données du nouveau recensement en 2025

Plus attendus, les résultats du recensement de la population ne seront pas connus avant le début de l’année prochaine, le dernier datant de 2017. « On ne recense plus les personnes tous les cinq ans de façon exhaustive. Maintenant, on réalise un recensement annuel de la population », explique Muriel Granjon, responsable du recensement de la population à l’Insee Mayotte. Depuis la loi relative à l’égalité réelle Outre-mer, l’institut applique les mêmes méthodes à Mayotte que dans les autres départements, et fournira seulement une « estimation » de la population aux communes chaque année avant d’arrêter un nombre précis fin 2025. Au 1er janvier 2023, la population de Mayotte était estimée à 310.000 personnes.

Une nouvelle cheffe du service régional

Véronique Daudin est nommée cheffe du service régional de l’Insee à Mayotte, au sein de la direction interrégionale de l’Insee La Réunion-Mayotte. Depuis 2019, elle était directrice régionale de l’institut en Corse. Auparavant, de 2015 à 2019, elle a été directrice de l’Institut national de la statistique et des études économiques de Nouvelle-Calédonie. Elle avait déjà exercé à Mayotte de 2010 à 2013 en tant que responsable du service régional et succède désormais à Bertrand Aumand, qui devient chef du service territorial de la Martinique.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1078

Le journal des jeunes

À la Une

Retour autorisé des manzaraka et des pool parties

La préfecture de Mayotte continue de desserrer la vis grâce à une saison des pluies particulièrement abondante qui a permis de remplir à la...

Une plainte déposée dans l’affaire des conteneurs de Bandraboua

Mayotte Nature Environnement (MNE), une association pour l’environnement à Mayotte, annonce avoir porté plainte à cause des conteneurs, bacs de tri et déchets présents...

Barrages : Une réunion de « sortie de crise » aboutit à un consensus

C’est officiel. Les barrages des Forces vives sont levés afin d’accorder « le bénéfice du doute » au gouvernement, après l’annonce de nouvelles mesures attendues au...

« C’est important que la population sache vers quels élus se tourner »

Alors que les barrages se lèvent, plusieurs manifestants veulent pouvoir suivre le travail des élus devant répondre à leurs revendications. C’est pour cela qu’à...

Habitat informel : Le délai de flagrance porté à 96 heures contre 48 heures auparavant

Le projet de loi sur la rénovation de l’habitat dégradé a été voté à l’unanimité, ce mercredi soir, au Sénat. Il inclut un changement...