100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Vatel

Les jeunes entrepreneurs mahorais honorés pour leurs innovations

À lire également

Attaquée de toutes parts à Mayotte, Panima tente de riposter

Entre la polémique sur la qualité des repas livrés aux confinés du RSMA, et la mise à l’arrêt d’une partie importante de son activité à cause du confinement, l’entreprise de restauration collective est sur tous les fronts. Mais face à ces multiples coups durs, son directeur, Gilles Rouinvy, ne baisse pas les bras et répond aux critiques. Entretien.

Les chiffres qui rendent le confinement compliqué à Mayotte

On le sait, le confinement à Mayotte est rendu d’autant plus difficile qu’une grosse partie de la population vit dans des habitations insalubres, dénuées du confort élémentaire. Dans une publication diffusée hier, l’Insee rappelle quelques chiffres parlants. Résumé point par point.

Rachat de Vindemia par GBH : la grande distribution de Mayotte face à la menace d’une concentration inédite

Réunion au sommet ce lundi, entre les différents acteurs économiques et politiques du 101ème département, alors que le rachat de Vindemia, filiale de Casino, par GBH, qui détient 11 magasins Carrefour, doit avoir lieu le 1er juillet. Pour l’instant, ni l’Autorité de la Concurrence, ni le Conseil d’État ne se sont prononcés contre l’opération. Mais après La Réunion, c’est au tour des acteurs mahorais de s’inquiéter de ses conséquences pour la vie économique locale.

Les poissonneries mahoraises ont le bec dans l’eau

À Mayotte, la préfecture a autorisé le maintien des activités de pêche. Une bonne nouvelle pour le secteur, qui se retrouve maintenant confronté à un problème de stockages des produits frais. Les poissonneries et les coopératives sont aujourd’hui les premières à faire les frais du manque de structures adaptées. 

Des jeunes Mahorais ont été récompensés, jeudi soir, au 5/5 à Mamoudzou, pour leur ingéniosité. Organisé par Totalénergies, le challenge startupper a primé le meilleur entrepreneur de l’année en la personne de Rachid Abdou Moussa, Amina Madi-Bao en tant que meilleure entrepreneuse. Le projet de création d’entreprise honoré a été Habit’âme avec sa solution de logement en kit fabriqué en matières recyclées.

Le début de la soirée a d’abord semblé un peu paradoxal, une coupure d’électricité empêchant Total énergies de mettre en lumière les lauréats de son challenge startuppers. Mais une fois celle-ci réparée, les jeunes entrepreneurs mahorais, très bien vêtus pour l’occasion, ont pu monter sur la scène et recevoir leurs prix.

Le concours, ouvert de l’âge de 18 ans à 35 ans, existe depuis quelques années maintenant. Il permet à de jeunes Mahorais, à la fois de confronter leurs projets avec d’autres et également de remporter une bourse de 7.000 € chacun, une visibilité et un coaching personnalisé par la chambre de commerce et de l’industrie de Mayotte. 40 dossiers ont été présentés par des jeunes de l’île. « L’enjeu de ce challenge est de développer un écosystème entrepreneurial qui soit dynamique et local », indique Karine Poisson, directrice générale de TotalEnergies Marketing Mayotte. Trois critères sont alors retenus, répondre aux problématiques de développement durable, avoir un caractère innovant et la faisabilité de voir le jour.

« Un clavier qui permet de communiquer en shimaoré et en kiboushi »

Trois initiatives ont retenu particulièrement l’attention du jury. La première est un clavier numérique, pour l’instant accessible sur Android. Conçu par Rachid Abou Moussa, il permet de s’exprimer en shimaroé, en kiboushi et dans toutes les langues dérivées du Swahili. « C’est un concept qui en cache plusieurs autres. C’est un clavier qui permet de communiquer en respectant la phonétique de ces langues. Ça peut servir à des scientifiques, ceux qui donnent des cours ou même celui qui veut apprendre », relate le fondateur de Maoclav Concepts.

Côté féminin, c’est d’Amina Madi-Bao et « ses délices » qui ont été primés. Sa société de boulangerie, pâtisserie et traiteur mêle la cuisine traditionnelle mahoraise et l’utilisation de produits écologiques. Installé à Dembéni, Habit’âme reçoit le prix du meilleur projet de création d’entreprise. « Notre projet est d’essayer d’améliorer les conditions de vie à Mayotte, pour tous et de manière accessible. On veut amener notre petite pierre à l’édifice en essayent de dépolluer Mayotte de ces déchets », révèle Hannah Dominique. Deux machines, qui ne sont pas encore arrivées, vont permettre à la petite équipe de confectionner des briques à base de plastique recyclé.

La remise de prix ne s’est pas arrêtée puisqu’une dizaine d’autres ont pu monter sur la scène. Preuve que le jeune tissu entrepreneurial mahorais ne manque pas de lumières.

Avis Facebook pour l’UE!
Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1000

Le journal des jeunes

À la Une

Toutes les informations à connaître sur vos candidats aux élections législatives

Le ministère de l’Intérieur a publié ce mardi 24 mai la liste des candidats officiels enregistrés en préfecture pour le 1er tour des élections...

La Cimade annule sa procédure judiciaire entamée contre le Collectif des Citoyens

Le procès à l’encontre de trois membres du Collectif des Citoyens poursuivi par la Cimade, qui devait avoir lieu ce mardi 24 mai, a...

Une boutique pédagogique pour former les futurs professionnels de la vente à Sada

Premier dispositif de cette envergure à Mayotte, la boutique pédagogique du lycée de Sada a ouvert ses portes salle B210, ce mardi 24 mai...

Débat télévisé : une question de légitimité …

Dans le cadre des élections législatives 2022, la télévision publique organise ses traditionnels débats permettant aux différents candidats en lice de défendre leurs programmes...

Diabète : « Si une personne est petite et en surpoids, il y a déjà un facteur de risques. »

Ce mardi 24 mai se déroulait une matinée de sensibilisation sur la thématique du diabète. Organisée par le centre communal d’action sociale de la...
/* CODE DE SUIVI LINKEDIN----------------------------------------*/