L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Le Beach-foot entreprises prêt à fouler la plage après quatre ans d’absence

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

UNSS Mayotte : les néo-collégiens à la découverte du sport scolaire

Une vingtaine d’établissements scolaires ont organisé la Journée nationale du sport scolaire 2020/2021, ce mercredi. Devant la crise sanitaire et les adaptations qu’elle implique, les participants ont été bien moins nombreux que les éditions précédentes. Malgré cela, l’événement n’a rien perdu de son enthousiasme.

Une première très attendue pour les badistes mahorais

Le badminton mahorais sera représenté pour la première fois aux Jeux des îles de l’océan Indien en août prochain à Madagascar ! Nous nous sommes...

Organisé pour la dernière fois en 2019, le Beach-foot entreprises revient fouler le sable de la plage de Sakouli, dans la commune de Bandrélé, le dimanche 28 avril. Organisé par l’agence Angalia, le tournoi a vu ses poules être tirées au sort (voir tableaux), ce lundi, à l’hôtel Hamaha Beach, à Mamoudzou. L’occasion pour le directeur de l’agence, Laurent Mounier, de revenir sur cet événement inter-entreprises particulièrement attendu.

Flash Infos : Cela fait quatre ans que le Beach-foot entreprises n’a pas eu lieu. On imagine que son retour s’est fait attendre.

Laurent Mounier : En effet, la dernière édition a eu lieu en 2019. Puis en 2020, il y a eu le Covid-19, en 2021 et 2022, ça n’a pas pu se faire, et ensuite, il y a eu la crise de l’eau. Chaque année, on n’arrêtait pas de nous appeler pour nous demander si le tournoi allait avoir lieu. Donc cette année, c’est le retour, avec la dix-neuvième édition, le dimanche 28 avril à partir de 9h à la plage de Sakouli. Quarante entreprises vont être représentées (on n’a d’ailleurs pas eu de mal à atteindre les quarante malgré notre absence les années passées), comme Transdev, Corsair, Sodifram, Douka Bé ou encore Panima. Nous avons aussi des partenaires pour la logistique, comme l’Union nationale des arbitres de football (Unaf), qui va nous permettre d’avoir deux arbitres par terrain. Nikel Chrome va participer au nettoyage de la plage car cela est très important pour nous de laisser une plage propre. L’association 976 Bandrélé sera sur le parking, notamment pour surveiller et nous sommes également accompagnés par la mairie de Bandrélé et l’hôtel O’Lolo. On est très heureux que cette année fonctionne aussi bien. On avait un peu de craintes, mais tout le monde est là.

F.I. : Quels sont les objectifs de ce tournoi ?

L.M. : Le Beach-foot entreprises doit être un moment convivial et festif. Son but est de rassembler les salariés autour d’un projet commun consistant à défendre leur entreprise. On veut favoriser les échanges entre collaborateurs. Au sein d’une entreprise, le comptable et le livreur par exemple ne se connaissent pas forcément, mais là, ils vont défendre ensemble les couleurs de leur entreprise. On souhaite favoriser les échanges entre collègues. L’idée est aussi de confronter les entreprises dans un esprit bon enfant et fair-play. On sait que sur les quarante équipes, cinq ou six jouent la gagne, les autres viennent pour passer un bon moment autour des valeurs du sport, et c’est notre but.

F.I. : Quelles sont les priorités d’Angalia pour la compétition cette année ?

L.M. : Nous en avons trois. La première, c’est la propreté. Nous allons fournir des sacs pour les détritus à ramener dans des poubelles disposées par la Star Urahafu. Tout le monde a laissé un chèque de caution de 300 euros qui sera rendu en échange de la propreté de la plage. La deuxième priorité, ce sont les licences, qui sont nominatives et obligatoires. Des certificats d’appartenance à l’entreprise sont demandés. Le jour J, il faudra avoir ses papiers d’identité, qui permettront d’avoir la licence et le bracelet de participation. Il y aura des contrôles aléatoires pour éviter la triche. La troisième et dernière priorité, c’est le stationnement et la sécurité. Il y a un arrêté municipal qui permettra de se garer le long de la route nationale côté mer. Ce sera important de respecter cet emplacement. Niveau sécurité, la police sera présente, la gendarmerie également ainsi que des agents de sécurité. L’association 976 Bandrélé va aussi surveiller le parking.

F.I. : Pouvez-vous rappeler quelques règles du tournoi ?

L.M. : Le beach-foot et le football n’ont pas tout à fait les mêmes règles. Il y aura quarante équipes de huit joueurs, dont trois remplaçants clairement identifiés, qui pourront aller et venir dans le jeu autant de fois qu’ils veulent. Le bracelet obtenu après la présentation de la carte d’identité est obligatoire. Les équipes en retard seront déclarées forfait mais elles n’ont pas besoin d’être au complet pour commencer un match. Aucun tacle ne sera toléré (je m’adresse notamment aux joueurs de football) et pourra être sanctionné jusqu’au carton rouge. La plupart des participants vient pour passer un bon moment entre amis, pas pour se blesser. D’ailleurs, un carton rouge peut entraîner l’exclusion pour la journée et la non garantie que l’équipe soit reconduite l’année d’après. Il n’y a pas de gardien sauf pour les penalties, pas de hors-jeu. Les règles seront toutes rappelées aux participants le jour du tournoi.

F.I. : Comment va s’organiser le jour du tournoi d’ailleurs ?

L.M. : Il va y avoir huit terrains, donc huit poules au total, portant chacune le nom d’un des sponsors de l’événement. Il y aura cinq équipes par poule. Le matin sera consacré aux qualifications et chaque équipe jouera donc quatre matchs. La victoire permet de remporter trois points, un match nul, un point et la défaite, zéro point. Les deux premières équipes de chaque poule seront qualifiées pour la tableau final, l’après-midi, qui se déroulera par élimination directe durant les huitièmes, quarts de finale, demi-finales et finale. Les récompenses seront remises à 17h.

Les différentes poules sont désormais connues

 

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1090

Le journal des jeunes

À la Une

« Place nette » : un chantier d’embarcations illégales démantelé

L’opération « Place nette » continue à Mayotte. Cette semaine, une action coordonnée entre les services de l’État et la gendarmerie nationale a été menée cette...

De nouveaux cas de choléra détectés à Passamaïnty

Village qui a connu le premier cas de choléra recensé sur le territoire mahorais à la mi-mars, Passamaïnty compte cinq nouveaux cas autochtones, indique...

Assises : Des jumeaux accusés d’une tentative de meurtre à la hache pour un vélo

En février 2021, un jeune homme de 17 ans a reçu un coup de hache à la gorge à Pamandzi, pour une histoire de...

Trail du Caméléon : Pour Moustafa Maouinda, « courir, c’est un médicament »

Le club d’athlétisme de Mamoudzou (Cam) et la mairie de Mamoudzou lancent la quatrième édition du trail du Caméléon, ce dimanche 26 mai. Moustafa...

« Le festival de Cannes de Mayotte côté théâtre »

Pour sa septième édition, le festival de théâtre lycéen Baobab a été inauguré, ce mercredi 22 mai, au lycée des Lumières à Kawéni. Des...