100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Émeute à Kawéni : 12 majeurs condamnés

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Non à l’exclusion de nos journalistes

Ce 17 décembre 2021, un membre de notre rédaction a été exclu sans ménagement du pôle presse chargé de suivre la campagne de Marine...

De nouvelles directives pour le financement des structures qui œuvrent dans le social et le médicosocial

Ce lundi 22 novembre s’est tenue au conseil départemental la première rencontre entre le vice-président en charge des solidarités, de l'action sociale et de...

Départ pour Laurence Carval

Mardi 21 décembre 2021, la préfecture de Mayotte annonçait le départ officiel de Laurence Carval, sous-préfète et directrice de cabinet du Préfet de Mayotte....

Le 17 août dernier, un épisode de violences urbaines très important a eu lieu dans le quartier de Kaweni à Mamoudzou. À cette occasion, les jeunes émeutiers ont créé des barrages sur la chaussée sur une distance d’environ un kilomètre pour interdire toute circulation. Ceux-ci étaient constitués de poubelles enflammées sur lesquelles brûlaient des pneus récupérés, des palettes de bois, des encombrants et des arbres.

Les 200 jeunes de Kawéni ont alors repoussé avec des jets de pierre les forces de l’ordre qui tentaient de réduire les barrages afin de permettre un accès sécurisé aux sapeurs-pompiers. Les émeutiers avaient utilisé principalement des morceaux d’agglo et des fers à béton pour repousser les policiers de la direction territoriale de la police nationale de Mayotte.

De plus, ces mêmes individus se sont attaqués au centre d’affaire Coralium où travaillaient alors plusieurs centaines de personnes, pour y saccager les véhicules en stationnement sur le parking et pour voler une dizaine de scooters. Ils ont également attaqué la façade du bâtiment provoquant ainsi un grand effroi chez les occupants de l’immeuble. Les portes du bâtiment ont été défoncées à coup de barre de fer, mais les forces de l’ordre les ont empêchés de rentrer à l’intérieur.

Des enquêteurs du service territorial de la police judiciaire saisis des faits, ont mis tout en oeuvre pour rassembler les preuves contre ces individus et pour les identifier. Un long travail de recoupement, d’auditions, de transports et de constatations, d’enquête de voisinage a alors commencé.

Moins d’un mois après les faits, ces enquêteurs ont réussi à identifier 21 participants à cet épisode de violences urbaines. À l’issue des mesures de garde à vue prises à leur encontre, douze mis en cause majeurs ont été déférés devant la Justice, présenté à un magistrat de permanence, et sont passés en comparution immédiate.

Tous ont été écroués avec des peines allant de 9 à 18 mois de prison fermes. La plupart d’entre-eux étaient des primo délinquants. Les neuf autres mis en cause, mineurs, ont quant à eux tous été convoqués devant le juge des enfants à une date ultérieure.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1021

Le journal des jeunes

chab6

À la Une

François Braun : « il faut donner les moyens aux professionnels de travailler »

Le ministre de la Santé et de la Prévention a visité le centre hospitalier de Mayotte, ce mardi 29 novembre. L’occasion de confirmer la...

Le Conservatoire du littoral entame « un plan de reconquête du littoral »

Ce mardi 29 novembre, dans les locaux la communauté de communes de Petite-terre, l’antenne de Mayotte du Conservatoire du littoral a réuni gestionnaires, institutions...

Faux en écriture au port de Longoni : le procès en diffamation dans l’impasse

Les dissensions entre les acteurs du port sont connues et débouchent ces derniers temps sur des actions en justice. Ce mardi 29 novembre, le...

Coopération économique : et si Mayotte se positionnait en leader régional ?

En réponse aux événements violents de ces derniers jours, Alain Kamal Martial prône la mobilisation d’hommes et de femmes sérieux pour relancer l’économie et...

Air Austral change de terminal à Roissy

Les travaux à l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle ne sont pas sans conséquences pour les compagnies y travaillant. La Réunionnaise Air Austral, par exemple, rejoint le...