Barge : vers la fin des tickets jaunes à Mayotte

À lire également

Le projet avait été annoncé il y a plusieurs années, il voit enfin le jour en ce début 2021. Le système de billetterie de la barge passe au numérique. Désormais, les passagers devront se munir d’un ticket avec un QR code qui leur permettra de badger avant de passer. La population en est plutôt satisfaite, même si beaucoup rencontrent des difficultés.

Les fameux tickets jaunes de la barge, qui ont accompagné les Mahorais durant plusieurs décennies, tirent lentement leur révérence. Depuis le 15 janvier, ils laissent place aux nouveaux tickets 2.0 tant attendus par la population depuis des années. Le système de billetterie de la barge a complètement été remanié. Grâce à un QR code imprimé sur le ticket unitaire, les piétions doivent badger eux-mêmes sur les boitiers installés à l‘entrée des zones d’attente. Ce n’est seulement qu’après avoir validé leur ticket, qu’ils pourront passer les portiques automatiques implantés au même endroit. De nouveaux gestes à adopter qui ne sont pas évidents pour les usagers. “C’est difficile pour eux. Ils ne comprennent pas forcément cette nouvelle façon de faire, même lorsque nous leur expliquons. Beaucoup de personnes râlent”, sourit Mardhuya Ridjali, agent de sécurité à la STM. “Ils râlent surtout parce qu’ils ne peuvent plus courir pour rattraper la barge comme avant. Les portiques se bloquent quelques minutes avant son départ”, précise Soufiane également agent de sécurité.

Les usagers rencontrent quelques difficultés : ils prennent plus de temps et créent par conséquent des files devant les portiques. Certains doivent alors prendre leur mal en patience… Malgré cela, le Département et le STM vantent les mérites de cette démarche. “Cela va permettre de maîtriser le comptage conformément aux règles de la sécurité maritime. Il y aura également une meilleure transparence sur la gestion de la fréquence des barges, un affichage des horaires en temps réel, sans oublier une meilleure sécurité pour le voyageur qui détiendra son ticket”, annonce Faouzat Mli, directrice de Numérique, des Systèmes d’Information et des moyens généraux au conseil départemental de Mayotte.

 

Un système amené à évoluer

 

Cette mise en oeuvre du nouveau système de billetterie se fait à titre expérimental. Il est pour l’instant limité aux piétons en partant de Mamoudzou. “Il sera étendu à moyen terme aux véhicules. Une fois que le fonctionnement sera opérationnel en Grande-Terre et sur la base des retours d’expérience, le cas de la Petite-Terre sera étudié”, affirme Faouzat Mli. Une application devrait également voir le jour au mois de février de cette année. “Elle permettra d’acheter des tickets, de consulter les horaires de la barge en temps réel et d’envoyer des crédits-barges à d’autres utilisateurs”, ajoute l’agent du Département. Et à partir du mois de mars, les utilisateurs qui le souhaitent pourront se munir d’une carte rechargeable, et prendre un abonnement. Pour l’heure, les anciens tickets coexistent encore afin que tout le monde puisse écouler son stock.

 

MICRO-TROTTOIR : Ce qu’en pensent les usagers

 

mayotte-barge-micro-trottoir-georgetteGeorgette

« Ce nouveau système est difficile à comprendre et à appliquer. J’ai essayé plusieurs fois et finalement, c’est l’agent de sécurité qui m’a aidée. Mon avis reste mitigé car je suis contente de l’évolution mais j’ai quelques réticences concernant la sécurité. On est obligé de faire la queue pour que chacun puisse passer et cela ne me rassure pas car les délinquants peuvent arriver à n’importe quel moment et nous agresser pendant qu’on attend. »


mayotte-barge-micro-trottoir-souffouSouffou

« C’est une nouveauté, il est donc normal que les gens rencontrent des difficultés au début. J’ai moi-même eu besoin d’aide pour cette première fois, mais maintenant je sais comment cela fonctionne et dorénavant je saurai me débrouiller seul. Je reste cependant perplexe sur le fait que les portes se bloquent quelques minutes avant le départ de la barge. Lorsqu’une personne sera en retard et devra ab-solument prendre la barge, elle ne sera pas contente. »


mayotte-barge-micro-trottoir-velouVelou

« Cette méthode est plus rassurante pour ceux qui attendent la barge car tout est fermé et je me sens en sécurité assise sur ces bancs. De plus, cela permet de connaître le nombre exact de personnes qu’il y a dans la barge. C’est important en cas d’incident. Certains ne sont pas contents que les portent soient bloquées quelques minutes avant le départ de la barge mais je pense au contraire que c’est une bonne chose. Ainsi peut-être, les barges partiront à l’heure. J’espère que tout cela va durer dans le temps et qu’il n’y aura pas de problème technique. »


mayotte--barge-micro-trottoir-pamellaPamella

« Aujourd’hui, j’utilise les nouveaux tickets pour la première fois et j’en suis plutôt satisfaite même si j’ai eu du mal à comprendre le mode d’emploi. Je pense qu’en cette période de pandémie, il était nécessaire de changer de système. Désormais, chaque utilisateur garde son ticket au lieu de le donner à l’agent de sécurité. C’est un bon geste pour éviter la propagation du virus. »

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°945

Le journal des jeunes

À la Une

M’safara : un voyage dans les airs pour lutter contre l’arrivée de kwassas à Mayotte

Il y a un mois, le préfet Jean-François Colombet annonçait sa décision de solliciter des structures privées pour lutter contre l’entrée illégale et massive...

Pour accueillir toujours plus d’élèves, le rectorat de Mayotte met les bouchées doubles

Huit collèges, quatre lycées, six cuisines centrales, quatre internats. Pour accueillir au mieux les élèves de Mayotte, le rectorat poursuit un ambitieux plan de...

Délinquance, immigration clandestine, habitat illégal… les chiffres clés de l’année 2020 à Mayotte

La préfecture et le procureur de la République de Mayotte viennent de publier conjointement les chiffres clés de la lutte contre la délinquance, l'immigration...

Tribune libre : Renforcement des aides à Acoua

Nous sommes à presque une semaine des intempéries qui ont lourdement touché le village d'Acoua. Deux images très marquantes sont restées dans ma tête....

Confinement : Jean-François Colombet n’est pas fâché contre les Mahorais mais…

Le locataire de la Case Rocher est intervenu sur le plateau de Mayotte la 1ère hier soir. Sans surprise, il a annoncé la poursuite...