test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Mamoudzou repart pour six mois de circulation alternée

À lire également

Mayotte : « Clouée au sol depuis le 19 mars », Ewa Air tente de passer la crise

La compagnie mahoraise détenue à 51% par Air Austral et qui compte aussi la Chambre de Commerce et d’Industrie de Mayotte parmi ses actionnaires, espère voir bientôt le bout du tunnel. Pour maintenir la flotte pendant le confinement, Ayub Ingar, son directeur général délégué, a tenté d’organiser quelques vols. Ce mardi, c’est ainsi un avion-cargo qu’il devait réceptionner à l’aéroport de Pamandzi. Il revient pour le Flash Infos sur cette opération, et sur l’activité d’Ewa Air depuis le début du confinement.

Pourquoi 180 passagers ont vu leur vol Mayotte-Réunion annulé ce vendredi ?

La reprise des vols commerciaux par Air Austral est encore timide. Et ce vendredi 3 juillet, 180 passagers ont vu leur réservation annulée à la dernière minute à cause d’une restriction de la capacité de voyageurs à l’arrivée, à l’aéroport de Saint Denis.

Circulation alternée : A partir du 19 juin, ce sera moitié-moitié dans Mamoudzou

L’arrêté de circulation alternée pendant un mois a été rendu public, ce jeudi 1er juin. Dès le 19 juin, les véhicules venant de l’extérieur...

Mayotte : les bus scolaires sont parés pour la reprise mais roulent à vide

Tous les bus scolaires sont à nouveau de service, mais les élèves se font rares. La société qui est en charge, Carla Mayotte Transport Baltus, fait respecter les mesures barrières avec les moyens du bord. Cependant, la gérante s’inquiète particulièrement pour la prochaine rentrée qui arrive à grands pas alors que rien n’est prêt.

Du lundi 15 janvier au 7 juillet, la commune fera de nouveau appliquer un arrêté instaurant la circulation alternée aux habitants des autres communes en fonction de leurs numéros de plaque.  Alors que l’hypothèse était émise que le dispositif s’étende aux vendredis et samedis, la municipalité a fait le choix de garder les quatre premiers jours de la semaine.

À l’heure où les élèves reprendront le chemin de l’école, des voitures ayant des plaques d’immatriculation paires devront rester au garage, ce lundi. La circulation alternée reprend ses droits, comme l’avait annoncé la municipalité de Mamoudzou. Elle sera appliquée jusqu’aux grandes vacances scolaires, soit le jeudi 4 juillet (l’arrêté est en vigueur jusqu’au 7 juillet). Le principe reste le même. Les personnes extérieures à Mamoudzou ne peuvent s’y rendre que s’ils ont des véhicules dotés d’une plaque d’immatriculation impaire les lundis et mercredis, de 5 heures à 19 heures, et pour ceux avec des plaques paires, les mardis et jeudis, de 5 heures à 19 heures.

Les contrôles de police auront lieu régulièrement pour s’assurer que l’arrêté est bien respecté, notamment sur les trois axes principaux concernés : la Nationale 1 du rond-point Carrefour Mamoudzou au rond-point Passot, la Nationale 2 du rond-point Passot au rond-point Dinga Dingani et sur la route traversant Passamaïnty, du carrefour Croix rouge au rond-point du collège. Les véhicules utilisés par les professionnels des services de secours et de sécurité, des services publics, des services médicaux sur présentation de la carte professionnelle, professionnels (voitures utilitaires, poids lourds…) sur présentation de la carte grise, transportant des personnes à mobilité réduite sur présentation d’une carte de mobilité inclusion ou les personnes attestant d’une activité professionnelle ayant des horaires à cheval sur plusieurs journées calendaires en sont exemptés.

Pas d’extension aux vendredis et samedis

« Les précédentes périodes d’expérimentation de la circulation alternée ont contribué à fluidifier le trafic routier réduisant ainsi les temps de déplacement. Cette amélioration des conditions de circulation ont été plébiscitées par les forces de sécurité et de secours ainsi que par les acteurs socio-économiques », se félicite la municipalité. Il a même été envisagé que celle-ci soit étendue aux vendredis et samedis, deux autres jours de la semaine où le trafic est particulièrement important. Cependant, la mairie a choisi de rester comme tel et préféré continuer à encourager d’autres modes de transport alternatif, comme la marche, le vélo, l’autopartage ou le bus.

En effet, voulant réduire les bouchons amplifiés par les travaux du Caribus, la Cadema (communauté d’agglomération Dembéni-Mamoudzou) a mis en place, depuis décembre 2022, des navettes permettant aux personnes de se rendre à Mamoudzou tout en laissant leurs véhicules sur des parkings-relais comme à Hanjangoua ou Tsararano. La municipalité promeut d’ailleurs ce moyen de transport, 13.000 voyageurs ayant déjà pu bénéficier des navettes gratuites.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Coupure d’eau ce dimanche 14 juillet pour les travaux du Caribus

Pour permettre la réalisation de travaux dans le cadre du Caribus, la Société mahoraise des eaux (SMAE) annonce la nécessité de procéder à une...

Les maires reprennent la main sur la Cadema

En élisant Moudjibou Saïdi et Ambdilwahedou Soumaïla en tant que président et premier vice-président de la communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou, les élus communautaires tirent...

« Un lieu d’accueil pour écouter le malade et sa famille »

L’esprit était à la fête, ce jeudi 11 juillet, au centre hospitalier de Mayotte (CHM), une partie des équipes fêtait l’inauguration du Bureau des...

A Passamaïnty, l’excellence synonyme de nouveau complexe sportif

Un grand projet d’aménagement est prévu pour le village de Passamaïnty, situé dans la commune de Mamoudzou. Ce dernier vise à créer un complexe...

Les nouveaux infirmiers célèbrent leurs diplômes dans la joie

On peut croire à un manzaraka, il s’agit en réalité de la cérémonie de remise des diplômes des infirmières et infirmiers. L’Institut des études...