test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Crise de l’eau : « Il faut que les choses se mettent en place »

Auteur:

Catégorie:

La distribution d’eau généralisée à l’ensemble de la population de Mayotte a commencé ce lundi. Afin d’observer le fonctionnement des points de distribution et noter les éléments à améliorer, les préfets Thierry Suquet et Gilles Cantal se sont rendus, ce mardi matin, à la MJC de M’gombani.

Ce mardi, le préfet de Mayotte, Thierry Suquet, ainsi que le préfet chargé de mission Eau, Gilles Cantal, ont tenu à se rendre à la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) de M’gombani, à Mamoudzou, où des bouteilles d’eau potable étaient distribuées à la population. « Nous sommes là car c’est un travail d’équipe », tient à souligner Gilles Cantal, avant de rappeler que plusieurs associations, comme Mlezi Maore ou la Croix Rouge sont venues prêter main forte. Ce jour-là, à la MJC, on peut voir que les Parents relais sont présents pour donner les bouteilles aux habitants. À 8h30, ce mardi, ils étaient à peu près soixante-dix à attendre pour recevoir leur pack d’eau.

« Tirer les premiers enseignements »

« Être là nous permet de visualiser les difficultés et voir comment les améliorer », explique Gilles Cantal. En effet, si lundi, la première journée de distribution généralisée à l’ensemble de la population s’est bien passée, les gens ont dû patienter parfois plusieurs heures pour recevoir leur eau. Un temps d’attente que la préfecture compte améliorer. « Il faut que les choses se mettent en place », indique le préfet de l’eau, rappelant que cette opération vient tout juste de commencer.

« C’est important que nous nous rendions à ces distributions », insiste le préfet Thierry Suquet. Il indique que durant la journée d’ouverture de cette distribution généralisée, 400.000 litres d’eau ont été distribués à travers les vingt-six points prévus à cet effet. « Nous allons tourner sur les différents points de distribution pour en tirer les premiers enseignements », déclare-t-il.

« On commence un peu à remonter dans les réserves »

Le ministre délégué chargé des Outre-mer, Philippe Vigier, s’est exprimé sur la première journée de distribution au micro de nos confrères de franceinfo, ce lundi. Ce dernier parle d’opération réussie, qui a été « compliquée à monter ». Il tient à souligner la « chaîne de solidarité formidable qui fait que nous sommes en capacité maintenant de distribuer de l’eau à l’ensemble de la population, qui n’en a pas ».

Le ministre a rappelé que les plus de 300.000 habitants de Mayotte devaient actuellement endurer des coupures d’eau de 54 heures d’affilée et a indiqué qu’il espérait que la situation pourra revenir à la normale pour la mi-février. « On commence à remonter un peu dans les réserves, on a gagné 30 cm avec les pluies qui sont intervenues en début de semaine dernière, mais, pour autant, la situation est très difficile », constate-t-il.

Dans la même catégorie