L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Votez !

Air Austral entérine son passage au partenariat public-privé

À lire également

La création de la compagnie Zéna, un long voyage turbulent

Régis et Julien Novou, deux frères dotés d'une solide expérience dans l'aéronautique, ont pour ambition de créer la compagnie aérienne Zéna d'ici l'été prochaion....

Compagnie Zena Airlines : « Nous avancerons avec ou sans le Département de Mayotte»

Le projet de compagnie aérienne mahoraise continue son bonhomme de chemin et les prochains mois s'annoncent rythmés et riches en bonnes nouvelles. Mais il...

Zena Airlines : « Nous avons encore le temps de pouvoir voler dès cet été »

Officiellement dévoilé fin 2020, le projet Zena Airlines suit son bonhomme de chemin. Le choix du type d'avion se rapproche tandis que les tractations...

Malgré la fermeture des vols internationaux, Ewa Air pense déjà à rebondir

Éternel optimiste, le directeur général délégué de la compagnie aérienne d'Ewa Air, Ayub Ingar, ne perd ni le sourire ni ses ambitions malgré l'arrêt...

L’arrivée d’un nouvel actionnaire privé, RunAir, nécessite quelques changements de gouvernance à la tête d’Air Austral. Ce vendredi 24 mars, il a été décidé que la présidence du nouveau conseil de surveillance échoue à la présidente de la Région, Huguette Bello, et que Michel Deleflie, représentant des investisseurs privés, en devient le vice-président. 

Pourquoi Air Austral change de gouvernance ?

L’arrivée du groupe d’investisseurs privés, RunAir, a entraîné un changement de statut au sein de la compagnie réunionnaise. L’assemblée générale du vendredi 24 mars a permis d’acter le passage de société à conseil d’administration à celui de conseil de surveillance adossé à un directoire. Ce conseil est composé de quatorze membres, huit sièges pour le nouvel actionnaire majoritaire de la compagnie à 55%, et six autres pour la Sematra (qui détient 44% du capital d’Air Austral). « Un représentant de la collectivité des actionnaires salariés sera prochainement désigné et rejoindra ainsi le conseil nouvellement nommé », assure la compagnie.

Est-ce qu’il y aura un changement de cap ?

Pas forcément. Huguette Bello, la présidente de la Région La Réunion et de la Sematra (société d’économie mixte qui était autrefois majoritaire), a été désignée présidente du conseil de surveillance. Michel Deleflie, PDG des cliniques Clinifutur, en devient le vice-président en qualité de représentant du groupe d’investisseurs privés. Joseph Bréma (qui a remplacé Marie-Joseph Malé l’an dernier) n’est plus président directeur général, mais reste et devient président du nouveau directoire. « Le directoire d’Air Austral aura pour missions principales la bonne exécution de la stratégie, la bonne gestion des risques et de la performance de la compagnie », annonce la compagnie. « Nous avons un challenge collectif, celui de transformer Air Austral en une compagnie performante où les clients seront au centre de ses préoccupations, soucieuse du développement des talents de ses salariés, consciente de la nécessité d’améliorer son empreinte environnementale, et durablement profitable », a prévenu le président du directoire.

Cela aura-t-il une incidence pour Mayotte ?

Michel Deleflie s’est voulu rassurant. « C’est une nouvelle page de l’histoire d’Air Austral qui s’ouvre, avec une compagnie régionale qui a étendu ses ailes au long courrier pour assurer le désenclavement de La Réunion et de Mayotte, imposer une nécessaire concurrence, là où prévalait un monopole peu favorable au développement économique et à l’ouverture sur le monde. Nous avons décidé de relancer la compagnie sur la base d’une gestion privée, sans renier l’ADN d’Air Austral, qui a toujours été public et privé, à ceci près que nous revenons aux fondamentaux qui garantissent l’exercice d’une mission privée de service public, au bénéfice des Réunionnais, et des Mahorais aussi », a-t-il déclaré. 

Qu’en est-il de l’avenir financier ?

L’État, qui a reçu l’aval de l’Union européenne, vient à la rescousse de la compagnie, cette année. Presque 120 millions d’euros vont être injectés dans l’entreprise, tandis que 17,5 millions serviront à amortir les conséquences de la pandémie de coronavirus en 2020. Cette enveloppe n’est pas sans conditions, elle accompagne le plan de restructuration d’une compagnie durement touchée par la pandémie. Elle a aussi convaincu les investisseurs privés de RunAir, qui ne se voyaient pas être les seuls à mettre la main à la poche, à reprendre la compagnie. Le nouveau vice-président n’a d’ailleurs pas fait mystère des objectifs à atteindre. « Ce réseau pour se maintenir doit être rentable, tout comme il doit être compétitif… d’où l’intérêt pour la compagnie d’être basée à La Réunion, et d’employer un personnel qui l’est aussi, directement concerné par la réussite de l’entreprise et de sa crédibilité auprès des Réunionnais », a-t-il annoncé.

Tous les vols entre La Réunion et l’Inde annulés

La compagnie Air Austral est contrainte de suspendre ses opérations sur sa ligne La Réunion-Chennai (Inde), pour laquelle elle n’a pas reçu les autorisations nécessaires de la part des autorités pour la période du 27 mars au 29 octobre 2023. Les prochains vols sont donc désormais annulés, avec toutefois une dernière rotation exceptionnelle le vendredi 31 mars « afin de permettre le retour d’un maximum de passagers Air Austral se trouvant actuellement en Inde, à La Réunion et à Maurice en point de demi-tour ».

« La compagnie tient à présenter ses excuses aux passagers impactés par ces annulations de vols », tient-elle à signaler, rappelant qu’il y a des « possibilités de remboursement, mise en avoir ou utilisation du billet sur une autre destination ». Cependant, un accord commercial avec Thaï Airways permettra aux passagers de se rendre en Inde depuis La Réunion avec deux vols par semaine via Bangkok (Thaïlande).

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1084

Le journal des jeunes

À la Une

Un nouveau cas de choléra détecté à Koungou ce jeudi

La préfecture de Mayotte et l’Agence régionale de santé (ARS) confirment qu’une nouvelle personne atteinte du choléra a été identifiée, ce jeudi 11 avril....

TME : Catégorie entreprise innovante

Par les perspectives qu’elles offrent pour l’économie mahoraise et les nouvelles filières qu’elles développent, cinq structures ont retenu notre attention dans la catégorie entreprise...

Deux scénarios possibles pour le contournement routier de Combani

Le conseil départemental a décidé, ce mardi, de reprendre la main sur les prochaines étapes de la construction du contournement routier de Combani, le...

Des stades pleins pour les finales des tournois ramadan

Les finales des tournois de ramadan sponsorisés par Orange se sont tenues ce jeudi 11 avril, journée de fête de l’Aïd-el-fitr. Les dernières rencontres...

Comores : Trente-huit détenus s’évadent de la prison de Moroni

Un militaire qui figure parmi les détenus serait à l’origine de la débandade de ce jeudi matin, selon les déclarations du chef du parquet...