asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Les deux géants du basket mahorais en finale des playoffs

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

UNSS Mayotte : les néo-collégiens à la découverte du sport scolaire

Une vingtaine d’établissements scolaires ont organisé la Journée nationale du sport scolaire 2020/2021, ce mercredi. Devant la crise sanitaire et les adaptations qu’elle implique, les participants ont été bien moins nombreux que les éditions précédentes. Malgré cela, l’événement n’a rien perdu de son enthousiasme.

Une première très attendue pour les badistes mahorais

Le badminton mahorais sera représenté pour la première fois aux Jeux des îles de l’océan Indien en août prochain à Madagascar ! Nous nous sommes...

Vautour club de Labattoir – Basket club de Mtsapéré… L’affiche est bien connue des fans de balle orange de l’île. En championnat, en coupe de Mayotte ou de la ligue, ce match cent fois joué réserve toujours son lot d’actions mémorables. Nouvelle échéance pour les deux cadors du basket mahorais : les finales de playoffs du championnat pré-national masculin mardi (aller) et vendredi (retour). Mais quelle est donc la recette de leur succès, de leur longévité au top niveau ? Nous avons posé la question aux deux équipes.

Vingt heures, en fin de semaine dernière… Labattoir s’anime à nouveau. Les familles ont rompu le jeûne et les enfants réinvestissent les rues de la ville. Au fond d’une impasse, encadrée de quelques stands où se négocient des bricoles, on accède au plateau sportif. Les ballons rebondissent, claquent dans les filets des paniers. Sur le bitume, une flopée de gaillards court, shootent et défendent en appliquant les consignes de leur coach. L’un d’eux enchaîne les paniers en contre-attaque. Quand l’entraîneur crie « plus que trois secondes ! », c’est encore lui qui – démarqué – reçoit la balle et plante un tir bonifié depuis le coin gauche. A quarante-et-une piges, Ahmed Saïd Salim, dit « Jordan Henri », est probablement l’une des figures les plus emblématiques du Vautour club de Labattoir – qu’il a intégré à l’âge de sept ans. Et c’est peut-être bien là le secret. « Tu ne peux pas intégrer Vautour sans faire l’école : on part du baby-basket jusqu’en senior. Les fruits viennent de tout en bas, et montent petit à petit », estime le basketteur élu sportif mahorais de la décennie 2010-2019. Rifki Saïd, Omar Youssouf, Ahamadi Hamza… L’équipe repose sur des joueurs cadres, mais aussi sur un public fervent et fidèle. « Vautour, ce n’’est pas un club, c’est une famille ! », clame Henri. « Si Vautour joue, c’est tout Labattoir qui quitte la maison et vient remplir la salle ! » Reste à voir si le sixième homme (le surnom du public au basket) suffira à faire pencher la balance, ce mardi, pour le match aller de la finale des playoffs du championnat pré-national masculin face au Basket club de M’tsapéré (BCM) – l’autre équipe phare de l’île.

« Se comporter comme un club pro »

« Malgré notre petitesse, on essaye de se comporter comme un club pro. Forcément, ça attire les bons joueurs ! », renseigne Naouirou « Papana » Issoufali, coach de BCM depuis 2008 et artisan des exploits qui en ont fait l’équipe masculine de la décennie. Des entraînements structurés – trois par semaine – sous la coupe de coachs diplômés, un conseil d’administration d’une dizaine de personnes… « C’est un ensemble de petites choses qui font qu’on arrive à ce niveau-là », résume-t-il, vantant lui aussi les mérites de son public. « On a le soutien inconditionnel de nos supporters. Il nous est arrivé de faire des collectes de dons pour pouvoir partir en stage, et le village a toujours répondu présent. Forcément ça nous motive ! » BCM ou Vautour : lorsque le buzzer final retentira dans la salle vendredi prochain (ou le 1er mai en cas de troisième match), c’est toute une organisation, une famille, un village qui seront sacrés champions de Mayotte.

Ce mardi 25 avril, à 18h30, BC M’tsapéré-Vautour club de Labattoir au plateau Baobab. Vendredi 28 avril, 18h, Vautour club de Labattoir-BC M’tsapéré, au plateau sportif de Labattoir. Si troisième match, lundi 1er mai, 16h, Vautour club de Labattoir-BC M’tsapéré, au plateau sportif de Labattoir.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

La circulation dans Mamoudzou perturbée à partir de ce mercredi

La circulation dans Mamoudzou sera perturbée à l’approche de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, ce vendredi, à l’occasion de laquelle la Ville organise...

La coqueluche continue de progresser sur le territoire

Santé publique France fait le point sur la coqueluche, les infections respiratoires aigües (IRA), la gastro-entérite aigües (GEA) et la dengue à Mayotte. Pour la...

Mamoudzou s’enflamme pour les Jeux Olympiques ce vendredi

La Ville de Mamoudzou organise une fan zone pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. Cet événement “Mamoudzou en flamme” aura...

Assemblée nationale : Anchya Bamana et Estelle Youssouffa intègrent leurs commissions permanentes

La députée de la 1ère circonscription de Mayotte nouvellement réélue, Estelle Youssouffa, intègre de nouveau la commission permanente des affaires étrangères de l’Assemblée nationale,...

Les travaux du point de vue d’Handréma ont débuté à Bandraboua

La première pierre du point de vue d’Handréma a été posée ce vendredi 19 juillet. Ces travaux marquent le début d’un programme d’aménagements dans...