🏆 Les Sportifs de la DĂ©cennie 2010-2019 : Henri et Abouchirou Soultoini au bout du suspens

Ă€ lire Ă©galement

Larissa Salim BĂ©, une miss qui excelle

Elle a été élue le 31 octobre à Ouangani. Larissa Salim Bé est la nouvelle miss excellence Mayotte et a tout pour plaire. Elle...

Crêpage de chignon autour de l’événement Miss Mayotte

L’événement n’en finit plus de faire jaser. Alors que la prochaine Miss Mayotte sera élue le 7 novembre, une jeune association culturelle, Model Agency...

La future couronne de Miss Excellence visible en avant-première à Mzuri Sana

Le concours de Miss Excellence Mayotte 2020 se tient ce samedi au plateau de Ouangani. Six candidates – Larissa Salime Be, Lysiana Bacar, Hafna...

DĂ©partement de Mayotte : Un dernier vĹ“u et puis s’en va pour le prĂ©sident Soibahadine

Ce jeudi 14 janvier, le président du Département, Soibahadine Ibrahim Ramadani, a adressé ses vœux à la population, et plus particulièrement aux officiels du...

Ce samedi, la Somapresse a révélé le nom des Sportifs de la Décennie 2010-2019, après deux semaines de vote sur son site internet. Le basketteur Ahmed Saïd Salime alias Henri et la handballeuse Abouchirou Saïd ont été plébiscités dans les deux catégories phares. Jeanine Assani Issouf, Toifilou Maoulida, Sébastien Synave, Sébastien Rière, le Combani Handball, le BC M’tsapéré et le Centre Multisports de M’roalé sont les autres lauréats.

C’était une cĂ©rĂ©monie tout-Ă -fait particulière. D’abord pour son contexte d’organisation, en ces temps de crise sanitaire. La remise des trophĂ©es du Sportif de la dĂ©cennie 2010-2019 s’est dĂ©roulĂ©e en comitĂ© rĂ©duit, sans public, mais tout de mĂŞme en prĂ©sence des nommĂ©s et de leur accompagnant : une première depuis la crĂ©ation de l’évĂ©nement en 2009.
Le tout dans le respect d’un protocole sanitaire strict mis en place par la Société Mahoraise de Presse, l’organisateur, et Mayotte La 1ère, l’hôte de la cérémonie. « L’espace était divisé en deux, avec les nommés sur la partie basse de la cour extérieur, et les accompagnants sur la partie haute de la cour« , détaille Nassem Zidini, chargé de l’événementiel à la Somapresse. « Avec également des chaises séparées d’1,50 mètres les unes des autres de manière à respecter la distanciation sociale. Ou encore, pour la partie buffet, des assiettes déjà confectionnés pour les invités. » C’était une cérémonie particulière, ensuite, pour la singularité de l’élection.

En effet, depuis 2009, l’évĂ©nement le Sportif de l’annĂ©e rĂ©compense les meilleurs sportifs mahorais de l’annĂ©e civile Ă©coulĂ©e. Cette fois-ci, elle mettait en lumière les meilleurs sportifs mahorais de la dĂ©cennie passĂ©e : la dĂ©cennie 2010-2019. Les 40 nommĂ©s se sont mis sur leur 31 et ont majoritairement rĂ©pondu Ă  l’invitation de la Somapresse.

 

9 lauréats et 32 nommés médaillés

 

Ils ont pu, tour à tour, recevoir les médailles ainsi que le trophée créés par 3Découpe, artisan local reconnu sur l’île. Anli Julien le gérant, ayant notamment été retenu pour la Grande exposition du fabriqué en France, en janvier 2020 à l’Élysée. Concernant les lauréats, le Combani Handball Club, huit fois titré lors des dix derniers championnats a été élu Équipe féminine de la décennie, tandis que le Basket Club M’tsapéré, auteur de sextuplé historique en 2014 a été élu Équipe masculine de la décennie.

Sébastien Rière, président du Comité Territorial de Rugby de Mayotte de 2002 à 2020 et vice-président de la Fédération française de rugby en charge de l’Outre-mer au cours du dernier mandat, a été élu Dirigeant de la décennie. Sébastien Synave, entraîneur du Racing Club Mamoudzou est l’Entraineur de la décennie après avoir formé et coaché Jannot Bacar, sélectionné en équipe des Comores pour des championnats du monde, Myriam M’lazahahé, sélectionnée en équipe de France pour des championnats d’Europe, ou encore Hafidhou Attoumani, qualifié pour des finales de championnats de France.

Jeanine Assani Issouf, multiple championne de France et première mahoraise qualifiée et ayant participé à des Jeux Olympiques, a été élue Mahopolitaine de la décennie. Toifilou Maoulida footballeur professionnel de 1997 à 2018, est le Mahopolitain de la décennie. Abouchirou Soultoini, handballeuse tsingonienne, arbitre, entraîneuse, éducatrice sportive, un temps élue chargée des sports dans sa localité, a été élue Sportive de la décennie.

« Encore des réflexions à mener pour améliorer l’événement »

Enfin, Ahmed Saïd Salime, basketteur labattoirien, membre cadre des trois sélections pour les Jeux des îles de l’océan Indien en 2011, 2015 et 2019, pour deux médailles d’argent, a été sacré Sportif de la décennie. La cérémonie diffusée en direct à la télé et sur internet sur Mayotte La 1ère avait débuté avec la remise du prix MDPH Handisport attribué au Centre Multisports de M’roalé, pour toutes ses actions au bénéfice des personnes en situation de handicap.

La Société Mahoraise de Presse poursuit ainsi son travail de valorisation des sportifs mahorais, avec le soutien de partenaires privés, mais également celui de partenaires institutionnels tels que la Jeunesse et sport État (Drajes), le Département de Mayotte ou encore le Comité régional olympique et sportif (Cros) de Mayotte, représenté samedi soir par ses vice-présidents Hakim Ali Abdou et Mohamed Ahmada Tostao, et son président Madi Vita.

« L’évĂ©nement Le Sportif de l’annĂ©e est un Ă©vĂ©nement que le CROS Mayotte soutient depuis la première Ă©dition en 2009. Un Ă©vĂ©nement qui met en lumière le sport mahorais, les sportifs mahorais, un Ă©vĂ©nement qui valorise et qui rĂ©compense tous ces bĂ©nĂ©voles, qu’ils soient entraĂ®neurs, dirigeants, athlètes : le mouvement sportif mahorais ne peut que le soutenir« , explique ce dernier. Pour Nassem Zidini, il ne s’agit plus vĂ©ritablement de se demander si l’évĂ©nement a un avenir, mais plutĂ´t de se demander comment continuer de l’amĂ©liorer.

« Le Sportif de l’annĂ©e a tellement Ă©voluĂ© entre la première Ă©dition et cette douzième cĂ©rĂ©monie ! MalgrĂ© cela, il y a encore des rĂ©flexions Ă  mener pour l’amĂ©liorer et en faire un Ă©vĂ©nement encore plus plaisant Ă  suivre, notamment pour les internautes et tĂ©lĂ©spectateurs. Des idĂ©es ont dĂ©jĂ  Ă©mergĂ© de la part des nommĂ©s et invitĂ©s mĂŞme, samedi soir pendant et après la cĂ©rĂ©monie… Nous allons y rĂ©flĂ©chir Ă  la Somapresse pour les prochaines Ă©ditions. Nous allons y rĂ©flĂ©chir Ă  la Somapresse, Ă©changer avec nos partenaires. Nous sommes satisfaits de cette cĂ©rĂ©monie et confiants pour la suite.« 

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayottehebdo n°960

Le journal des jeunes

Ă€ la Une

Issihaka Abdillah : « Le paysage politique mahorais est encore très incertain Â»

À l’annonce des résultats du scrutin pour ce premier tour des élections départementales, certains candidats de l’île étaient déjà en train de nouer les...

Medef : Carla Baltus et sa liste reconduites Ă  l’unanimitĂ© Ă  Mayotte

Sans surprise, la présidente sortante du Medef Mayotte a été réélue par les adhérents du syndicat patronal. Elle repart donc pour un mandat de...

Abstention Ă  Paris, renouvellement Ă  Mayotte

Au centre du jeu politico-médiatique, le chef de l’État, Emmanuel Macron, doit scruter les élections départementales et régionales avec une attention particulière. C’est un...

Après plus d’un an d’absence, les cafĂ©s Naturalistes signent leur grand retour Ă  Mayotte

Crise sanitaire oblige, les Naturalistes de Mayotte ont dû mettre en stand-by leurs conférences mensuelles, qui signent leur retour ce mardi 22 juin au...

Le cabinet mahorais de conseil au service de l’entrepreneuriat fĂ©minin depuis 20 ans

Le 15 juin dernier, le cabinet mahorais de conseil soufflait ses vingt bougies. L’occasion pour sa fondatrice et gérante, Sanya Youssouf, de rappeler son...