asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Les kick-boxeurs à la conquête du titre de champion de Mayotte, ce samedi

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

UNSS Mayotte : les néo-collégiens à la découverte du sport scolaire

Une vingtaine d’établissements scolaires ont organisé la Journée nationale du sport scolaire 2020/2021, ce mercredi. Devant la crise sanitaire et les adaptations qu’elle implique, les participants ont été bien moins nombreux que les éditions précédentes. Malgré cela, l’événement n’a rien perdu de son enthousiasme.

Une première très attendue pour les badistes mahorais

Le badminton mahorais sera représenté pour la première fois aux Jeux des îles de l’océan Indien en août prochain à Madagascar ! Nous nous sommes...

Les meilleurs combattants de Mayotte se retrouvent, ce samedi 12 novembre, au gymnase de Cavani. La Ligue mahoraise de kick boxing, muaythaï et disciplines associées (LMKMDA) y organise son championnat, la porte d’entrée vers le championnat de France.

Qui s’affronte ?

Tous les licenciés inscrits sur une plateforme de la fédération française de kick-boxing. Les neuf clubs de Mayotte (les deux clubs de Pamandzi, Sada, Tsingoni, Chirongui, Bandrélé, Majicavo, Mamoudzou et le Tactical RSMA) avaient une semaine pour présenter leurs champions en fonction de leurs âges et de leurs poids. Un tirage au sort a eu lieu, ce mardi, pour déterminer les assauts (on parle d’assauts sur le tatami où les coups restent retenus, contrairement aux combats sur le ring dont le championnat est prévu en début d’année).

Toutes les catégories sont-elles représentées ?

« Cela va du pré-poussin, les 7-8 ans, à seniors », détaille M’bayé Bakar Ahamada, le président d’une Ligue mahoraise de kick boxing, muaythaï et disciplines associées (LMKMDA), qui comptait 365 licenciés la saison précédente. Le poids a aussi son importance. Environ « quatre ou cinq combattants » se retrouvent dans la même catégorie de poids et d’âge. Mais un licencié qui se retrouve sans concurrents peut devenir champion de Mayotte sans combattre. Le dirigeant de la ligue estime que le public pourrait voir « une soixantaine d’assauts », ce samedi, de 9h à 16h30.

La préparation est-elle longue pour ce championnat ?

Il y a plusieurs challenges au cours de l’année, donc « il y a déjà une préparation. Il y a un rodage toute l’année », fait remarquer M’bayé Bakar Ahamada. Contrairement aux challenges cependant, ce n’est pas la ligue qui fait la sélection des participants, mais bien le logiciel de la fédération nationale.

Y a-t-il des places qui se jouent pour le championnat de France ?

Exactement, en remportant un titre à Mayotte, les kick-boxeurs gagnent le droit de se rendre en métropole. Toutefois en fonction des coûts, les places peuvent être limitées. L’an dernier, une délégation de quarante personnes, dont trente combattants, a pu faire le voyage. La Ligue et des partenaires ont ainsi mis la main à la poche. Et le retour est plutôt positif. Treize Mahorais ont pu décrocher une médaille dont une en or.

Championnat de Mayotte de kick-boxing, samedi 12 novembre, de 9h à 16h30, au gymnase de Cavani, à Mamoudzou. Gratuit.

Une ligue qui veut se développer par la formation

Outre la compétition avec une sélection qui se prépare pour les Jeux des îles 2023, la Ligue mahoraise de kick boxing, muaythaï et disciplines associées (LMKMDA) veut continuer de se renforcer en permettant à ses coachs de monter en compétences. Plusieurs modules de formations sont mis en place, et l’an prochain, un brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS) pourrait être décerné à des Mahorais. Cela permettrait de professionnaliser la discipline sur Mayotte, qui rentre déjà dans les sports pratiqués en UNSS (Union nationale du sport scolaire).

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Dans l’attente de leurs papiers, des jeunes apprennent à créer un jeu vidéo

L’association Web Cup a animé la semaine dernière une formation de création de jeu vidéo au sein du Centre régional information jeunesse de Mayotte...

A Mlezi Maoré : « On a pu amortir les perturbations »

L’année 2023 a été compliquée chez Mlezi Maoré. Faute de financements, l’association qui œuvre dans le social et la santé a dû procéder à...

« Un contrôle interne insuffisant » de l’association Mlezi Maoré

La Chambre régionale des comptes a rendu public vendredi 12 juillet son rapport d’observations sur l’association Mlezi Maoré. Il souligne notamment un « contrôle interne...

Salime M’déré « a tout perdu »

Suite à l’arrêté du préfet de Mayotte du 25 juin dernier, portant démission d’office Salime M’déré a perdu son poste de premier vice-président du...

Fin de la grève à La Poste après trois semaines de mobilisation

Depuis le 26 juin, des salariés de La Poste s’étaient mis en grève. Ils demandaient une prime contre la vie chère et les paiements...