L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Un bus pour « faire venir l’administration au plus près des habitants »

À lire également

“C’est par l’éducation que la femme mahoraise peut s’émanciper

Cela fait à peine deux mois qu’elle a pris ses fonctions et pourtant Taslima Soulaimana, la nouvelle directrice régionale aux droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes a de grandes ambitions pour la femme mahoraise. Elle est cependant consciente que la tâche ne sera pas si facile. 

Le viol, une perversion cachée dans la société mahoraise

Le viol est un mal invisible, et à Mayotte on profite de cette invisibilité pour ne pas en parler. Dans une société où le sexe est tabou, les victimes d’agressions sexuelles sont trop souvent réduites au silence. Cependant, les langues commencent à se délier, et les victimes veulent désormais se faire entendre malgré les nombreuses barrières qu’elles doivent franchir.

Pauvreté : La dichotomie mahoraise

Le chiffre est l’un des plus parlants pour décrire la situation de Mayotte. Régulièrement employé, il va désormais changer. La part de la population vivant sous le seuil de pauvreté national passe en effet de 84% à 77%. Une baisse qui ne doit pas masquer une autre réalité : les inégalités de vie se sont creusées.

Mayotte : “On veut que l’État nous prenne en charge comme tous les demandeurs d’asile qui vivent en France”

C’est un ras-le-bol qui a poussé les demandeurs d’asile africains à manifester ce lundi 20 juillet devant la mairie de Mamoudzou. Ils réclament de meilleures conditions de vie et une meilleure prise en charge de la part des associations et de l’État, mais les moyens mis à disposition à Mayotte ne sont pas suffisants. 

Depuis septembre dernier, un bus France services itinérant est déployé dans cinq villages du nord de l’île (voir encadré) pour faciliter les démarches administratives des habitants peu à l’aise avec les outils informatiques. Nous avons découvert ce dispositif porté par la Fédération Familles rurales de Mayotte, baptisé « Rur@linette ».

9h30, ce lundi matin, à Bouyouni, quatre personnes se sont déjà succédé dans le petit fourgon blanc, garé sur la place centrale du village : l’une pour s’inscrire à Pôle emploi, l’autre pour déclarer ses impôts, la dernière pour effectuer une demande d’affiliation auprès de la Caisse de sécurité sociale de Mayotte (CSSM). En effet, à l’intérieur du véhicule estampillé « Rur@linette » – du nom du projet – deux agents accueillent les habitants alentour désireux d’effectuer des démarches administratives en ligne. Plusieurs ordinateurs et tablettes sont également mis à la libre disposition des usagers les plus habiles avec les outils numériques. « La Rur@linette est un bus France Services qui sillonne le nord de l’île pour aider les gens dans leurs démarches administratives, et éviter que ceux-ci ne doivent absolument se rendre à Mamoudzou », résume Abdallah Kassim, le coordinateur Rur@linette au sein de la Fédération Familles rurales de Mayotte, qui porte le projet.

« Mamoudzou, c’est trop d’embouteillages »

L’idée naît de plusieurs remontées d’adhérents à la fédération, pour qui la difficulté d’accès au chef-lieu empêche les habitants du nord d’effectuer leurs démarches aisément. « Mamoudzou, c’est trop d’embouteillages », convient une habitante du village, venue s’enquérir de l’avancée de son dossier déposé avec l’aide des agents Rur@linette quelques semaines plus tôt. Le bus France services lui a fait économiser « temps et argent ». « Certains de nos usagers avaient l’habitude de se déplacer jusqu’à Mamoudzou pour prendre un simple rendez-vous à la CSSM… un rendez-vous que l’on peut caler facilement par internet », rapporte le coordinateur. « Sauf que beaucoup ne savent pas se servir d’un ordinateur », constate-t-il. Là donc est l’enjeu de la Rur@linette : permettre à une population souffrant largement d’illectronisme – voire ne maîtrisant tout simplement pas la langue française – d’être accompagnée au plus près de chez elle.

Les services proposés par la Rur@linette sont nombreux : demander une allocation ou un logement social, payer une amende ou encore – et c’est de saison – payer ses impôts… « Toutes les démarches que l’on pourrait faire dans n’importe quelle maison France services », indique Abdallah Kassim. Pour mieux faire connaître l’action auprès des habitants concernés (voir encadré), deux jeunes en service civique écument les rues et distribuent des flyers. « On reçoit une dizaine de personnes par jour en moyenne », renseigne Anfaiti Ali, la conseillère.

Forte de plusieurs partenariats (CSSM, Caisse des dépôts, Pôle emploi, la Poste, entre autres) et notamment subventionnée par la préfecture, la Rur@linette fonctionne sur une enveloppe annuelle de 30.000 euros.

Les permanences de la Rur@linette : Bouyouni (lundi 8h-13h), Handrema (mardi 8h-13h), Mtansgamboua (mercredi 8h-13h), Kangani (jeudi 8h-13h) et Longoni (vendredi 8h-12h).

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1090

Le journal des jeunes

À la Une

« Place nette » : un chantier d’embarcations illégales démantelé

L’opération « Place nette » continue à Mayotte. Cette semaine, une action coordonnée entre les services de l’État et la gendarmerie nationale a été menée cette...

De nouveaux cas de choléra détectés à Passamaïnty

Village qui a connu le premier cas de choléra recensé sur le territoire mahorais à la mi-mars, Passamaïnty compte cinq nouveaux cas autochtones, indique...

Assises : Des jumeaux accusés d’une tentative de meurtre à la hache pour un vélo

En février 2021, un jeune homme de 17 ans a reçu un coup de hache à la gorge à Pamandzi, pour une histoire de...

Trail du Caméléon : Pour Moustafa Maouinda, « courir, c’est un médicament »

Le club d’athlétisme de Mamoudzou (Cam) et la mairie de Mamoudzou lancent la quatrième édition du trail du Caméléon, ce dimanche 26 mai. Moustafa...

« Le festival de Cannes de Mayotte côté théâtre »

Pour sa septième édition, le festival de théâtre lycéen Baobab a été inauguré, ce mercredi 22 mai, au lycée des Lumières à Kawéni. Des...