test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Une aire de jeux intergénérationnelle voit le jour à M’tsapéré

À lire également

“Oui à la piste longue à Mayotte, mais pas au détriment de l’environnement”

Le temps presse et le débat est loin d’être clos. L'allongement de la piste de l'aéro-port ne fait pas l’unanimité tant sur le fond...

Mayotte accueille son conseil d’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement

Mercredi s'est tenue l'assemblée générale constitutive du conseil d'architecture, de l'urbanisme et de l'environnement de Mayotte. Celui-ci a pour objectif d'accompagner gratuitement les particuliers...

À l’hôtel La Résidence à Kawéni, l’enfer quotidien des pieds dans l’eau et la boue

Gérante de l'hôtel La Résidence à Kawéni depuis 18 ans, Sophie Bond s'en prend à l'immobilisme ambiant et aux manquements des autorités. En raison...

Sur la route de Mouboukini à Combani, « soit on mouille les chaussures, soit on ne traverse pas »

La réfection d'une voirie peut parfois créer de larges polémiques dans une commune. C'est le cas pour la route de Mouboukini à Combani où...

À l’entrée de M’tsapéré, depuis plusieurs jours, les habitants ont pu constater qu’une nouvelle aire de jeux intergénérationnelle avait vu le jour. À l’origine de ce projet, la communauté d’agglomération de Dembéni – Mamoudzou (Cadéma), qui a souhaité « améliorer le service rendu quotidiennement au public ainsi que construire un territoire plus durable », comme l’explique le président, Rachadi Saindou.

La nouvelle aire de jeux, pensée au sein d’un espace multifonction de la ville de Mamoudzou, offre depuis quelques semaines maitenant aux enfants la possibilité de profiter de sept jeux en libre accès et adaptés à plusieurs tranches d’âge. Avec « plus de 75% de la population de la commune qui a moins de 18 ans, nous avons le devoir de créer un espace qui leur est entièrement dédié pour qu’ils puissent s’épanouir au sein de territoire communal », contextualise Claudie Rakoto, conseillère municipal déléguée à Mamoudzou, lors de l’inauguration officielle, ce lundi. Cet équipement public, « allie sécurité des enfants, convivialité et préservation de l’environnement », note le président de la Cadéma, Rachadi Saindou. S’étendant sur une surface de 750 m², divisé en deux aires distinctes, l’espace de jeux assure une sécurité des enfants par la réalisation de deux plateformes en béton fibré et d’un sol amortissant sous les jeux.

Sécurité et préservation de l’environnement

Avec un objectif de confort d’usage et de gestion par infiltration des eaux pluviales, des zones d’espaces verts vont être créées autour des aires de jeux. « La sécurité des enfants reste essentielle, mais à la Cadéma, nous avons fait le choix de la penser en l’alliant à la préservation de notre environnement », explique le président. Elles n’ont pas été conçues uniquement en bordure, pour encadrer l’espace, mais prendront pleinement place à l’intérieur du projet. En effet, une zone centrale d’espace vert déjà existante a été sauvegardée, afin de rendre cet espace public agréable, au vu des chaleurs que peut connaitre cet endroit en pleine journée.  « Cette aire de jeu, il appartient à tous et à chacun de la préserver et d’apprendre à y vivre ensemble », a rappelé la conseillère municipale du chef-lieu. Quant à elle, l’intercommunalité souhaite, au travers de ce projet, participer à l’embellissement du territoire, tout en étant propice aux échanges et rencontres entre parents et enfants. Pour Rachadi Saindou, « cette aire de jeu intergénérationnelle a été pensée de manière à profiter à chacun ».

Un budget de 360.000 euros

Dans le cadre de la réalisation de ce projet, la communauté d’agglomération de Dembéni – Mamoudzou a investi 360.000 euros, dont près de 130.000 euros – environ 36 % – ont été financés sur fonds propres. Le reste du budget – environ 230.000 euros – a été financé par l’État, via une dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR). Une tranche de travaux supplémentaire est d’ores et déjà programmée par l’intercommunalité. Elle concernera l’installation d’éclairage public de la zone par huit candélabres, alimentés par panneaux photovoltaïques. « Ceci nous permet d’agir pour préserver notre environnement, tout en œuvrant à bâtir notre indépendance énergétique », conclut le président de l’intercommunalité.

À terme, la zone devrait également voir apparaitre un terrain de beach-soccer et l’aménagement du ponton de M’tsapéré, au niveau de la halle de pêche.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Crise de l’eau : la non-conformité est levée pour Passamaïnty et Bouyouni ce mardi soir

Les contrôles sanitaires sur les unités de distribution d’eau potable de Bouyouni-est et Passamaïnty avaient conclu à une non-conformité de l’eau, il y a...

Élections législatives : Une bataille plus rude au sud avec huit candidats contre quatre au nord

Ils sont finalement douze à s’être inscrits auprès de la préfecture de Mayotte, la semaine dernière, pour se présenter devant les électeurs mahorais, les...

L’art donne vie au futur lycée de Longoni

Prévus jusqu’en 2025, les travaux du futur lycée des métiers du bâtiment de Longoni avancent. Pour marquer le coup, le chantier a ouvert, ce...

Des employeurs prêts à « casser les stéréotypes » sur le handicap

Alors que les entreprises de plus de vingt salariés doivent compter 6 % de travailleurs handicapés, à Mayotte, ce taux est de 0,7 %....

Kawéni 2 remporte “Questions pour une école championne”

Commencée en février, la compétition « Questions pour une école championne » s’est achevée mercredi dernier, avec la victoire d’une des équipes du collège Kawéni 2....