L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Sécurité routière : les accidents de la route en hausse cette année

À lire également

“C’est par l’éducation que la femme mahoraise peut s’émanciper

Cela fait à peine deux mois qu’elle a pris ses fonctions et pourtant Taslima Soulaimana, la nouvelle directrice régionale aux droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes a de grandes ambitions pour la femme mahoraise. Elle est cependant consciente que la tâche ne sera pas si facile. 

Le viol, une perversion cachée dans la société mahoraise

Le viol est un mal invisible, et à Mayotte on profite de cette invisibilité pour ne pas en parler. Dans une société où le sexe est tabou, les victimes d’agressions sexuelles sont trop souvent réduites au silence. Cependant, les langues commencent à se délier, et les victimes veulent désormais se faire entendre malgré les nombreuses barrières qu’elles doivent franchir.

Pauvreté : La dichotomie mahoraise

Le chiffre est l’un des plus parlants pour décrire la situation de Mayotte. Régulièrement employé, il va désormais changer. La part de la population vivant sous le seuil de pauvreté national passe en effet de 84% à 77%. Une baisse qui ne doit pas masquer une autre réalité : les inégalités de vie se sont creusées.

Mayotte : “On veut que l’État nous prenne en charge comme tous les demandeurs d’asile qui vivent en France”

C’est un ras-le-bol qui a poussé les demandeurs d’asile africains à manifester ce lundi 20 juillet devant la mairie de Mamoudzou. Ils réclament de meilleures conditions de vie et une meilleure prise en charge de la part des associations et de l’État, mais les moyens mis à disposition à Mayotte ne sont pas suffisants. 

Trois personnes sont décédées à bord de leur voiture ce samedi 1er octobre, à Ironi Bé. Un accident loin d’être isolé. Selon la gendarmerie, la hausse du nombre de collisions serait liée à l’augmentation de la population et à des vitesses inadaptées.

Samedi 1er octobre, trois personnes ont perdu la vie dans un choc frontal entre un bus scolaire et une voiture. Deux des passagers du véhicule sont décédés sur le lieu de l’accident, à la sortie d’un virage, à Ironi Bé. Le troisième a succombé à ses blessures. Un drame qui s’ajoute à la série d’accidents ayant eu lieu cette année. Le 11 juin dernier, un automobiliste, sous l’emprise de l’alcool, fauchait une femme d’une soixantaine d’années sur la terrasse de sa maison à Tsingoni, ne lui laissant aucune chance de survie. À peine un mois plus tôt, c’est une sage-femme de 26 ans qui décédait au guidon de son scooter à Bandrélé. Après avoir été percutée par un véhicule qui tentait de la doubler dans l’obscurité, à 4h30 du matin. Au total, au moins 11 personnes ont perdu la vie sur les routes à Mayotte depuis début 2022. Soit autant que sur toute l’année 2021. Et même plus qu’en 2020, où neuf personnes étaient décédées sur les routes de l’île.

securite-routiere-accidents-route-hausse-cette-annee

« Des accidents liés à une vitesse inadaptée »

« On constate une hausse des accidents cette année. Les collisions sont souvent liées à une vitesse inadaptée, des prises de risques qui conduisent à des drames. C’est ce qu’il s’est passé samedi, la voiture a doublé alors qu’elle avait une mauvaise visibilité dans le virage », déplore le colonel Olivier Casties. Selon la gendarmerie, les comportements inadaptés et les dépassements dans de mauvaises conditions sont les principales causes des accidents. « Et nous avons une certitude : la population augmente, mais le réseau routier est toujours le même. Lorsqu’il y a des embouteillages, bien sûr, il y a peu de collision, mais dès qu’il y a un peu d’espace, ils reprennent de la vitesse », estime le colonel.

Des opérations de contrôle « quotidiennes »

Pour tenter de limiter les accidents, la gendarmerie organise des opérations de contrôle. « L’idée n’est pas uniquement de faire de la sécurité routière, mais du contrôle de flux au sens large. Nous nous situons sur les voies principales afin de réguler la circulation, mais également de lutter contre l’immigration clandestine. C’est de cette façon que nous trouvons notamment des personnes recherchées », précise le colonel Casties. Au total, les 280 gendarmes de Mayotte, aidés par le même nombre de gendarmes mobiles, assurent cette mission « au quotidien ».

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1090

Le journal des jeunes

À la Une

« Place nette » : un chantier d’embarcations illégales démantelé

L’opération « Place nette » continue à Mayotte. Cette semaine, une action coordonnée entre les services de l’État et la gendarmerie nationale a été menée cette...

De nouveaux cas de choléra détectés à Passamaïnty

Village qui a connu le premier cas de choléra recensé sur le territoire mahorais à la mi-mars, Passamaïnty compte cinq nouveaux cas autochtones, indique...

Assises : Des jumeaux accusés d’une tentative de meurtre à la hache pour un vélo

En février 2021, un jeune homme de 17 ans a reçu un coup de hache à la gorge à Pamandzi, pour une histoire de...

Trail du Caméléon : Pour Moustafa Maouinda, « courir, c’est un médicament »

Le club d’athlétisme de Mamoudzou (Cam) et la mairie de Mamoudzou lancent la quatrième édition du trail du Caméléon, ce dimanche 26 mai. Moustafa...

« Le festival de Cannes de Mayotte côté théâtre »

Pour sa septième édition, le festival de théâtre lycéen Baobab a été inauguré, ce mercredi 22 mai, au lycée des Lumières à Kawéni. Des...