Free Porn

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Après huit mois d’activité réduit, Ewa Air peine à redécoller

À lire également

Mayotte : la cause de la mort de personnes atteintes du Covid-19 passée sous silence ?

Le conseil d’État a été saisi par une entreprise locale de pompes funèbres concernant de graves accusations de dysfonctionnement dans la gestion de morts atteints du Coronavirus. Si aucune décision n’a encore été rendue, Jean L’Huilier, croque-mort, détaille les raisons qui l’ont motivé à intenter une telle action en justice. 

Mayotte dans le spectre d’une pénurie alimentaire

Les aides alimentaires semblent partir d’une bonne intention. Pourtant, cette initiative pourrait rapidement vider les rayons des magasins et provoquer une pénurie sur l’île, dans quelques semaines, si les acteurs sociaux ne changent pas de stratégie.

 

Le coronavirus a fait son entrée au CRA de Mayotte

Alors qu’associations et syndicats de police s’inquiétaient le mois dernier des conséquences sanitaires qu’impliquait la réouverture du centre de rétention administrative, les derniers ours viennent leur donner raison. Plusieurs cas de coronavirus y ont en effet été détectés, sans que les mesures nécessaires à contenir la propagation du Covid-19 ne soient prises.

“J’ai vraiment cru ne pas avoir de vol”, un médecin raconte son périple ubuesque pour venir renforcer les équipes du centre hospitalier de Mayotte

Jérémie Gallon, comme des dizaines de membres du corps médical a pris la décision de venir prêter main-forte au CHM. Mais comme des dizaines de ses confrères ou collègues, il a d’abord dû, avant de partir “au front” contre la crise sanitaire, affronter “ce que l’administration peut faire de pire”. Récit d’un voyage en absurdie.

 

Entre les tests négatifs demandés aux passagers par certains pays de destination, et le revirement de Madagascar sur la reprise des vols régionaux le 29 octobre prochain, la compagnie mahoraise peine à reprendre ses activités. Cette semaine, trois vols sont prévus au départ de Mayotte.

Difficile de remettre les gaz. Après presque huit mois d’activité quasi inexistante, la compagnie mahoraise Ewa Air a enfin pu opérer un vol commercial ce samedi, le premier depuis le mois de mars. En tout, 45 passagers ont embarqué dans l’ATR, direction Dar Es Salam. Au retour, l’appareil a volé à vide, étant donné la faible demande des voyageurs en sens inverse – une situation assez habituelle même en dehors du contexte de pandémie. Le prochain vol, qui aura lieu ce samedi, devrait repartir avec plus de passagers, pour la plupart des Mahorais de retour sur le territoire.

Mais dimanche, c’est la douche froide, pour la petite compagnie qui effectue surtout des trajets régionaux. Alors que l’État malgache a enfin levé l’état d’urgence sanitaire dans l’île voisine, son président Andry Rajoelina a déclaré au même moment renoncer à la réouverture des vols régionaux, prévue initialement le 29 octobre prochain. Le dernier vol de rapatriement à destination de la Grande Île décollera le 1er novembre. Désormais, seule Nosy Bé pourra continuer d’être desservie par les avions d’Ewa. “Cette décision va peser sur la compagnie, car Diego comme Majunga sont des destinations prisées pour nous. Donc nous n’opérons qu’une destination sur trois”, déplore Ayub Ingar, son directeur.

Etat d’urgence sanitaire

La raison de ce volte-face : la situation sanitaire toujours fragile dans les pays de l’océan Indien. Et Mayotte a peu de chance de bénéficier d’un passe-droit, même si le département reste pour l’instant plutôt épargné par la deuxième vague de Covid-19. Après à peine un mois de répit, le territoire est à nouveau passé sous état d’urgence sanitaire, à l’instar du reste du pays, frappé lui par une recrudescence de cas.

Heureusement, Ewa Air avait préféré jusque là jouer la carte de la prudence, malgré les annonces d’une réouverture prochaine des frontières. “Nous n’avions pas encore ouvert les réservations et bien nous en a pris ! Je pars du principe de ne pas relancer les vols tant que je n’ai pas reçu d’information officielle”, précise Ayub Ingar.

10% de l’activité normale

Reste que cette annonce ne fait pas les affaires de la compagnie, dont la reprise des activités est ainsi presque stoppée en plein vol. Pour l’instant, Ewa Air devra donc se contenter de ces quelques trajets hebdomadaires à destination de la Tanzanie ou de Nosy Bé. Cette semaine, deux vols vers l’île malgache sont ainsi prévus, un jeudi et un vendredi, en plus du vol de samedi vers Dar Es Salam. “D’ici la fin de l’année, on mise sur un maximum de 10% de notre activité normale”, poursuit le directeur.

L’épineuse question des tests

Avec une condition, cependant : les tests Covid, qui, s’ils ne sont pas demandés par l’État tanzanien, demeurent une obligation pour les passagers à destination de Nosy Bé. Ces derniers doivent effectuer le test PCR 72h avant leur vol. Le directeur d’Ewa Air s’est donc entretenu avec l’ARS pour s’assurer des stocks disponibles et pour discuter des éventuelles alternatives, comme le test antigénique. Réputé moins fiable, ce procédé technique doit en théorie permettre de désengorger les laboratoires, et permet d’obtenir un résultat en 30 minutes maximum. Encore faut-il que les différents pays de destination les acceptent, ce qui n’est pas encore le cas pour Madagascar. “Pour l’instant, nous avons eu la garantie que tous les voyageurs du vol de jeudi pourront effectuer le test PCR, mais nous ne sommes pas encore certains pour le vol de vendredi. J’ai donc aussi contacté le laboratoire privé”, explique Ayub Ingar. Si jamais les tests venaient à manquer, le vol pourrait être décalé. De son côté, l’ARS assure tout mettre en oeuvre pour garantir les stocks pour tous les passagers.

 

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1090

Le journal des jeunes

À la Une

Le branle-bas de combat au centre hospitalier

Le service des urgences du centre hospitalier de Mayotte (CHM) tourne avec quatre médecins de jours et trois médecins de nuit, se défend la...

Omar : « C’est chez moi ici, je ne partirai pas »

Des tôles déformées, des cendres et des trous encore fumants sont les restes du chalet d’Omar. L’exploitation de l’agriculteur de M’tsapéré, ciblée régulièrement par...

Musique traditionnelle et électro s’accordent au festival Kayamba

La sixième édition du festival de musique traditionnelle et électronique se déroulera du vendredi 31 mai au samedi 1er juin. Deux dates pour deux...

Les jeunes du RSMA sensibilisés aux violences contre les femmes

Le régiment du service militaire adapté (RSMA) de Mayotte a reçu, ce mardi 28 mai, la cinquième édition de la journée de lutte contre...

« On va partir et voyager autour de l’Europe »

Le mois de l’Europe est célébré pendant tout le mois de mai, dans l’ensemble des États membres afin de rendre hommage à la date...