L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Nosy bé : Le Mont Passot

À lire également

Retards de courriers, la Poste s’explique

Une lettre ne vous est pas parvenue dans les temps ? Elle n’est jamais arrivée ? Vous le savez sans doute : vous n’êtes pas le seul à qui ce déboire arrive. Que se passe-t-il dans la distribution du courrier ? Mayotte Hebdo est allé chercher des explications auprès de La Poste.

À la rencontre de … Zaïnaliambidina Nizari Andinani, avocat

"Je suis fier de ce que Mayotte m'a apporté, aujourd'hui je veux transmettre à ma façon" Docteur en droit,  titulaire de deux Masters 2, dont...

A la rencontre de… Tanchiki Maoré

La vie en rose "Il est venu tout seul, avec un projet. Nous lui avons apporté une aide financière pour le soutenir. Il est allé...

Andjizi Daroueche : Un grand pas vers la gastronomie mahoraise

A ndjizi, aux allures vives et déterminées, nous a ouvert les portes de son futur restaurant. Situé à Pamandzi, en Petite-Terre, ce restaurant dégage...

À une demi-heure de Hell- Ville, la capitale, on se retrouve aux pieds du Mont Passot. De là, il faut compter une heure et demie de marche pour les amateurs de randonnée, pour atteindre le sommet. Ceci à travers des champs de canne à sucre, les forêts de Ravinala et bien sûr en traversant les lacs volcaniques, dont certains abritent des crocodiles. Un parcours aussi apprécié en quad ou, pour les plus fantaisistes, en moto cross.

Pour les plus hâtifs, le sentier en direction du mont a fait peau neuve, et c’est donc sur une route parfaitement bétonnée que l’on peut atteindre le sommet, en quelques minutes. Avant de profiter pleinement du panorama du Mont Passot, sur cette même piste, une déviation routière et, à quelques mètres, une aire proposent une première vue sur l’Ouest de Nosy-Be. On fait alors face à une île mystérieuse.

Les locaux la nomment “Nosy Ratsi”, qui signifie “île maudite”. “Dans l’extrême Sud du pays, les “Antandroy”, une des 18 ethnies de Madagascar, ont pour coutume d’enterrer les bébés morts-nés sous un baobab”, raconte Cleamsy, guide touristique à l’hôtel Royal Beach.

“À Nosy Ratsi demeure le seul baobab de Nosy-Be. Alors les Antandroy de Nosy-Be vont y appliquer leur coutume, mais sans enterrer les corps. Ils se contentent de les jeter dans un grand trou ! On dit que les pêcheurs approchant l’île entendent des bébés crier… Il est strictement interdit d’y aller”, conclut-il.

Passée cette parenthèse ténébreuse, place au Mont Passot ! Au sommet duquel Nosy-Be est percevable en 360°. Un aménagement touristique a été spécialement conçu pour apprécier de la meilleure façon l’ensemble de l’île, mais aussi les îlots avoisinants et, à l’horizon, la grande île de Madagascar. Autour du Mont Passot demeurent six des douze lacs volcaniques que compose Nosy- Be. Ils font la beauté de ce lieu devenu incontournable.

Six lacs parmi lesquels les deux principaux : le lac Ampari-Bé, où une pompe à eau a été installée et alimente la population, et le lac Antsidihy, qui porte le nom du minuscule village adjacent. Au Mont Passot, les visiteurs s’y rendent la plupart du temps en fin de journée pour son coucher de soleil exceptionnel et le fameux rayon vert, “une coloration verte du bord supérieur du disque solaire” au moment où le soleil s’apprête à disparaître. “Un phénomène optique rare !”

I.M

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1089

Le journal des jeunes

À la Une

Choléra : Les écoles de Majicavo-Lamir et Majicavo-Koropa fermées par précaution

La présence de plusieurs cas de choléra dans la commune de Koungou a amené la municipalité à prendre des mesures drastiques. Les écoles des...

Comores : Azali Assoumani invité au 80e anniversaire du débarquement de Normandie

Au cours du dernier entretien téléphonique entre le président comorien et Emmanuel Macron, les deux dirigeants ont, entre autres, discuté de la coopération et...

Ambdilwahedou Soumaïla : « ce seront deux années d’engagements »

Maire de Mamoudzou depuis 2020, Ambdilwahedou Soumaïla se retrouve confronté à toutes les crises du territoire, sanitaire, social, migratoire et insécurité. Un contexte qu’il...

Une convention pour un centre intercommunal de santé dans le Sud signée avec le ministre Frédéric Valletoux

Si la journée de jeudi était consacrée au choléra lors de la visite du ministre délégué chargé de la Santé et de la Prévention,...

Des collégiens de Kawéni à Marseille pour des battles de danse

Deux équipes du collège Kawéni 1 et du lycée Bamana, à Mamoudzou, participeront aux championnats de France de danse battle hip-hop à Marseille, de...