100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Forces de l’ordre et jeunes délinquants jouent au chat et à la souris en Petite-Terre

À lire également

Un groupe de randonneurs dépouillé au Mont Choungui

Une nouvelle agression s'est produite le vendredi 23 juillet à l'occasion de l'ascension du Mont Choungui. Si aucun blessé n'est à déplorer, l'organisateur de...

Interpellation musclée à la barge : la nécessaire protection de l’identité des policiers à Mayotte

D’après le représentant syndical, Bacar Attoumani, les individus arrêtés ce mardi à la descente de la barge à Mamoudzou tentaient d’intimider un policier hors...

Les habitants du lotissement Sim de Kwalé montent au créneau

Suite aux violences survenues à Koungou fin février dernier, les habitants du lotissement Sim de Kwalé sont sur leurs gardes. En effet, le programme...

Violences à Miréréni-Combani : « Nous nous demandons si nous vivons en France ou en Afghanistan »

Depuis un an, les habitants de Miréréni et de Combani ne dorment plus sur leurs deux oreilles et se renvoient constamment la balle face...

Jeu de cache-cache entre jeunes délinquants et représentants de l’ordre public dans le centre de Labattoir dans la nuit de mardi à mercredi. Depuis quelques jours, les incivilités reprennent de l’ampleur dans l’agglomération de Petite-Terre.

Comme un défi en direction du ministre de l’Intérieur qui venait de reprendre l’avion pour Paris quelques heures plutôt, des jeunes délinquants de Labattoir ont joué à cache-cache avec des forces de l’ordre dans le centre-ville. Une bande de garçons (et une fille) fortement alcoolisés, ont joué « au chat et à la souris » avec des gendarmes et des policiers municipaux, aux environs de 22h. Ces derniers multiplient leur vigilance dans ce quartier où plusieurs magasins ont été cambriolés au cours de ces dernières semaines.

insecurite-petite-terre

À la vue des véhicules des forces de l’ordre, la bande de jeunes a surgi d’une ruelle en contrebas de la rue de commerce et leur a lancé des projectiles. Bien équipés pour intervenir, les militaires se sont lancés à leur poursuite, avec l’appui de policiers municipaux. Pour éviter de se faire prendre en tenaille, les délinquants ont préféré battre en retraite dans un autre quartier de la commune.

Cette intervention a beaucoup rassuré les riverains et a permis de ramener rapidement la quiétude dans le quartier. Il y a quelques jours, l’arrestation d’auteurs présumés d’un cambriolage dans une bijouterie située à l’entrée de la ville s’était soldée par une violente réaction de leurs amis. Des dizaines de véhicules ont fait les frais de leur colère en pleine nuit, entre Pamandzi et Labattoir.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1029

Le journal des jeunes

chab6

À la Une

Réforme des retraites : les grévistes mobilisés à Mamoudzou

Les rangs étaient un peu plus clairsemés que lors des précédents rassemblements. Environ 150 personnes se sont réunies ce mardi matin sur le parvis...

Concours d’informatique : des élèves de M’gombani au top niveau national

Participants au concours « Castor informatique », plusieurs élèves de sixième du collège Halidi Selemani de M’gombani, à Mamoudzou, ont obtenu d’excellents résultats, les plaçant parmi...

Hervé Madiec : « la règlementation a beaucoup changé ces dernières années »

Présent à Mayotte sous les dénominations Star Mayotte et Star « Urahafu », le groupe Suez y est le principal acteur du recyclage et de la...

Idris déploie ses ailes à la Marine nationale

Âgé de 27 ans, Idris se passionne pour l’aviation depuis l’adolescence. Et il a tout fait pour vivre de sa passion alors que rien...

Catégorie entraîneur de l’année

Magdalena Alliaud – 29 ans – Rugby Despérados Rugby Club M’tsapéré / Comité Territorial de Rugby de Mayotte Magdalena Alliaud est de ces rares entraîneuses féminines...