test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Une nouvelle agence pour ne « laisser personne sur le carreau »

À lire également

La réserve de la gendarmerie, l’atout pour anticiper l’insécurité à Mayotte

Lundi se tenait la cérémonie de clôture de la préparation militaire gendarmerie au lycée de Tsararano. Les dix-huit nouveaux réservistes vont ainsi renforcer les...

Ouverture imminente d’une école hôtelière de prestige à Mayotte

La prochaine rentrée scolaire 2021 sera marquée par l’ouverture d’un établissement hôtelier et de tourisme à Mayotte. Et ce n’est autre que la prestigieuse...

Portes ouvertes : à l’école de la mode de Mayotte, le quartier et la région marchent sur le podium

Vendredi et samedi avaient lieu les premières portes ouvertes de l’École régionale des métiers de la mode, à M’Gombani. Un baptême de feu réussi...

Dix jeunes mahorais s’envolent pour être formés en tant que steward et hôtesse de l’air

Ils sont dix. Huit filles et deux garçons mahorais sélectionnés par Ewa Air ont l’opportunité de se former en tant que steward et hôtesse...

Vendredi dernier, le Département officialisait la création de la nouvelle agence régionale de formation professionnelle, dont le but est de repérer, d’informer et d’orienter les jeunes vers les dispositifs d’insertion et de formation professionnelle. Et ainsi de leur offrir un avenir meilleur et de les insérer qualitativement dans le monde économique.

« Je voulais tellement l’applaudir avant de finir ! » Un clin d’œil adressé par Daoud Saindou Malide, le 6ème vice-président du Département en charge de la formation professionnelle, à sa prédécesseure, Mariame Said, au moment d’officialiser, vendredi dernier, la création de la nouvelle agence régionale de formation professionnelle, actée par trois délibérations, en date du 25 novembre 2020. « [Elle] n’a eu de cesse de défendre ce projet jusqu’à sa mise en œuvre par l’assemblée départementale, six mois avant la fin de son mandat. […] Le conseil départemental continuera donc à exercer sa compétence formation professionnelle sur le volet stratégique tout en gardant une tutelle sur l’agence. »

Concrètement, l’établissement public local à caractère administratif « a vocation à mettre au centre de ses préoccupations l’intérêt des publics bénéficiaires ». C’est en soi tout l’esprit de la loi n°2018-771 du 5 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». Sa gouvernance sous forme de conseil d’administration est assurée par six administrateurs – cinq élus de la collectivité et le président de l’association des maires. Car oui, « le véritable enjeu se trouve dans l’ouverture au territoire ». Et plus particulièrement auprès des communes. « Qui mieux qu’un maire connaît les personnes en difficulté dans sa commune ? Qui mieux qu’un maire connaît les jeunes qui posent des problèmes d’insécurité ? », s’interroge ainsi Daoud Saindou Malide, qui voit en cette agence « un outil pragmatique et efficace ».

« Il faut que nos jeunes soient accompagnés »

Ce partenariat doit permettre de nouer avec les centres communaux d’action sociale (CCAS) un nouveau pacte pour le repérage, l’information et l’orientation des jeunes vers les dispositifs d’insertion et de formation professionnelle. Mais aussi d’endiguer les problèmes de mobilité et de contribuer aux autres dispositifs de droit commun contre l’errance et les incivilités. « J’espère que cela va nous permettre de répondre aux ambitions de la nouvelle majorité », poursuit le nouvellement nommé président de la structure, convaincu que le manque de qualifications est un frein majeur à l’insertion dans le monde économique. « Il faut que nos jeunes soient accompagnés. La Mayotte de demain doit se développer en tenant compte de tout le monde. Nous ne voulons laisser personne sur le carreau, personne ! » Un discours ambitieux dont l’efficacité repose sur l’engagement et le dévouement de toutes les bonnes volontés. « Inshallah », comme dirait Daoud Saindou Malide, en guise de conclusion…

Six missions pour la nouvelle agence régionale de formation professionnelle

Par délégation du conseil départemental, l’agence va exercer les missions suivantes : la mise en œuvre des actions relevant de la politique départementale d’apprentissage, de formation professionnelle des jeunes et des adultes à la recherche d’un emploi ou d’une nouvelle orientation professionnelle ; l’organisation et la gestion du réseau des centres et points d’information et de conseil sur la validation des acquis de l’expérience (VAE) ; la conduite directe ou indirecte, des activités de recherche, d’étude, d’évaluation, de prospective et d’ingénierie des formateurs au bénéfice de tous les opérateurs de la formation professionnelle ; la coordination des actions afférentes à la formation professionnelle, l’insertion et l’orientation portées par les acteurs privés et publics présents sur le territoire départemental ; l’animation opérationnelle des réseaux d’acteurs du service public départemental de la formation professionnelle, de l’insertion et de l’orientation ; le développement d’outils d’observation et de recensement destinés aux professionnels de la formation professionnelle, de l’insertion et de l’orientation.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Élections législatives : Une bataille plus rude au sud avec huit candidats contre quatre au nord

Ils sont finalement douze à s’être inscrits auprès de la préfecture de Mayotte, la semaine dernière, pour se présenter devant les électeurs mahorais, les...

L’art donne vie au futur lycée de Longoni

Prévus jusqu’en 2025, les travaux du futur lycée des métiers du bâtiment de Longoni avancent. Pour marquer le coup, le chantier a ouvert, ce...

Des employeurs prêts à « casser les stéréotypes » sur le handicap

Alors que les entreprises de plus de vingt salariés doivent compter 6 % de travailleurs handicapés, à Mayotte, ce taux est de 0,7 %....

Kawéni 2 remporte “Questions pour une école championne”

Commencée en février, la compétition « Questions pour une école championne » s’est achevée mercredi dernier, avec la victoire d’une des équipes du collège Kawéni 2....

« Cette dissolution bouleverse la synchronisation des élections présidentielles et législatives »

Thomas M’Saïdié, maître de conférences HDR à l’« Université de Mayotte » (l’universitaire s’oppose au statut d’institut universitaire), revient sur la dissolution de l’Assemblée nationale effectuée...