L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Voix des Outre-mer : « J’espère que cette compétition va m’ouvrir des portes pour devenir chanteuse »

À lire également

Larissa Salim Bé, une miss qui excelle

Elle a été élue le 31 octobre à Ouangani. Larissa Salim Bé est la nouvelle miss excellence Mayotte et a tout pour plaire. Elle...

Catégorie Entreprise dynamique : Sublime Institut

C’est un salon d’esthétique pas comme les autres. Sublime institut traite en profondeur les problèmes de peau, sur le visage mais également sur le...

Crêpage de chignon autour de l’événement Miss Mayotte

L’événement n’en finit plus de faire jaser. Alors que la prochaine Miss Mayotte sera élue le 7 novembre, une jeune association culturelle, Model Agency...

Miss Excellence France 2021, Larissa Salim Bé a ramené la couronne à la maison

Son retour à Mayotte était très attendu. Larissa Salim Bé, fraîchement élue Miss Excellence France 2021, est rentrée sur son île natale ce mercredi...

Le concours Voix des Outre-mer 2023-2024 arrive à son terme. Ce vendredi 23 février, ils seront onze chanteurs en herbe, dont la Mahoraise Yvanna Burel, venus des différents territoires ultramarins, à se présenter lors de la finale nationale sur la scène de l’Opéra de Paris. En marge de l’événement, il est déjà possible de voter pour le prix Coup de cœur du public sur www.voixdesoutremer.com.

Les onze prétendants au titre de Voix des Outre-mer se préparent à se disputer la finale nationale ce vendredi soir. L’ultime étape de cette compétition de chant lyrique se déroulera sur la scène de l’Opéra Bastille, à Paris, devant 500 personnes, auxquelles devraient s’ajouter un million de téléspectateurs. Les Mahorais pourront suivre la sixième édition de l’événement en direct sur le portail Outre-mer de France Télévision (www.la1ere.francetvinfo.fr) à partir de 22 heures (heure de Mayotte).

Depuis bientôt deux semaines, les chanteurs venus représenter leurs territoires ultramarins respectifs répètent à l’Opéra de Paris dans une ambiance d’échange et sous la direction du chanteur lyrique Fabrice di Falco, qui les suit depuis les compétitions régionales et qui sera le maître de cérémonie, vendredi. « Ça va être un spectacle de grande qualité. C’est la première fois qu’on a un niveau aussi haut en termes de talent. Cela montre que même après cinq éditions, il y a encore des talents à révéler », constate Julien Leleu, président de l’association Les Contres Courants, qui produit l’événement.

Vendredi, chaque candidat chantera un air de son choix devant un jury de seize professionnels du monde de la musique, parmi lesquels le directeur de l’Opéra de Paris, des directeurs de conservatoire, le directeur de Warner France, des artistes et des personnalités ultramarines. À l’issue de cet unique passage, ils désigneront la Voix des Outre-mer et le lauréat du Prix jeune talent des Outre-Mer. Des sésames qui leur permettront de recevoir une formation gratuite afin d’être préparés à des auditions pour des agents et directeurs d’opéras ou à leur entrée dans un conservatoire.

« Une voix qui se révèle de jour en jour »

C’est tout ce que souhaite Yvanna Burel, qui représentera fièrement Mayotte lors de la finale. La soprano de 16 ans n’avait encore jamais chanté avant le début de l’aventure Voix des Outre-mer à Mayotte l’année dernière. « J’espère que cette compétition va m’ouvrir des portes pour faire du chant mon métier, pour intégrer un conservatoire et faire des études autour de la musique », déclare celle qui a trouvé sa voie en même temps que sa voix ces derniers mois. Le 18 novembre dernier, elle avait remporté la finale mahoraise, organisée en partenariat avec l’Office culturel de Mayotte, après plusieurs semaines de masterclass menées par Fabrice di Falco.

La jeune mahoraise pourrait bien profiter de la nouveauté de cette année : le Prix coup de cœur du public. Ce dernier peut d’ores et déjà voter pour soutenir son candidat favori directement sur le site du concours (www.voixdesoutremer.com). Les votes seront clôturés à 23 heures (heure mahoraise) le soir de l’ultime étape de la compétition.

A l’approche de la finale nationale, Yvanna Burel ne cache pas qu’elle est un peu stressée. Mais les répétitions se passent très bien et sa mère, ainsi que sa tante, seront présentes dans l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille pour l’encourager le jour-J. C’est sans compter sur les encouragements de Julien Leleu, qui la suit également depuis le début de son parcours dans la compétition : « C’est une voix qui se révèle de jour en jour, elle qui n’avait jamais chanté. Sa voix s’est totalement ouverte. Malgré le stress elle devrait faire un très beau programme et représenter fièrement Mayotte pour la finale. »

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1085

Le journal des jeunes

À la Une

Un préavis de grève déposé à l’Université de Mayotte

L’intersyndicale du campus de l’Université de Mayotte (ex-CUFR), CGT et Snesup-FSU, a déposé un préavis de grève, ce jeudi, pour un commencement dès le...

Logement : Dzoumogné au carrefour des nouvelles constructions de la SIM

Village central du nord de Mayotte, Dzoumogné compte un nouvel ensemble de 18 logements sociaux construits par la société immobilière de Mayotte (SIM), à...

Crise de l’eau : Près d’un million de bouteilles collectées au concours organisé par Citeo

Du 18 mars au 13 avril, Citeo a organisé un concours, intitulé « Hifadhuichisiwa », pour inciter les habitants à collecter le plus de bouteilles en...

Une CCI de Mayotte prête à jouer davantage une fonction de support

Il y a du changement à la Chambre de commerce et d'industrie de Mayotte (CCIM) avec l’arrivée d’un nouveau directeur général des services en...

Wuambushu 2 : Une opération qui prend de court les policiers ?

Deux porte-paroles de syndicats policiers regrettent le manque de concertation dans les derniers préparatifs de « Mayotte place nette », le nouveau nom donné à l’opération...