La future couronne de Miss Excellence visible en avant-première à Mzuri Sana

À lire également

Quand la population mahoraise prépare la riposte

Sur les réseaux sociaux ou dans la rue, formellement ou spontanément, les initiatives se multiplient pour répondre à la délinquance qui flambe à nouveau sur l’île aux parfums. Au risque, parfois, de voir l’exaspération prendre le pas sur la loi. 

Mayotte : une naissance dont ils se souviendront

Une naissance dans la rue, ce n’est pas si courant. C’est pourtant ce qu’ont vécu Jonathan et Mouna, lundi 18 mai, date à laquelle Sarah, leur petite fille, a décidé d’arriver. Un évènement auquel ont participé quelques passants, sur les lieux par hasard. Et quand s’improvise une chaîne de soutien, cela donne une belle histoire. Récit. 

Attaquée de toutes parts à Mayotte, Panima tente de riposter

Entre la polémique sur la qualité des repas livrés aux confinés du RSMA, et la mise à l’arrêt d’une partie importante de son activité à cause du confinement, l’entreprise de restauration collective est sur tous les fronts. Mais face à ces multiples coups durs, son directeur, Gilles Rouinvy, ne baisse pas les bras et répond aux critiques. Entretien.

Les chiffres qui rendent le confinement compliqué à Mayotte

On le sait, le confinement à Mayotte est rendu d’autant plus difficile qu’une grosse partie de la population vit dans des habitations insalubres, dénuées du confort élémentaire. Dans une publication diffusée hier, l’Insee rappelle quelques chiffres parlants. Résumé point par point.

Le concours de Miss Excellence Mayotte 2020 se tient ce samedi au plateau de Ouangani. Six candidates – Larissa Salime Be, Lysiana Bacar, Hafna Colo, Youmna Karani, Choukriya Alhadi, Nasrat Abdallah – sont en lice pour succéder à Nouroulaini Payet et représenter Mayotte le 16 janvier 2021 à Soultzmatt.

Symbole de cet événement ? La couronne spécialement confectionnée par le bijoutier et horloger Mzuri Sana. Un travail d’orfèvre d’une durée de 15 jours réalisé dans l’atelier des artisans, Issouf Matroifi et Mohamed Toufaïl. « L’établissement est fier d’avoir dessiné ce précieux accessoire qui ornera la coiffure de notre nouvelle Miss Excellence », se réjouit Sylvain Arnoux, le gérant. Composée d’argent 925 et d’une pierre précieuse pour un effet des plus brillant, la couronne est ornée de fleurs d’ylang, de feuilles de palmiers et de bangas, associées à la finesse du filigrane. Un mélange d’élégance et de tradition mahoraise : « Nous avons voulu réaliser quelque chose de typique, qui représente notre savoir-faire et celui de Mayotte. »

Et si vous piétinez d’impatience de la découvrir, rendez-vous chez le bijoutier Mzuri Sana, au rez-de-chaussée du centre Baobab à Mamoudzou, jusqu’à ce vendredi. Aucun doute, vous en ressortirez avec des étoiles plein les yeux. « Ca a l’air d’avoir un franc succès quand nous voyons les retours sur les réseaux sociaux. C’est très positif et le comité semble ravi. Il y a du passage à la boutique, les curieux sont très heureux de pouvoir la voir. » Malheureusement, impossible de l’essayer… Ce privilège est uniquement réservé à la future reine de beauté.

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

À la Une

Destruction de bangas à Kahani : sur 398 personnes, une trentaine de relogés

La préfecture lançait ce lundi une nouvelle démolition d’un quartier informel à Kahani. Une opération rendue possible grâce à la loi Élan, adoptée deux...

CIDE : des cadeaux distribués aux enfants du service pédiatrie de Mayotte

Vendredi, à l'occasion du 31ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant, Catherine Barbezieux, la directrice du centre hospitalier de Mayotte, et...

La loi sécurité globale : des forces de l’ordre mahorais satisfaits et des journalistes inquiets

Vendredi dernier, l’Assemblée nationale a voté l’adoption de la loi sécurité globale qui suscite l’indignation du monde des journalistes, soutenus par la population. Elle...

Sea Shepherd à Mayotte : “Nous ne sommes pas là pour faire des ronds de jambe, nous voulons des résultats”

À contre-courant. Alors que les associations locales de lutte contre le braconnage des tortues applaudissent la création d’un groupe de coopération opérationnelle fraîchement annoncé...

Coupe régionale de France : …Et à la fin, c’est M’tsapéré qui gagne !

Après plusieurs mois de tergiversations liées à la crise sanitaire, Mayotte connaît enfin le nom de son représentant au huitième tour de la Coupe...