100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

La future couronne de Miss Excellence visible en avant-première à Mzuri Sana

À lire également

Larissa Salim Bé, une miss qui excelle

Elle a été élue le 31 octobre à Ouangani. Larissa Salim Bé est la nouvelle miss excellence Mayotte et a tout pour plaire. Elle...

Crêpage de chignon autour de l’événement Miss Mayotte

L’événement n’en finit plus de faire jaser. Alors que la prochaine Miss Mayotte sera élue le 7 novembre, une jeune association culturelle, Model Agency...

Miss Excellence France 2021, Larissa Salim Bé a ramené la couronne à la maison

Son retour à Mayotte était très attendu. Larissa Salim Bé, fraîchement élue Miss Excellence France 2021, est rentrée sur son île natale ce mercredi...

Département de Mayotte : Un dernier vœu et puis s’en va pour le président Soibahadine

Ce jeudi 14 janvier, le président du Département, Soibahadine Ibrahim Ramadani, a adressé ses vœux à la population, et plus particulièrement aux officiels du...

Le concours de Miss Excellence Mayotte 2020 se tient ce samedi au plateau de Ouangani. Six candidates – Larissa Salime Be, Lysiana Bacar, Hafna Colo, Youmna Karani, Choukriya Alhadi, Nasrat Abdallah – sont en lice pour succéder à Nouroulaini Payet et représenter Mayotte le 16 janvier 2021 à Soultzmatt.

Symbole de cet événement ? La couronne spécialement confectionnée par le bijoutier et horloger Mzuri Sana. Un travail d’orfèvre d’une durée de 15 jours réalisé dans l’atelier des artisans, Issouf Matroifi et Mohamed Toufaïl. « L’établissement est fier d’avoir dessiné ce précieux accessoire qui ornera la coiffure de notre nouvelle Miss Excellence », se réjouit Sylvain Arnoux, le gérant. Composée d’argent 925 et d’une pierre précieuse pour un effet des plus brillant, la couronne est ornée de fleurs d’ylang, de feuilles de palmiers et de bangas, associées à la finesse du filigrane. Un mélange d’élégance et de tradition mahoraise : « Nous avons voulu réaliser quelque chose de typique, qui représente notre savoir-faire et celui de Mayotte. »

Et si vous piétinez d’impatience de la découvrir, rendez-vous chez le bijoutier Mzuri Sana, au rez-de-chaussée du centre Baobab à Mamoudzou, jusqu’à ce vendredi. Aucun doute, vous en ressortirez avec des étoiles plein les yeux. « Ca a l’air d’avoir un franc succès quand nous voyons les retours sur les réseaux sociaux. C’est très positif et le comité semble ravi. Il y a du passage à la boutique, les curieux sont très heureux de pouvoir la voir. » Malheureusement, impossible de l’essayer… Ce privilège est uniquement réservé à la future reine de beauté.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1029

Le journal des jeunes

chab6

À la Une

Réforme des retraites : les grévistes mobilisés à Mamoudzou

Les rangs étaient un peu plus clairsemés que lors des précédents rassemblements. Environ 150 personnes se sont réunies ce mardi matin sur le parvis...

Concours d’informatique : des élèves de M’gombani au top niveau national

Participants au concours « Castor informatique », plusieurs élèves de sixième du collège Halidi Selemani de M’gombani, à Mamoudzou, ont obtenu d’excellents résultats, les plaçant parmi...

Hervé Madiec : « la règlementation a beaucoup changé ces dernières années »

Présent à Mayotte sous les dénominations Star Mayotte et Star « Urahafu », le groupe Suez y est le principal acteur du recyclage et de la...

Idris déploie ses ailes à la Marine nationale

Âgé de 27 ans, Idris se passionne pour l’aviation depuis l’adolescence. Et il a tout fait pour vivre de sa passion alors que rien...

Catégorie entraîneur de l’année

Magdalena Alliaud – 29 ans – Rugby Despérados Rugby Club M’tsapéré / Comité Territorial de Rugby de Mayotte Magdalena Alliaud est de ces rares entraîneuses féminines...