La future couronne de Miss Excellence visible en avant-première à Mzuri Sana

À lire également

Larissa Salim Bé, une miss qui excelle

Elle a été élue le 31 octobre à Ouangani. Larissa Salim Bé est la nouvelle miss excellence Mayotte et a tout pour plaire. Elle...

Crêpage de chignon autour de l’événement Miss Mayotte

L’événement n’en finit plus de faire jaser. Alors que la prochaine Miss Mayotte sera élue le 7 novembre, une jeune association culturelle, Model Agency...

Département de Mayotte : Un dernier vœu et puis s’en va pour le président Soibahadine

Ce jeudi 14 janvier, le président du Département, Soibahadine Ibrahim Ramadani, a adressé ses vœux à la population, et plus particulièrement aux officiels du...

Concours : Trois semaines de préparation de plus pour Mister Mayotte

Il y a quelques mois, Fedhila Haidar ne pensait pas être à deux doigts de participer à l’élection de Mister France, prévu le 8...

Le concours de Miss Excellence Mayotte 2020 se tient ce samedi au plateau de Ouangani. Six candidates – Larissa Salime Be, Lysiana Bacar, Hafna Colo, Youmna Karani, Choukriya Alhadi, Nasrat Abdallah – sont en lice pour succéder à Nouroulaini Payet et représenter Mayotte le 16 janvier 2021 à Soultzmatt.

Symbole de cet événement ? La couronne spécialement confectionnée par le bijoutier et horloger Mzuri Sana. Un travail d’orfèvre d’une durée de 15 jours réalisé dans l’atelier des artisans, Issouf Matroifi et Mohamed Toufaïl. « L’établissement est fier d’avoir dessiné ce précieux accessoire qui ornera la coiffure de notre nouvelle Miss Excellence », se réjouit Sylvain Arnoux, le gérant. Composée d’argent 925 et d’une pierre précieuse pour un effet des plus brillant, la couronne est ornée de fleurs d’ylang, de feuilles de palmiers et de bangas, associées à la finesse du filigrane. Un mélange d’élégance et de tradition mahoraise : « Nous avons voulu réaliser quelque chose de typique, qui représente notre savoir-faire et celui de Mayotte. »

Et si vous piétinez d’impatience de la découvrir, rendez-vous chez le bijoutier Mzuri Sana, au rez-de-chaussée du centre Baobab à Mamoudzou, jusqu’à ce vendredi. Aucun doute, vous en ressortirez avec des étoiles plein les yeux. « Ca a l’air d’avoir un franc succès quand nous voyons les retours sur les réseaux sociaux. C’est très positif et le comité semble ravi. Il y a du passage à la boutique, les curieux sont très heureux de pouvoir la voir. » Malheureusement, impossible de l’essayer… Ce privilège est uniquement réservé à la future reine de beauté.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°955

Le journal des jeunes

À la Une

Loi Mayotte : Les motifs impérieux s’invitent dans les débats, portés par un groupe de médecins du CHM

En pleine audience du préfet pour la consultation sur la loi programme, des personnels soignants ont décidé d'interpeller le représentant de l’État au sujet...

Réouverture des salles de sport à Mayotte : une bouffée d’oxygène après trois mois sous tension

Après trois longs mois de fermeture, les salles de sport de Mayotte peuvent à nouveau accueillir du public depuis ce lundi. Malgré les difficultés...

Ramlati Ali : « Le gouvernement n’a pas découragé Air France, la discussion est en cours »

Piste longue, non-venue d'Air France, campus connecté, grève des sages-femmes. Au cours de la dernière semaine, la député de la majorité, Ramlati Ali, a...

Le CNAM et le rectorat de Mayotte s’allient pour la formation professionnelle

Le conservatoire national des arts et des métiers et le rectorat de Mayotte viennent de signer un accord cadre pour mutualiser leurs réseaux afin...

Tortues : deux braconniers condamnés à 18 mois de prison ferme par la chambre d’appel de Mamoudzou

Ce jeudi 6 mai avait lieu le procès en appel de deux braconniers de tortues interpellés au mois de février en Petite-Terre. Résultat ?...