100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Course de pneus de Mayotte : un retour triomphal !

À lire également

Larissa Salim Bé, une miss qui excelle

Elle a été élue le 31 octobre à Ouangani. Larissa Salim Bé est la nouvelle miss excellence Mayotte et a tout pour plaire. Elle...

Crêpage de chignon autour de l’événement Miss Mayotte

L’événement n’en finit plus de faire jaser. Alors que la prochaine Miss Mayotte sera élue le 7 novembre, une jeune association culturelle, Model Agency...

Miss Excellence France 2021, Larissa Salim Bé a ramené la couronne à la maison

Son retour à Mayotte était très attendu. Larissa Salim Bé, fraîchement élue Miss Excellence France 2021, est rentrée sur son île natale ce mercredi...

La future couronne de Miss Excellence visible en avant-première à Mzuri Sana

Le concours de Miss Excellence Mayotte 2020 se tient ce samedi au plateau de Ouangani. Six candidates – Larissa Salime Be, Lysiana Bacar, Hafna...

Après deux ans d’absence à cause de la crise sanitaire, la course de pneus a fait son grand retour dans les rues de Mamoudzou samedi 25 juin dernier. Un rendez-vous qui a ravi la population de Mayotte, présente en masse entre le rond-point du Baobab et la place Zakia Madi (ancien marché). L’organisation, au poil, a permis à la course de se dérouler sans le moindre incident et de laisser la bonne humeur inhérente à l’évènement envahir les rues de Mamoudzou.

De retour physiquement, après deux ans de Covid qui avaient donné lieu à sa version numérique, la course de pneus de Mayotte a de nouveau animé les rues de la ville chef-lieu ce samedi 25 juin. 500 enfants (300 garçons et 200 filles) âgés de 10 à 12 ans et 300 adultes, répartis dans différentes catégories, ont parcouru les 1.850 mètres séparant le départ au rond-point du Baobab à l’arrivée place Zakia Madi. Essoufflés, fourbus, mais fiers de leur participation, les coureurs ne se sont pas départis de leur bonne humeur une fois la ligne passée.

Si, cette année, aucun thème précis n’avait été donné, certains participants étaient néanmoins maquillés pour conférer à cette course emblématique un surcroît de folklore. Le public mahorais, friand de cet évènement créé par Jack Passe en 1983 et devenu depuis un véritable symbole pour Mayotte, était bien au rendez-vous ! Des centaines de personnes venues de toute l’île étaient en effet présentes pour encourager les sportifs.

Des personnalités officielles ont remis leurs trophées aux vainqueurs

La remise des trophées s’est déroulée aux alentours de 17h avec, en amont, de nombreux discours des personnalités présentes. L’adjoint à l’excellence sportive, Toiyifou Ridjali, a félicité les organisateurs grâce auxquels la course s’est déroulée en toute sécurité. Il faut dire que ce versant de l’évènement était encadré par le régiment du service militaire adapté qui avait mis à disposition de nombreux engagés volontaires. Le préfet Thierry Suquet était également présent pour « marquer le coup » aux côtés du directeur régional d’Orange et du directeur d’Air Austral. Des présences officielles qui montrent l’importance que revêt ce rendez-vous pour le territoire.

Dans la catégorie enfants, trois garçons et trois filles sont montés sur le podium. Les deux premières, Mounira Ahamadi et Eloïse Ahamada viennent toutes les deux du village de M’tsangaboua. Une fierté pour la présidente de l’UFOLEP, l’association qui organise les championnats dans les villages pour savoir quels jeunes auront la possibilité de participer à la finale. « Avant, seuls les enfants de Mamoudzou pouvaient participer, mais depuis quelques années, nous faisons participer ceux de tous les villages de Mayotte, ce qui est une très bonne chose », affirme-t-elle. « Ça fait un mois environ qu’on s’entraîne Eloïse et moi. C’était super, on a bien rigolé ! », sourit Mounira.

À la question de savoir si elles s’attendaient à gagner, les trois filles ont répondu un « oui » unanime. Une belle confiance en soi que n’ont rien à leur enlever les trois garçons qui ont répondu la même chose ! Les championnats ont en tout cas porté leurs fruits puisque, côté garçons, le vainqueur est de Labattoir et le 3ème de Combani. Mamoudzou rafle quand même la 3ème place chez les filles et la 2ème chez les garçons. Les six vainqueurs de la catégorie enfants sont donc repartis le sourire aux lèvres, très fiers d’avoir remporté cette course qui leur confère une certaine notoriété dans leur village. Sans oublier la joie des cadeaux pour ces enfants issus de familles souvent désargentés : des bons d’achats dans les magasins Jennifer pour les filles et Casal Sport pour les garçons !

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1013

Le journal des jeunes

chab-journal-des-jeunes-5

À la Une

Le conseil départemental pris d’assaut par les travailleurs

Ce jeudi 29 septembre, l’appel national des syndicats à la grève a été entendu par près de 200 personnes, sur la place de la République,...

Logement : une aide à la pierre jusqu’à 100.000 euros pour près de 38 bénéficiaires

Mise en place par le Département, l’aide à la pierre vise à aider les familles ou personnes à faibles revenus à accéder à la...

Guet-apens de « Pilou » : L’auteur des coups de couteau condamné à quinze ans de prison

Le procès de la bande de Doujani, qui a agressé violemment un lycéen à l’intérieur d’un bus le 11 mai 2016, s’est terminé ce...

La laka de retour au premier plan, avec la course de pirogues traditionnelles de Mamoudzou

La mairie de Mamoudzou organise le dimanche 16 octobre la première course de pirogues traditionnelles sur le front de mer de la ville chef-lieu,...

Éric Dupond-Moretti veut créer une « task force » de magistrats

Outre un budget du ministère de la Justice en hausse de 170 millions d’euros, Éric Dupond-Moretti a annoncé plusieurs mesures, mardi 27 septembre, devant...