L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Une deuxième laverie solidaire inaugurée à Dembéni

Auteur:

Catégorie:

Afin de rendre plus accessible les machines à laver pour la population et éviter que les habitants nettoient leur ligne à même la rivière, la communauté d’agglomération Dembéni-Mamoudzou (Cadema) a inauguré ce jeudi une deuxième laverie solidaire, à Hajangoua.

La communauté d’agglomération Dembéni-Mamoudzou (Cadema) a inauguré ce jeudi 2 mai sa deuxième laverie solidaire, implantée sur le site du marché couvert d’Hajangoua. L’installation, qui compte cinq machines à laver et deux sèche-linges, promet de remplacer à moindre frais – une lessive coûte un euro – le lavage des vêtements dans les cours d’eau, source de pollution importante à Mayotte.

« Au-delà de son faible impact environnemental, cette laverie représente un véritable soutien pour les personnes en situation de précarité financière qui n’ont pas les moyens d’acquérir un lave-linge », a salué Sitirati Mroudjae, vice-présidente du centre communal d’action sociale (CCAS) de Dembéni. Il s’agit de la deuxième laverie du genre inaugurée dans la commune de Dembéni. La première a enregistré près de 4.000 passages depuis son lancement en 2021, et ce en tenant compte de la crise de l’eau qui a fortement pénalisé son activité.

Préserver les cours d’eau

La Cadema, par la voix de son président Rachadi Saindou, a annoncé par la même occasion qu’elle comptait installer dix laveries solidaires sur son territoire d’ici à la fin de l’année. « C’est un nouveau service public de qualité qui répond à des besoins essentiels », a assuré Rachadi Saindou. Ce dernier s’est aussi félicité de l’aspect écologique de la laverie : « La lessive rejetée dans les cours d’eau met en péril notre santé et à des conséquences dévastatrices sur notre environnement. »

L’Etat, l’Agence régionale de santé et le CCAS de Dembéni ont participé au financement de cette laverie, dont le coût total atteindrait les 300.000 euros. Une bonne nouvelle pour le village d’Hajangoua, où la pose de la première pierre d’un faré avait également été célébrée en grande pompe le 28 mars. Ces travaux, également portés par la Cadema, s’inscrivent dans un ensemble d’aménagements et de construction de dix logements à coûts maîtrisés dans le village.

Dans la même catégorie