test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Crise de l’eau : Pas de changement du calendrier des coupures ce lundi

Auteur:

Catégorie:

A partir du lundi 30 octobre, le calendrier actuel des coupures d’eau est prolongé pour deux semaines supplémentaires. Hormis la zone industrielle de Kawéni, qui connaît des coupures d’eau nocturnes, le reste de l’île reste à celles de 54 heures. Le seul changement intervient pour les quartiers des 100 Villas et Vétiver à Mamoudzou qui passent en secteur 1. A noter toutefois, des modifications temporaires pour des travaux en Petite-Terre, du lundi au mercredi (voir encadré).

La crise de l’eau perdure à Mayotte et les coupures d’eau avec. Ce vendredi midi, la Société mahoraise des eaux (SMAE) a communiqué le calendrier des deux semaines à venir. Il n’y a pas de changements de fréquence du 30 octobre au 12 novembre. On reste à deux jours sans eau potable au robinet et un troisième approvisionné. La zone industrielle de Kawéni fait figure d’exception avec des coupures nocturnes la semaine et une autre tout le dimanche.

Le dernier changement de planning, le lundi 16 octobre, avec un passage de Petite-Terre aux coupures de 54 heures (tous les deux jours, l’alimentation revient entre 16h et 18h et est de nouveau coupée entre 10h et midi le lendemain), a permis une économie d’eau. Le lundi 23 octobre par exemple, elle aurait été de 1.600 mètres-cube d’eau en moyenne lors des sept jours précédents. Côté retenues collinaires, les retenues collinaires de Combani et Dzoumogné étaient remplies lundi dernier à 11,1% et 6,5% de leurs capacités. Elles devraient être à sec au cours du mois de novembre, d’où les travaux en urgence actuellement (recherches de fuites, extension de l’usine de dessalement de Petite-Terre, forages et captages en rivière supplémentaires).

Le secteur de Convalescence divisé

Toujours pour le calendrier, le seul changement à noter est pour le quartier Convalescence à Mamoudzou (dans le secteur 3). Un nouveau découpage sera en vigueur, ce lundi, « afin d’améliorer le service par rapport à la capacité limitée du réservoir. Ainsi, 100 Villas et Vétiver intègrent le secteur 1 dans ce nouveau planning ».

La SMAE indique également qu’une carte recensant les 180 rampes d’eau a vu le jour. Une légende de couleurs montre lesquelles sont actives, désactivées sur demande de la police ou de la mairie, voire vandalisées. Elles ont été installées depuis début septembre « afin de pouvoir bénéficier d’une eau potable en permanence. Ces rampes sont ouvertes de 6 h à 19h », explique le site du délégataire du syndicat des Eaux de Mayotte.

Concernant les rampes vandalisées, le 13 octobre, Françoise Fournial, la directrice de la SMAE, expliquait que cela était dû « soit à cause d’un vol de robinet, soit dû à un acte de vandalisme de casse de robinet ».

Des modifications temporaires en Petite-Terre

De lundi à mercredi, des travaux à Pamandzi obligent la SMAE à ouvrir le réseau d’eau potable plus tôt (14h) le lundi pour le secteur de Labattoir, La Vigie et Pamandzi ouest et le fermer également plus tôt le lendemain (6h au lieu de 10h). Pour Pamandzi La Vigie et Pamandzi est, c’est l’inverse. L’eau arrivera plus tard, à 22h le mardi (au lieu de 16h), et fermera le lendemain à 16h (au lieu de 10h). Durant ce laps de temps plus conséquent sans eau, la SMAE se dégage la journée de mardi pour « des travaux d’urgence d’amélioration de la distribution d’eau dans l’ensemble de la Petite-Terre ». Il s’agit ici de « percer la cuve du réservoir de Pamandzi au niveau de sa base afin d’alimenter un ensemble de surpresseurs ». Les travaux devraient être effectués dans la matinée avant une phase de « nettoyage du réservoir, désinfection et analyses avant remise en service ».

Dans la même catégorie