asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Crise de l’eau : deux semaines de plus aux coupures de 54 heures

Auteur:

Catégorie:

Depuis le mercredi 11 octobre, Mayotte vit au rythme des coupures d’eau des 54 heures (celles-ci intervenant entre 10h et midi). Ce sera encore le cas deux semaines de plus, annonce la Société mahoraise des eaux (SMAE).

Pas de changement, au moins pour l’instant, des tours d’eau. Le nouveau calendrier a été communiqué, vendredi, dans la soirée par la Société mahoraise des eaux (SMAE), le délégataire du syndicat Les eaux de Mayotte. « Le planning reste inchangé par rapport aux semaines précédentes, hormis pour le boulevard des Crabes à Dzaoudzi », confirme le texte.

Pour les deux prochaines semaines, du lundi 13 au dimanche 26 novembre, les coupures d’eau devraient rester limiter à 54 heures, les interruptions s’opérant entre 10h et midi. Comme indiqué plus haut, le boulevard des Crabes, à Dzaoudzi, passe dans le secteur 3. Le quatrième, celui de la zone industrielle de Kawéni, demeure le seul à avoir des coupures nocturnes (dès 16h) pendant la semaine et une autre plus longue le dimanche.

Vers des nouvelles restrictions ?

Le planning des tours d’eau reste plus que jamais tributaire des pluies. Les retenues collinaires de Combani et Dzoumogné étant à 7% et 6% de leurs capacités, les prélèvements ne seront bientôt plus possibles. Les jours où il ne pleut pas, ce sont environ 7.000 mètres-cube qui sont encore ponctionnés pour assurer une consommation quotidienne qui reste entre 26.000 m3 et 27.000 m3 malgré les efforts consentis. La préfecture de Mayotte a d’ailleurs prévenu, ce jeudi : « La perte de cette ressource pourrait impliquer de nouvelles restrictions afin de garantir la distribution régulière et prévisible sur le réseau ».

Une course contre la montre est engagée, ces derniers mois, avec davantage de recherches de fuites (plus nombreuses en raison d’un réseau fragilisé par les coupures), l’apport de nouveaux forages ou captages dans les rivières, ainsi que l’extension de l’usine de dessalement de Pamandzi couplée aux travaux d’interconnexion Grande-Terre/Petite-Terre. A l’heure actuelle, la SMAE peut produire environ 20.000 m3 par jour sans les prélèvements. Ce chiffre ne grimpe qu’à l’occasion des pluies, notamment grâce au débit des rivières.

L’équilibre reste donc fragile pour les prochaines semaines.

Sur le site felt.com, la SMAE et le syndicat Les Eaux de Mayotte proposent une carte des rampes d’eau disponibles sur le territoire.

Dans la même catégorie