L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

MayAventure remporte la finale académique du concours C’Génial

À lire également

Les communes mahoraises ouvriront-elles les écoles le 18 mai ?

Au niveau national, les enfants reprennent officiellement le chemin de l’école à partir d’aujourd’hui. Chez nous, la rentrée a été repoussée au 18 mai, date potentielle du déconfinement. Les plus petits seront les premiers à ouvrir le bal si leurs parents acceptent de les envoyer puisque la décision définitive leur revient. Mais l’ouverture des établissements scolaires ne dépend uniquement que du bon vouloir des maires. Pour le moment, une très grande majorité d’entre eux affirme ne pas être capable de recevoir les élèves, principalement par manque de moyens. Votre commune sera-t-elle prête à ouvrir les écoles dans une semaine ? Réponses des 17 maires. 

Transport scolaire à Mayotte : « Si le département ne bouge pas, il n’y aura pas de bus pour la rentrée scolaire »

Les chauffeurs de la société Matis ont déposé un préavis de grève pour le 18 août, après que le conseil départemental a modifié une clause de l'appel d'offre de marché public du transport scolaire. Dans le dernier texte en date, l'entreprise qui remportera la délégation ne sera plus obligée de reprendre les employés du délégataire sortant. 80 emplois pourraient ainsi être menacés, à l'instar des droits des employés, acquis pour certains depuis 2010.

Les néo-contractuels font leur rentrée

Au programme pour la première journée, une conférence sur "l’éducation prioritaire et le contexte plurilinguisme", des interventions de professionnels de l'Éducation nationale et des ateliers destinés aux enseignants débutants. Au cours de la deuxième journée, était proposée une conférence intitulée "Connaître le système éducatif et ses attentes, ce que l’Éducation nationale attend des élèves du 21ème siècle, les gestes professionnels et la posture de l’enseignant".

Mayotte : Erasmus +, 6 mois pour changer de vie

Pour la première fois, des Mahorais ont pu bénéficier du programme Erasmus + en partant directement de Mayotte. Entre 2018 et 2020, 22 stagiaires sont partis par petits groupes en Angleterre et à Malte pour une durée de 6 mois. Les derniers sont rentrés il y a quelques jours, les yeux remplis d’étoiles. 

Quatre équipes de collégiens ont présenté leurs projets innovants – jeu d’aventure éducatif, banga connecté, bateau bus automatisé, recyclage du plastique – ce jeudi 24 mars lors de la finale académique du concours C’Génial. Tous les élèves ont pu mettre en lumière leur goût de la science et des nouvelles technologies. L’établissement scolaire de Kani-Kéli représentera Mayotte au mois de mai pour la grande finale nationale.

« Éteins les lumières ! » Le nez collé sur la tablette, Herimiatsa déroule ses instructions, les yeux rivés sur la réplique d’un banga connecté installé sur la table. « Ouvre la fenêtre », renchérit Mariane, sa camarade de la classe 402 à K2. Derrière elles, Doryan déroule son speech d’une main de maître : « C’est un mélange entre la maison traditionnelle et les nouvelles technologies, qui permet de ne pas détruire la nature qui l’entoure, de communiquer sans fil, mais aussi de respecter l’environnement, la faune et la flore ».

Réunies au sein de l’amphithéâtre du collège de Kwalé, quatre équipes de collégiens s’affrontent ce jeudi 24 mars pour la finale académique du concours C’Génial. « L’idée est d’apporter la culture de projets aux élèves et de leur donner le goût des sciences », résume Assad Mogni, le référent de l’événement sur le territoire. À quelques minutes du passage du jury pour désigner le grand vainqueur, la tension est palpable !

Un stress également présent auprès des élèves engagés pour défendre les couleurs de l’établissement scolaire Ylang-Ylang de Kani-Kéli. Devant trois ordinateurs, Mouridi teste MayAventure, un jeu d’aventure éducatif qui met en valeur le patrimoine, les traditions et la culture de Mayotte. « Les personnages sont interactifs et posent des questions », dévoile fièrement l’adolescent, malgré les difficultés rencontrées pour dessiner l’île aux parfums sur le logiciel similaire à « Scratch ». « Il y a aussi des quiz, des dialogues, des photos et des énigmes », ajoute Sami, par-dessus son épaule. Eh oui, tous les détails comptent. Il ne faut surtout rien oublier…

L’innovation au cœur des projets

À quelques mètres de là, Ayal partage ses impressions avec trois de ses copains. « Quand on fait fondre le plastique, ça dégage du gaz, donc il faut se protéger les narines », met en garde l’élève de cinquième à Kwalé. Leur projet ? La transformation de bouteilles en pavés écologiques ! De quoi donner des idées novatrices à leur professeur de technologie, Jean-Claude Nyumuyantu. « Les Japonais ont solutionné leurs problèmes de tremblement de terre grâce à l’élastomère. […] Je ne vois pas de développement futur sans une réflexion écologique. J’appelle cela la nouvelle pensée technologique… »

Et justement, c’est également tout le sens du bateau bus automatisé dévoilé par trois classes de troisième du collège de Dembéni. « Nous voulions proposer une solution alternative pour diminuer les embouteilles et la pollution », confie Yanis, au moment de procéder à une ultime démonstration. « Regardez, s’il y a un obstacle, le navire s’arrête. Nous le déplaçons alors manuellement pour le remettre sur le chemin. » Une simulation de transport maritime qui repose sur des capteurs révolutionnaires et un guidage GPS millimétré. « Ils ont créé un programme complexe pour arriver à ce rendu », précise l’enseignant Robin Leclerc.

Autant de présentations innovantes qui donnent du fil à retordre aux différents jurés (inspecteur de l’Éducation nationale, président du parc naturel marin, représentants de la MGEN et de la direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement, etc.). « Nous avons été agréablement surpris par l’ensemble des projets », insiste Assad Mogni, avant d’annoncer le verdict.

Et c’est finalement l’équipe de Kani-Kéli avec le projet MayAventure qui remporte l’édition 2022. Pour elle, le concours ne s’arrête pas là. Rendez-vous le 18 mai, en distanciel, pour la grande finale nationale de C’Génial.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1089

Le journal des jeunes

À la Une

Choléra : Les écoles de Majicavo-Lamir et Majicavo-Koropa fermées par précaution

La présence de plusieurs cas de choléra dans la commune de Koungou a amené la municipalité à prendre des mesures drastiques. Les écoles des...

Comores : Azali Assoumani invité au 80e anniversaire du débarquement de Normandie

Au cours du dernier entretien téléphonique entre le président comorien et Emmanuel Macron, les deux dirigeants ont, entre autres, discuté de la coopération et...

Ambdilwahedou Soumaïla : « ce seront deux années d’engagements »

Maire de Mamoudzou depuis 2020, Ambdilwahedou Soumaïla se retrouve confronté à toutes les crises du territoire, sanitaire, social, migratoire et insécurité. Un contexte qu’il...

Une convention pour un centre intercommunal de santé dans le Sud signée avec le ministre Frédéric Valletoux

Si la journée de jeudi était consacrée au choléra lors de la visite du ministre délégué chargé de la Santé et de la Prévention,...

Des collégiens de Kawéni à Marseille pour des battles de danse

Deux équipes du collège Kawéni 1 et du lycée Bamana, à Mamoudzou, participeront aux championnats de France de danse battle hip-hop à Marseille, de...