100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Les Fables de La Fontaine pour faire la transition entre le CM2 et la sixième à Mayotte

À lire également

Les communes mahoraises ouvriront-elles les écoles le 18 mai ?

Au niveau national, les enfants reprennent officiellement le chemin de l’école à partir d’aujourd’hui. Chez nous, la rentrée a été repoussée au 18 mai, date potentielle du déconfinement. Les plus petits seront les premiers à ouvrir le bal si leurs parents acceptent de les envoyer puisque la décision définitive leur revient. Mais l’ouverture des établissements scolaires ne dépend uniquement que du bon vouloir des maires. Pour le moment, une très grande majorité d’entre eux affirme ne pas être capable de recevoir les élèves, principalement par manque de moyens. Votre commune sera-t-elle prête à ouvrir les écoles dans une semaine ? Réponses des 17 maires. 

Transport scolaire à Mayotte : « Si le département ne bouge pas, il n’y aura pas de bus pour la rentrée scolaire »

Les chauffeurs de la société Matis ont déposé un préavis de grève pour le 18 août, après que le conseil départemental a modifié une clause de l'appel d'offre de marché public du transport scolaire. Dans le dernier texte en date, l'entreprise qui remportera la délégation ne sera plus obligée de reprendre les employés du délégataire sortant. 80 emplois pourraient ainsi être menacés, à l'instar des droits des employés, acquis pour certains depuis 2010.

Mayotte : Erasmus +, 6 mois pour changer de vie

Pour la première fois, des Mahorais ont pu bénéficier du programme Erasmus + en partant directement de Mayotte. Entre 2018 et 2020, 22 stagiaires sont partis par petits groupes en Angleterre et à Malte pour une durée de 6 mois. Les derniers sont rentrés il y a quelques jours, les yeux remplis d’étoiles. 

La CGT craint que le lycée de Sada ne devienne un nouveau cluster

Alors qu’une surveillante du lycée de Sada a été contrôlée positive au Coronavirus, le rectorat et l’ARS ont décidé de maintenir l’établissement ouvert. Si l’employée n’avait passé que quelques heures dans la cour de l’établissement avant même que celui-ci ne rouvre, la CGT estime que la reprise des cours s’est décidée prématurément. 

 

Ce lundi 5 juillet, le recteur Gilles Halbout est venu personnellement donner un recueil des Fables de La Fontaine à quelques élèves de CM2 de l’école élémentaire de Doujani 1. Pas moins de 8.500 exemplaires doivent être distribués aux futurs collégiens. Un geste symbolique qui a pour but de faire la transition entre le 1er et le 2nd degrés mais aussi le lien avec le français et la culture humaniste.

« Maître Corbeau, sur un arbre perché, tenait en son bec un fromage. Maître Renard, par l’odeur alléché… » La voix tremblante, Nadiurou prend son courage à deux mains. Une récitation d’autant plus stressante qu’elle se passe sous le regard averti de Gilles Halbout, le recteur, venu ce lundi offrir un recueil des Fables de Jean de La Fontaine à 20 élèves de CM2 de l’école élémentaire de Doujani 1. Puis vient le tour d’Himidat, avec cette fois-ci Le lion et le rat. « Je les connais presque toutes », sourit fièrement la jeune fille de 11 ans.

Une opération devenue récurrente à quelques heures des vacances scolaires depuis l’arrivée du responsable de l’académie sur le territoire. « J’ai accueilli cette annonce très favorablement. Pour 90% d’entre eux, c’est leur premier livre », se réjouit Mohamed, le directeur de l’établissement. Qui considère le choix de l’auteur comme tout sauf anodin. « Les contes traditionnels mettent aussi en scène des animaux et accouchent d’une morale à la fin. Donc les enfants ne sont pas perdus quand ils les lisent. Cela ne peut être que bénéfique ! »

 

Des élèves au niveau à la veille de leur entrée au collège

 

D’autant que les principaux intéressés ont l’habitude de manier les mots, avec leur professeur Clément, un adepte des moments littéraires au retour de la récréation et des jeux de langage le matin « pour les faire parler ». Ou encore de « l’apprentissage des poèmes à l’occasion de la fête des mères ». Une méthode de travail qui porte ses fruits aux yeux de Gilles Halbout, convaincu des progrès réalisés au cours de l’année. « Mine de rien, ils savent lire ! Pas tous avec la même exigence, mais ils ont le niveau. » Une bonne nouvelle à l’approche de leur grand début au collège de Kwalé pour certains et de Doujani pour d’autres…

Cette distribution a également un objectif pédagogique : ne pas perdre le rythme durant la coupure « estivale » ! « La majorité vont le feuilleter, et surtout il va passer de main en main. Une seule personne ne va pas le lire. Ce sera une petite victoire pour la lecture », s’enthousiasme leur enseignant. Et avec cette version illustrée par Rébecca Dautremer, « c’est beaucoup plus coloré et imagé », poursuit Mohamed, persuadé que ce bouquin va faire la transition entre le CM2 et la sixième. Sans oublier « le lien avec le français et la culture humaniste », ajoute le recteur.

Alors pour pimenter le tout, le responsable de l’académie lance même un défi à ses interlocuteurs du jour. « Maintenant, il faut les apprendre par cœur car vous allez les étudier à la rentrée. Vous avez toutes les vacances pour vous préparer. » Un défi largement réalisable selon Himidat. « Cela prendra deux jours, tout au plus », s’amuse-t-elle, sûre de pouvoir réaliser le challenge en un temps record. Rendez-vous fin août pour l’interro surprise.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1046

Le journal des jeunes

À la Une

La prison bloquée ce lundi matin par les surveillants

Le nombre de détenus ne cesse d’augmenter à Majicavo-Koropa (230% d’occupation actuellement), mais pas celui des agents qui les encadrent. Ce lundi 5 juin,...

A Tsingoni, un blocage pour dénoncer « l’inaction des autorités locales »

Lundi 5 juin, dès 3h du matin, les habitants de Tsingoni ont bloqué les rues de leur village pour protester contre l’inaction de la...

« L’accès à des structures de soins doit être garanti pour tout le monde »

Présente à Mayotte du 21 au 26 mai, le docteur Florence Rigal est venue soutenir ses équipes sur l’île. La présidente de l’ONG Médecins...

L’ONG Médecins du monde inquiète des atteintes

Avec trois et bientôt quatre coupures d’eau par semaine, les restaurateurs et gérants d’hôtels ont toutes les peines du monde à subsister, et encore...

Une quatrième coupure hebdomadaire sera instaurée le lundi 12 juin

Davantage que les coupures d’eau du soir, il sera bientôt plus facile de se souvenir des jours où nous aurons de l’eau. En dépit...