Avec l’école ouverte au lycée de Sada, les élèves révisent et se défoulent

À lire également

Les communes mahoraises ouvriront-elles les écoles le 18 mai ?

Au niveau national, les enfants reprennent officiellement le chemin de l’école à partir d’aujourd’hui. Chez nous, la rentrée a été repoussée au 18 mai, date potentielle du déconfinement. Les plus petits seront les premiers à ouvrir le bal si leurs parents acceptent de les envoyer puisque la décision définitive leur revient. Mais l’ouverture des établissements scolaires ne dépend uniquement que du bon vouloir des maires. Pour le moment, une très grande majorité d’entre eux affirme ne pas être capable de recevoir les élèves, principalement par manque de moyens. Votre commune sera-t-elle prête à ouvrir les écoles dans une semaine ? Réponses des 17 maires. 

Transport scolaire à Mayotte : « Si le département ne bouge pas, il n’y aura pas de bus pour la rentrée scolaire »

Les chauffeurs de la société Matis ont déposé un préavis de grève pour le 18 août, après que le conseil départemental a modifié une clause de l'appel d'offre de marché public du transport scolaire. Dans le dernier texte en date, l'entreprise qui remportera la délégation ne sera plus obligée de reprendre les employés du délégataire sortant. 80 emplois pourraient ainsi être menacés, à l'instar des droits des employés, acquis pour certains depuis 2010.

Mayotte : Erasmus +, 6 mois pour changer de vie

Pour la première fois, des Mahorais ont pu bénéficier du programme Erasmus + en partant directement de Mayotte. Entre 2018 et 2020, 22 stagiaires sont partis par petits groupes en Angleterre et à Malte pour une durée de 6 mois. Les derniers sont rentrés il y a quelques jours, les yeux remplis d’étoiles. 

Pas de rentrée avant août à Mayotte pour la CGT Éduc’action

Suite au plan de déconfinement présenté par le premier ministre ce mardi, la CGT Éduc’action a décidé de taper du poing sur la table pour que la rentrée mahoraise ne se calque pas sur les modèles métropolitains. Celle-ci est en effet jugée, au regard des moyens comme de l’avancée épidémique tout simplement inenvisageable avant fin août.

Mercredi 5 mai, le recteur de l’académie de Mayotte, Gilles Halbout a rendu visite aux élèves du lycée de Sada, accompagné de Sophie Brocas, directrice générale des Outre-Mer. Au programme : découverte des activités en école ouverte proposées par l’établissement et présentation de la future classe préparatoire aux grandes écoles du lycée qui ouvrira ses portes à la rentrée 2021.

À l’occasion des vacances scolaires, les lycées mahorais accueillent les élèves volontaires pour participer à des sessions de préparation aux examens. À Sada, entre 200 et 300 jeunes viennent chaque jour pour profiter du dispositif d’école ouverte. “Les terminales viennent se préparer au grand oral et choisir avec l’aide de leurs professeurs les deux problématiques qu’ils devront présenter lors de celui-ci. Des élèves en classe de première étaient également présents et participaient à des ateliers de révision afin de préparer leurs épreuves anticipées de français”, énumère Gilles Halbout, ravi d’avoir pu rencontrer les futurs étudiants du territoire.

ecole-ouverte-lycee-sada-eleves-revisent-defoulent

Étendu à l’ensemble des établissements de l’île, le dispositif d’école permet également aux élèves volontaires de participer à des sessions de préparation aux épreuves finales de BTS qui approchent à grand pas. Mais aussi de prendre part à des activités culturelles et sportives. “Les élèves sont répartis en différents groupes et peuvent choisir de participer à l’activité qu’ils désirent. Par ailleurs, un intervenant proposait aux lycéens des ateliers d’expression artistique tandis que d’autres volontaires préparaient une course d’orientation au Mont Combani avec leurs professeurs de sport.

 

Ouverture d’une classe préparatoire économique

 

Profitant de la venue de la directrice générale des Outre-mer, Sophie Brocas, le responsable de l’académie et les représentants du lycée de Sada ont présenté la future classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) économique qui ouvrira à la rentrée prochaine. Une première à Mayotte, qui ne dispose actuellement que d’une seule CPGE scientifique au lycée Younoussa Bamana de Mamoudzou.

ecole-ouverte-lycee-sada-eleves-revisent-defoulent

En milieu de matinée, le recteur a mis le cap sur le collège Marcel Henry situé à Tsimkoura, où il a rencontré le personnel et fait le tour des activités proposées par l’école ouverte. Les collégiens ont la possibilité durant les vacances de s’initier à des activités en lien avec la nature, le sport, le théâtre ou encore les arts plastiques. L’occasion pour eux de découvrir de nouvelles pratiques et allier “récréation et ouverture”.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayottehebdo n°960

Le journal des jeunes

À la Une

Issihaka Abdillah : « Le paysage politique mahorais est encore très incertain »

À l’annonce des résultats du scrutin pour ce premier tour des élections départementales, certains candidats de l’île étaient déjà en train de nouer les...

Medef : Carla Baltus et sa liste reconduites à l’unanimité à Mayotte

Sans surprise, la présidente sortante du Medef Mayotte a été réélue par les adhérents du syndicat patronal. Elle repart donc pour un mandat de...

Abstention à Paris, renouvellement à Mayotte

Au centre du jeu politico-médiatique, le chef de l’État, Emmanuel Macron, doit scruter les élections départementales et régionales avec une attention particulière. C’est un...

Après plus d’un an d’absence, les cafés Naturalistes signent leur grand retour à Mayotte

Crise sanitaire oblige, les Naturalistes de Mayotte ont dû mettre en stand-by leurs conférences mensuelles, qui signent leur retour ce mardi 22 juin au...

Le cabinet mahorais de conseil au service de l’entrepreneuriat féminin depuis 20 ans

Le 15 juin dernier, le cabinet mahorais de conseil soufflait ses vingt bougies. L’occasion pour sa fondatrice et gérante, Sanya Youssouf, de rappeler son...