L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

La saison culturelle du Département est lancée !

À lire également

Ramadan à Mayotte : Un mois sacré sous le signe du confinement

Ce soir se déroule la “nuit du doute” pour les fidèles musulmans. Traditionnellement, si le croissant de la nouvelle lune est observé, alors débute le mois du ramadan. Une période avant tout sacrée pour les musulmans, mais aussi ponctuée de festivités quotidiennes, rupture du jeûne en tête. Cette année toutefois, c’est un ramadan confiné qui aura lieu. De quoi bouleverser les habitudes.

Mayotte TV Islam, la nouvelle web TV qui parle de l’Islam à Mayotte

Le paysage audiovisuel mahorais compte désormais une nouvelle chaîne. Mayotte TV Islam fait son entrée en proposant un programme consacré entièrement à la pratique de l’Islam sur l’île. La chaîne est pour le moment une web TV, mais elle a l’ambition de se développer rapidement.

La Meiitod d’Adrien

À Mayotte, presque tout le monde sait qui il est et ce qu’il chante. Il faut dire qu’aucun autre artiste mahorais ne peut se...

À Mayotte, le grand flou artistique autour des mesures de soutien

Les acteurs mahorais du spectacle restent dans la tourmente : alors que le gouvernement a déployé des aides aux intermittents lésés par l’annulation des événements culturels, leurs homologues locaux ne pourront pas y prétendre, ce statut juridique n’existant pas au sein du 101ème département. 

Les événements ont subi deux années difficiles liées à la crise sanitaire. Peu à peu et depuis quelques mois, ils reprennent progressivement leurs droits. La nouvelle saison culturelle, proposée par le Département de Mayotte a été présentée, ce jeudi matin, avec la sortie de l’agenda culturel 2023, qui « marque, comme dit dans le monde du spectacle, la fin de l’entracte », confie Zouhourya Mouayad Ben, vice-présidente du conseil départemental de Mayotte.

saison-culturelle-departement-est-lancee
La présentation de l’agenda culturel 2023 du Département s’est tenue dans la salle du cinéma Alpa Joe, en présence de Zouhourya Mouayad Ben, vice-présidente du conseil départemental.

La culture est un réel lien social et « l’accès à la connaissance, l’ouverture au monde, sont des enjeux considérables dans une société en perte de repères », affirme Zouhourya Mouayad Ben. Pour cela, l’agenda culturel a été pensé afin de toucher des plus petits jusqu’aux plus grands. « Notre saison s’ouvre dès le mois de février, avec la magie du chant lyrique », ajoute-t-elle. En effet, la saison culturelle débutera avec la finale nationale du concours « Voix des outre-mer » où deux finalistes mahorais représenteront le territoire de Mayotte à l’Opéra de Paris.

Célébrer et partager le patrimoine local

Le chant traditionnel sera aussi mis en avant, avec, le 25 février à Chiconi, la célébration de l’inscription du maoulida shengué au patrimoine culturel immatériel national. C’est le premier élément du patrimoine de Mayotte à figurer dans cette liste du ministère de la Culture. Les traditions locales sont à nouveau mises en avant lors du Festival des arts traditionnels de Mayotte (FATMA), qui met en lumières les danses, chants, pratiques et savoir-faire locaux afin de leur faire découvrir au plus grand nombre.

En vue de mieux faire connaître le patrimoine historique du 101e département, le musée de Mayotte organise, en avril, une exposition nommée « La route du sucre ». Cette dernière permettra aux visiteurs de découvrir l’histoire des usines sucrières, en récupérant « des objets qui faisaient partie de la maison sucrière de Longoni », explique Abdoul-Karime Ben Saïd, directeur du MuMa. L’objectif de cette exposition est de créer un projet pédagogique pour, à terme, « aboutir à un parcours de visite afin de comprendre la chaîne d’opération de la fabrication du sucre », complète-t-il. En plus de ce projet pédagogique, le directeur du musée caresse « l’espoir de la réouverture du musée en 2023 ». Afin de patienter avant la réouverture du musée, un projet est en cours, celui du musée virtuel. « Nous serons en mesure d’ici quelques semaines de mettre à disposition le musée virtuel, qui permettra à tout un chacun de pouvoir accéder aux expositions », fait observer le directeur.

Le salon du livre devient le Festival du livre

Les scènes ouvertes continueront d’être présentes au calendrier de l’agenda culturel encore cette année. Cette action « donne l’accès et la possibilité aux jeunes de venir s’exprimer sur scène », explique Mohamed Bin El Kabir, directeur de l’office culturel départemental. En première partie d’année, aura lieu la finale de la première phase de l’édition 2023, en février sur le parvis du cinéma à Mamoudzou. Dans un deuxième temps, les artistes auront de nouveau l’occasion de participer aux Scènes Ouvertes pour déployer leurs talents, avec un rendez-vous aura en septembre, à Bouéni.

Aux côtés des autres arts, la littérature mahoraise, en vue de se développer, a besoin d’aller à la découverte de nouveaux auteurs. Pour cela, le Département lance dès le 1e avril, un concours littéraire. Ce dernier fera l’objet d’un prix attribué en novembre, « qui signifie la reconnaissance du monde professionnel littéraire », note Abdoul-Karime Bamana, directeur de la direction de la cohésion sociale, de la jeunesse et des sports (DCSJS).

En clôture de la saison culturelle, le Département organise en novembre le Festival du livre de Mayotte (FELIMA), anciennement dénommé Salon du livre de Mayotte (SALIMA). Cet événement permet de faire la promotion de la lecture et favorisant le contact du public avec les écrivains.

Le calendrier 2023 des manifestations du Département

  • Finale du concours « Voix des outre-mer », samedi 4 février à l’Opéra de Paris et en direct sur la page Facebook du concours.
  • Finale des « scènes ouvertes », samedi 25 février sur le parvis du cinéma Alpa Joe à Mamoudzou.
  • Célébration de l’inscription du Maoulida Shengué au patrimoine culturel immatériel national, samedi 25 février à Chiconi.
  • « Trésors de l’oralité », du samedi 18 au dimanche 26 mars sur le site internet et réseaux sociaux du Département.
  • « L’indigo ou la 7e couleur de l’arc-en-ciel », vendredi 24 et samedi 25 mars dans le jardin de la résidence des gouverneurs à Dzaoudi.
  • Festival des arts traditionnels de Mayotte (FATMA), du lundi 24 au samedi 29 avril sur le parking du marché couvert à Mamoudzou.
  • Commémoration de l’abolition de l’esclavage, jeudi 27 avril à l’hôtel du Département à Mamoudzou.
  • Exposition « La Route du sucre », samedi 29 avril au MuMA à Dzaoudzi.
  • La nuit européenne des musées, samedi 13 mai dans le jardin de la résidence des gouverneurs à Dzaoudzi.
  • Séminaire « Le Boutre dans la zone Swahilie », mercredi 24 et jeudi 25 mai, à l’hémicycle Bamana à Mamoudzou.
  • Semaine internationale des archives, vendredi 9 et samedi 10 juin, aux archives départementales de Mayotte.
  • Journées européennes de l’archéologie, du vendredi 16 dimanche 18 juin, dans le jardin de la résidence des gouverneurs à Dzaoudzi.
  • Séminaire sur le shioni, apprentissage et vivre ensemble, jeudi 22 et vendredi 23 juin, à l’hémicycle Bamana à Mamoudzou.
  • La fête de la musique, samedi 24 juin sur le parvis de la salle de cinéma Alpa Joe à Mamoudzou.
  • Exposition « Tschiéga, Segas, musiques et danses de l’océan Indien », du lundi 19 au samedi 24 juin dans le Hall du conseil départemental à Mamoudzou.
  • Inauguration de l’exposition « La musique, corps et âme », samedi 24 juin au MuMa à Dzaoudzi.
  • La semaine de l’excellence sportive, du lundi 3 au dimanche 9 juillet au stade de Cavani, à Mamoudzou.
  • Scènes ouvertes 2, samedi 2 septembre à Bouéni.
  • « Levez les yeux », vendredi 15 septembre au MuMa, à Dzaoudzi.
  • Journées européennes du patrimoine, samedi 16 et dimanche 17 septembre, à travers le département.
  • Journées nationales de l’architecture, du vendredi 13 au dimanche 15 octobre, au MuMa et dans le hall du conseil départemental.
  • Festival des musiques urbaines, vendredi 20 et samedi 21 octobre, à Bouéni.
  • Journée mondiale du patrimoine audiovisuel, vendredi 27 et samedi 28 octobre, aux archives départementales.
  • « Voix des outre-mer », la finale territoriale, le samedi 18 novembre au parvis du cinéma Alpa Joe à Mamoudzou.
  • Vernissage des œuvres de masterclass de peinture, septembre à décembre dans les établissements scolaires.
  • Remise du prix littéraire du Département, vendredi 17 novembre à la direction du livre et de la lecture publique à Cavani, Mamoudzou.
  • Festival du livre de Mayotte (FELIMA), du jeudi 23 au dimanche 26 novembre, à la direction du livre et de la lecture publique à Cavani, Mamoudzou.
  • Finale 2023 des scènes ouvertes, samedi 23 décembre au parvis du cinéma Alpa Joe à Mamoudzou.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1085

Le journal des jeunes

À la Une

Un préavis de grève déposé à l’Université de Mayotte

L’intersyndicale du campus de l’Université de Mayotte (ex-CUFR), CGT et Snesup-FSU, a déposé un préavis de grève, ce jeudi, pour un commencement dès le...

Logement : Dzoumogné au carrefour des nouvelles constructions de la SIM

Village central du nord de Mayotte, Dzoumogné compte un nouvel ensemble de 18 logements sociaux construits par la société immobilière de Mayotte (SIM), à...

Crise de l’eau : Près d’un million de bouteilles collectées au concours organisé par Citeo

Du 18 mars au 13 avril, Citeo a organisé un concours, intitulé « Hifadhuichisiwa », pour inciter les habitants à collecter le plus de bouteilles en...

Une CCI de Mayotte prête à jouer davantage une fonction de support

Il y a du changement à la Chambre de commerce et d'industrie de Mayotte (CCIM) avec l’arrivée d’un nouveau directeur général des services en...

Wuambushu 2 : Une opération qui prend de court les policiers ?

Deux porte-paroles de syndicats policiers regrettent le manque de concertation dans les derniers préparatifs de « Mayotte place nette », le nouveau nom donné à l’opération...