100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Le chanteur Eliasse revient à Mayotte pour une série de 3 concerts

À lire également

Ramadan à Mayotte : Un mois sacré sous le signe du confinement

Ce soir se déroule la “nuit du doute” pour les fidèles musulmans. Traditionnellement, si le croissant de la nouvelle lune est observé, alors débute le mois du ramadan. Une période avant tout sacrée pour les musulmans, mais aussi ponctuée de festivités quotidiennes, rupture du jeûne en tête. Cette année toutefois, c’est un ramadan confiné qui aura lieu. De quoi bouleverser les habitudes.

Mayotte TV Islam, la nouvelle web TV qui parle de l’Islam à Mayotte

Le paysage audiovisuel mahorais compte désormais une nouvelle chaîne. Mayotte TV Islam fait son entrée en proposant un programme consacré entièrement à la pratique de l’Islam sur l’île. La chaîne est pour le moment une web TV, mais elle a l’ambition de se développer rapidement.

À Mayotte, le grand flou artistique autour des mesures de soutien

Les acteurs mahorais du spectacle restent dans la tourmente : alors que le gouvernement a déployé des aides aux intermittents lésés par l’annulation des événements culturels, leurs homologues locaux ne pourront pas y prétendre, ce statut juridique n’existant pas au sein du 101ème département. 

Flou artistique autour des arts de la scène

Les artistes et intermittents du spectacle ne peuvent, à Mayotte, prétendre au statut juridique spécifique pourtant de vigueur en métropole, du fait de l’application tardive du droit du travail dans le 101ème département. Une situation qui complique encore un peu plus l’avenir de ces professionnels, souvent écartés des décisions politiques.

 

Après dix ans d’absence, le chanteur comorien Eliasse revient à Mayotte pour une série de trois concerts : le samedi 26 février prochain au pôle culturel de Chirongui, le 5 mars au 5/5 et le 7 mars au centre universitaire de formation et de recherche de Dembéni. Pour ces trois rendez-vous, Eliasse sera accompagné de deux musiciens bordelais, Fred Girard à la batterie et Jérémy Ortal à la basse.

« C’est avec une grande émotion que je suis de retour à Mayotte pour partager l’expérience que j’ai acquise au fil de toutes ces années passées dans l’Hexagone et autour du monde », affirme Eliasse. S’il a passé les dix dernières années dans la région bordelaise, c’est en effet sur l’île aux parfums que l’artiste a débuté sa carrière musicale, au milieu des années 2000 en jouant pour divers chanteurs locaux comme Maalesh, Baco, M’Toro Chamou ou encore Bo Houss. Toutes ces collaborations ont nourri sa propre inspiration et c’est en 2008 qu’il sort son premier album intitulé « Marahaba ». Auteur-compositeur-interprète, Eliasse se revendique de la tradition musicale d’Abou Chihabi, musicien des années 70 et créateur du « folk comorien » dans lequel se mêlent rythmes traditionnels de l’archipels et influences venues d’ailleurs.

chanteur-eliasse-revient-mayotte-serie-3-concerts« Ma musique est hybride », déclare le chanteur. « J’utilise les rythmes du chigoma ou du m’godro que je mêle au blues et au rock. » Les rythmes ternaires de l’archipel se marient donc aux rythmes binaires occidentaux pour créer une world music typique de la région. « Avec Baco, nous avons surnommé notre type de musique « le zangoma », un mot inventé issu du préfixe « za » qui est la marque du pluriel et de « m’goma » qui désigne les percussions », indique-t-il. Toutefois, Eliasse utilise beaucoup d’autres instruments au sein de sa musique. Les guitares, la basse, mais aussi certains instruments traditionnels comme le gaboussi. Plus insolite, il y mêle les sonorités du merlin, un instrument qu’il a découvert par hasard lors d’un voyage au Canada. « Depuis quelques temps, ma musique prend une autre direction et j’utilise notamment beaucoup la guitare électrique », précise-t-il.

Un retour sous forme de trio

En 2019, il sort un deuxième album intitulé « Amani way ». Installé depuis sept ans dans la région bordelaise, Eliasse y a poursuivi sa carrière musicale en donnant de nombreux concerts dans l’Hexagone, mais également aux quatre coins de l’Europe et du monde. Pour son grand retour à Mayotte, île qui l’a vu naître en tant que musicien, il sera accompagné de deux musiciens bordelais : Fred Girard à la batterie et Jérémy Ortal à la basse. Mais Eliasse a également intégré les machines issues de l’électronique au sein de sa musique. « Jouer avec les sonorités apporte une richesse supplémentaire à ma musique », estime-t-il.

Dans ses textes où se mêlent français, comorien et même anglais, Eliasse parle des problèmes de l’archipel, de sa politique discutable jusqu’aux drame des naufrages de kwassa. L’amour est aussi une thématique qui lui tient à cœur, mais qu’il utilise davantage sous forme de métaphore qu’au sens propre. Enfin, la protection de l’environnement tient aussi une place primordiale dans ses textes. Au cours de ces trois concerts prévus, il interprètera un panel de ses deux albums ainsi que quelques titres inédits. Chanteur engagé dans l’action sociale, Eliasse donnera également deux représentations à la prison de Majicavo et a déjà commencé à animer des ateliers dans les établissements scolaires.

chanteur-eliasse-revient-mayotte-serie-3-concerts

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

chab6

À la Une

Intrusion au CHM : un homme de 29 ans et un mineur de 17 ans interpellés

La police de Mamoudzou a arrêté deux personnes suspectés de vol, ce jeudi 26 janvier. Ils seraient les auteurs du cambriolage du centre hospitalier...

Après un droit de retrait, ce vendredi matin, la barge reprend

Quelques chanceux ont réussi à prendre les premières barges du service des transports maritimes (STM), ce vendredi matin. Ensuite, à 7h, la rotation s'est...

La Cadéma désavoue le syndicat des Eaux de Mayotte

Au premier point abordé ce jeudi soir, en réunion de conseil, la Cadéma (communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou) avait décidé de mettre sa menace à...

Pamandzi ou Bouyouni, le choix se fera en 2023

Un nouveau dossier de présentation sur le projet de la piste longue à Mayotte vient d’être publié par la direction générale de l’aviation civile...

« Est-ce que je me vois à la télé ? » : état des lieux de l’audiovisuel mahorais

Le Conseil de la culture, de l’éducation et de l’environnement de Mayotte (CCEEM) a présenté, ce jeudi 26 janvier, son rapport intitulé « État de...