L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

9000 mercis !

Un colloque « Pour un nouveau droit des Outre-mer du XXIe siècle » au CUFR

À lire également

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Une consultation sur la circulation alternée à Mamoudzou

Depuis plusieurs années, le réseau routier de notre ville est de plus en plus congestionné, voire totalement saturé en particulier lors des heures pleines....

Le centre universitaire de formation et de recherche (CUFR) de Mayotte organise, les 8 et 9 décembre, un colloque intitulé « Pour un nouveau droit des Outre-Mer du XXIe siècle ». Sur réservation obligatoire, ce colloque intervient à l’heure où Mayotte, l’une des collectivités territoriales ayant contribué au développement du droit des Outre-mer en raison de son expérimentation en tant que « laboratoire juridique », célèbre le dixième anniversaire de son accession au statut de Département, tandis que les autres régions ultramarines célèbrent le 75e anniversaire de leur transformation en départements. De plus ce colloque survient précisément à l’heure où le président de la République, le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le ministre délégué aux Outre-mer entament des discussions avec les élus locaux signataires de l’appel de Fort-de-France. Il a pour objectif de contribuer à l’émergence d’un droit de la diversité, de la spécificité au sein d’une unité normative, précisément appelé Droit des Outre-mer. Animé par de nombreux intervenants universitaires et experts dans leurs domaines respectifs, le débat sera l’occasion d’apporter un éclairage renouvelé sur les différentes normes applicables aux outre-mer selon leur catégorie juridique. Les dernières élections ont montré la nécessité d’une réelle prise en considération des spécificités ultramarines ; ce colloque entend poser le constat, en préciser la diversité et reviendra sur les aspects historiques et juridiques prévus aux niveaux national et européen pour les confronter aux réalités locales, aux nombreux défis et aux mutations profondes auxquels doivent faire face les collectivités ultramarines. Il s’agira aussi de l’occasion de voir émerger des solutions, des idées novatrices à travers des échanges nourris entre les experts et le public qui seront présents. Enfin, cette manifestation scientifique porte l’ambition d’être le précurseur, peut-être le pilote d’une réflexion collective associant les différents acteurs universitaires présents, mais aussi la société civile et les acteurs institutionnels. À ce titre, les thèmes abordés pendant ces deux journées sont au cœur de l’actualité pour venir en expliquer le sens et l’esprit.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1077

Le journal des jeunes

À la Une

Barrages : « Tout ce travail risque de se retourner contre nous »

Ce jeudi, plusieurs représentants des Forces vives, dont Safina Soula, ont tenu une conférence de presse à Mamoudzou pour demander à leurs confrères de...

Barrages : Des élus restés sur leur faim de leur déplacement à Paris

Le déplacement en début de semaine d’une poignée d’élus mahorais n’a pas permis d’en savoir davantage sur les engagements pris récemment par le gouvernement...

Un couvre-feu à Tsingoni après les incendies criminels

Les derniers affrontements entre des bandes de Miréréni et de Combani ont entraîné de lourds dégâts matériels dans le quartier Mogoni. La municipalité de...

Crise de l’eau : Un nouveau décret pour les aides « dans les tuyaux »

L’aide exceptionnelle de l’État à destination des entreprises les plus affectées par la crise de l’eau est prolongée jusqu’au 29 février. Elle pourrait inclure...

« Elle n’a jamais accepté que son seul fils épouse une Mahoraise »

Le matin du 3 juin 2016, à Labattoir, une dame de 60 ans a porté trois coups de machette à la tête d’une septuagénaire....