asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Après le Maroc, la chanteuse Zily programmée au Sauti Za Busara

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

apres-le-maroc-la-chanteuse-zily-programmee-au-sauti-za-busara

L’artiste mahoraise Zily a enflammé la scène du Visa for Music, à l’occasion du festival international qui s’est déroulé du 16 au 19 novembre, à Rabat (Maroc). Accompagnée de ses quatre musiciens, Zily a entamé́ ses hits « Tsika », « Amani » ou encore « Moina Bibi ». Lors de ce Festival et marché professionnel pionnier des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient depuis 2014, l’équipe de l’artiste a pu rencontrer des professionnels du secteur musical venus du monde entier et déjà le rendez-vous est pris pour d’autres événements, au Sénégal notamment. Depuis plus de 20 ans, Zily fait la promotion du patrimoine immatériel de Mayotte. Cet univers qu’elle porte en elle, on le retrouve dans ses différents clips, où elle fait le choix de mettre en valeur ses deux langues maternelles : le shimaoré et le kibushi. Ses clips sont néanmoins sous-titrés en français et en anglais pour une large diffusion de ses messages d’amour et de paix. Les prochains mois s’annoncent intenses pour celle qui est attendue dès février 2023 à Zanzibar pour le festival Sauti Za Busara. D’autres événements d’envergure sont également prévus dans la région océan Indien.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

A Mlezi Maoré : « On a pu amortir les perturbations »

L’année 2023 a été compliquée chez Mlezi Maoré. Faute de financements, l’association qui œuvre dans le social et la santé a dû procéder à...

« Un contrôle interne insuffisant » de l’association Mlezi Maoré

La Chambre régionale des comptes a rendu public vendredi 12 juillet son rapport d’observations sur l’association Mlezi Maoré. Il souligne notamment un « contrôle interne...

Salime M’déré « a tout perdu »

Suite à l’arrêté du préfet de Mayotte du 25 juin dernier, portant démission d’office Salime M’déré a perdu son poste de premier vice-président du...

Fin de la grève à La Poste après trois semaines de mobilisation

Depuis le 26 juin, des salariés de La Poste s’étaient mis en grève. Ils demandaient une prime contre la vie chère et les paiements...

« Vous êtes la fierté de votre village, de votre quartier, de votre ville »

Près de 30 bacheliers de Mamoudzou ont été distingués par la mairie vendredi 12 juillet. Une cérémonie était organisée pour les titulaires des mentions...