100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Exposition Made in Mayotte 2020 : Véronique, encadreuse reconvertie

À lire également

Exposition Made in Mayotte 2020 : Asmane Houdjati, l’entrepreneure aux mille parfums

Du 7 au 19 décembre 2020, 13 producteurs et artisans proposent le fruit de leur travail lors d’une exposition au comité du tourisme de...

Exposition Made in Mayotte 2020 : Juliette B., céramiste en herbe

Du 7 au 19 décembre 2020, 13 producteurs et artisans proposent le fruit de leur travail lors d’une exposition au comité du tourisme de...

Exposition Made in Mayotte 2020 : Marlène Fraytag, du bois et des lettres

Du 7 au 19 décembre 2020, 13 producteurs et artisans proposent le fruit de leur travail lors d’une exposition au comité du tourisme de...

Six artisans d’art récompensés à Mayotte pour leur savoir-faire

Ce jeudi 8 avril, la chambre des métiers et de l’artisanat organisait à l’hôtel consulaire la troisième cérémonie de remise de titres à six...

Du 7 au 19 décembre 2020, 13 producteurs et artisans proposent le fruit de leur travail lors d’une exposition au comité du tourisme de Mayotte. À cette occasion, Flash Infos vous propose cette semaine des portraits de ces acteurs qui font vivre l’artisanat local. Aujourd’hui, Véronique, ancienne encadreuse qui a décidé de revenir à sa passion première : la couture.

“Ah, ça, la couture, on peut dire que ça me connaît ! Pour vous dire, je pense que la machine faisait un peu partie des jouets, à la maison”, lance Véronique Rambouillet les yeux écarquillés derrière ses lunettes rondes. Entre deux coups d’aiguille sur ses petites marionnettes, la gérante de Cadre en folie s’interrompt un instant, pour remonter le fil. “J’estime peut-être à huit ans le jour où j’ai commencé à coudre”, raconte-t-elle, en faisant osciller ses boucles d’oreille en forme de machines miniatures.

C’est donc “assez naturellement”, que sa petite entreprise a bifurqué il y a quelques années, vers la confection de peluches, jouets pour enfants et autres bibelots en wax. Une histoire cousue de fil blanc ? Pas vraiment. Présente sur le territoire depuis déjà vingt ans, Cadre en folie avait en effet commencé sur un tout autre crédo : l’encadrement. Un secteur de niche à Mayotte malgré les expositions de peintres comme Marcel ou Gilles Renaud auxquelles la professionnelle a pu participer au gré de son activité.

Le glas de l’activité

Mais en 2010-2012, la crise passe par là. Peu à peu la demande se fait rare, et les quelques peintres de l’île ne suffisent pas à remplir les caisses. “Lorsque le seul vitrier de l’île a cessé d’encadrer sur place, cela a sonné le glas de l’activité. Heureusement pour moi, j’avais cette deuxième corde à mon arc !”, rembobine la couturière. En plus de ses fabrications, Véronique propose aujourd’hui des cours pour adultes dans son petit atelier à la résidence Créole à Mamoudzou. Pour une centaine d’euros, chacun peut y apprendre à coudre ses propres doudous, patchwork ou tote-bags en tissu.

Le wax en folie

Et pour les moins patients, Cadre en folie écoule ses confections artisanales tous les mois au marché de Coconi, ou dans la boutique SMO Cosmétique qu’elle partage avec son mari. Et aussi pendant ces deux semaines au comité du tourisme, à l’occasion de l’exposition Made in Mayotte. Une opportunité à laquelle l’artisane a accepté de participer avec plaisir, à l’appel de Marlène Fraytag, la coordinatrice de l’événement. “Marlène nous a embarqués, et c’est une bonne manière d’écouler les stocks !” Surtout à l’approche des fêtes. Impossible de louper son stand coloré, tant le wax décliné en éponges zéro-déchets, marionnettes, ou bracelets attire le regard. “Je travaille beaucoup ce tissu, j’adore les couleurs, donc je le décline sur toutes mes gammes de produit”, glisse Véronique, en montrant ses pièces. Une reconversion réussie !

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°966

Le journal des jeunes

À la Une

Intersyndicale des taxis de Mayotte : « le Département prend le travail des chauffeurs de taxis »

Lassitude, incompréhension, colère… C’est dans cet état d’esprit que se trouvent les chauffeurs de taxis de Mayotte. Révoltés par un plan de transports interurbains...

Naissance/mortalité à Mayotte : l’année 2020, une exception à la règle

2020 se démarque par une baisse sensible des naissances. Un indicateur à prendre avec des pincettes puisque 2021 pourrait coïncider avec le franchissement de...

Journées européennes du patrimoine : 40 événements à Mayotte pour une 38ème édition encore sous la menace Covid

Pendant trois jours, la population aura l’occasion de découvrir les richesses du territoire à travers les nombreuses activités proposées par les collectivités et les...

Colocs ! : “Passer du tabou à libération de la parole en 13 minutes, c’est assez dingue”

Diffusée depuis le 6 septembre sur Mayotte La 1ère, la série Colocs ! alimente des débats parfois houleux sur les réseaux sociaux, après seulement...

1.2 million d’euros pour structurer le territoire et les clubs et relancer la pratique sportive

Le domaine du sport n’a pas été épargné par les conséquences de la crise sanitaire. En France, 30% des licenciés n’ont pas renouvelé leur...