100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

40000 followers sur facebook

Davy Lesches, le chef de l’Hippocampe, devient “maître-restaurateur”

À lire également

Exposition Made in Mayotte 2020 : Asmane Houdjati, l’entrepreneure aux mille parfums

Du 7 au 19 décembre 2020, 13 producteurs et artisans proposent le fruit de leur travail lors d’une exposition au comité du tourisme de...

Exposition Made in Mayotte 2020 : Marlène Fraytag, du bois et des lettres

Du 7 au 19 décembre 2020, 13 producteurs et artisans proposent le fruit de leur travail lors d’une exposition au comité du tourisme de...

Exposition Made in Mayotte 2020 : Juliette B., céramiste en herbe

Du 7 au 19 décembre 2020, 13 producteurs et artisans proposent le fruit de leur travail lors d’une exposition au comité du tourisme de...

Exposition Made in Mayotte 2020 : Véronique, encadreuse reconvertie

Du 7 au 19 décembre 2020, 13 producteurs et artisans proposent le fruit de leur travail lors d’une exposition au comité du tourisme de...

Cuisinier et patron du restaurant de Kawéni, Davy Lesches est le premier de Mayotte à obtenir le label “maître-restaurateur”, ce jeudi matin. Ce titre peu connu “permet de mettre de la transparence derrière ces murs”, estime le cuistot. Et si le préfet de Mayotte, Thierry Suquet, vient personnellement donner l’arrêté décernant ce titre, c’est qu’il est avant tout institutionnel. En effet, les services de l’Etat et des bureaux de contrôle ont dû vérifier que le restaurant respectait un nombre non négligeable de points comme l’hygiène, la qualité des produits, du service ou l’originalité de la carte.

Pas peu fier, le patron remercie ses équipes et ses fournisseurs pour le travail accompli. Depuis cinq ans, le couple qu’il constitue avec Tuflahani Malide tient ce restaurant de 100 couverts, où les réservations pour le soir sont pleines “trois semaines à l’avance”.

Ce premier label n’est pas le seul convoité, reconnaît Davy Lesches. Celui-ci aimerait se défendre auprès du guide gastronomique Gault et Millau, qui a ouvert la porte dernièrement à l’intégration de restaurants ultramarins.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1006

Le journal des jeunes

chab-journal-des-jeunes-5

À la Une

Développement de Mayotte : « un défaut d’organisation lié à un défaut de collaboration »

Le rapport public thématique de la Cour des comptes et de la chambre régionale des comptes sur les plans de développement pour Mayotte a...

« Je pense que le regard du monde pourrait se tourner vers Mayotte »

Les relations entre l’île de Madagascar et sa voisine mahoraise continuent de se renforcer avec l’organisation des Ateliers de la coopération, ce jeudi. Une...

Yes Ko Green, premier festival éco-responsable à Mayotte

Le premier festival éco-musical gratuit et ouvert à tous est organisé ce samedi 2 juillet de 9h à 19h au M'haju à Bandrélé. Une...

Les séniors à la découverte des archives départementales de Mayotte

Le conseil départemental et le centre communal d’action sociale de Mamoudzou ont organisé ce jeudi 30 juin une visite des archives départementales pour les...

Une fête de fin d’année pour faire parler de l’école primaire Doujani 2

L’école primaire Doujani 2 a organisé une grande fête de fin d’année ce jeudi 30 juin avec l’ensemble de ses élèves. C’est sous un...