Sazile Scooters Location : des deux roues électriques en libre service à Mayotte

À lire également

Pourquoi 180 passagers ont vu leur vol Mayotte-Réunion annulé ce vendredi ?

La reprise des vols commerciaux par Air Austral est encore timide. Et ce vendredi 3 juillet, 180 passagers ont vu leur réservation annulée à la dernière minute à cause d’une restriction de la capacité de voyageurs à l’arrivée, à l’aéroport de Saint Denis.

Mayotte : « Clouée au sol depuis le 19 mars », Ewa Air tente de passer la crise

La compagnie mahoraise détenue à 51% par Air Austral et qui compte aussi la Chambre de Commerce et d’Industrie de Mayotte parmi ses actionnaires, espère voir bientôt le bout du tunnel. Pour maintenir la flotte pendant le confinement, Ayub Ingar, son directeur général délégué, a tenté d’organiser quelques vols. Ce mardi, c’est ainsi un avion-cargo qu’il devait réceptionner à l’aéroport de Pamandzi. Il revient pour le Flash Infos sur cette opération, et sur l’activité d’Ewa Air depuis le début du confinement.

Avec le Mistral, un vent rassurant souffle sur le sud océan Indien

Le président de la République l’a annoncé ce mercredi soir, le porte-hélicoptère amphibie Mistral viendra en aide aux territoires de La Réunion et de Mayotte dans le cadre de l’opération “Résilience”, visant à lutter contre l’épidémie de Coronavirus face à laquelle les deux départements manquent d’armes pour lutter.

 

Mayotte : les bus scolaires sont parés pour la reprise mais roulent à vide

Tous les bus scolaires sont à nouveau de service, mais les élèves se font rares. La société qui est en charge, Carla Mayotte Transport Baltus, fait respecter les mesures barrières avec les moyens du bord. Cependant, la gérante s’inquiète particulièrement pour la prochaine rentrée qui arrive à grands pas alors que rien n’est prêt.

Envie d’un petit tour en deux roues économique et écologique ? Ne cherchez plus ! L’entreprise Sazile Scooters Location a la solution et vous propose des scooters électriques en libre service sur la commune de Mamoudzou.

Louer un scooter à tout moment via une application mobile, comment ça marche ? Une inscription et un smartphone suffisent pour partir au volant des scooters électriques de la flotte Sazile Scooters Location. Pour 50 centimes de réservation puis 23 centimes la minute, les titulaires d’un permis de conduire ou d’un BSR peuvent s’offrir une virée dans les alentours de la capitale du 101ème département.

sazile-scooters-location-deux-roues-electriques-libre-service-mayotteResponsable de la gestion de la jeune entreprise de location, Aina Ratsimbason revient sur les défis de son activité. “Nous avons eu l’idée de mettre en place des scooters électriques en libre service pour palier aux problèmes de transports que rencontrent les Mahorais.” Avant de témoigner de la logistique mise en place par le loueur de cycle : “Chaque soir, notre équipe va chercher les scooters afin de les recharger dans nos ateliers. Nos employés assurent également l’entretien des véhicules et de l’équipement mis à disposition des usagers. Les scooters sont révisés dès leur arrivée à l’atelier. Dans le coffre, les conducteurs pourront retrouver un casque et une charlotte ainsi que des gants qui sont nettoyés et désinfectés tous les soirs.

 

Une entreprise en devenir

 

sazile-scooters-location-deux-roues-electriques-libre-service-mayotteAujourd’hui, cinq deux roues sont déjà en service sur le territoire. Un chiffre qui devrait s’accroître dès l’ouverture des locaux de l’entreprise, près de la barge de Mamoudzou. “Nous avons actuellement une vingtaine de scooters, dont une quinzaine qui attendent d’être mis en service. Au mois d’avril, nous avions une cinquantaine d’inscrits. Les gens sont intéressés par la praticité du modèle que nous proposons.

Un moyen de transport facile d’utilisation et une inscription à la portée de tous les Mahorais connectés “En fournissant simplement leur carte d’identité et leur permis ou BSR via notre application, ils peuvent s’inscrire gratuitement et emprunter par la suite les scooters. Via l’application disponible sur smartphone les usagers ont accès à une carte de la zone où ils peuvent circuler avec nos scooters et repérer également où se trouve le véhicule le plus proche.” À l’heure actuelle, les trois employés de l’entreprise espèrent faire de nouveaux adeptes et permettre aux Mahorais de se déplacer plus facilement sur les routes de l’île aux parfums.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayottehebdo n°960

Le journal des jeunes

À la Une

Issihaka Abdillah : « Le paysage politique mahorais est encore très incertain »

À l’annonce des résultats du scrutin pour ce premier tour des élections départementales, certains candidats de l’île étaient déjà en train de nouer les...

Medef : Carla Baltus et sa liste reconduites à l’unanimité à Mayotte

Sans surprise, la présidente sortante du Medef Mayotte a été réélue par les adhérents du syndicat patronal. Elle repart donc pour un mandat de...

Abstention à Paris, renouvellement à Mayotte

Au centre du jeu politico-médiatique, le chef de l’État, Emmanuel Macron, doit scruter les élections départementales et régionales avec une attention particulière. C’est un...

Après plus d’un an d’absence, les cafés Naturalistes signent leur grand retour à Mayotte

Crise sanitaire oblige, les Naturalistes de Mayotte ont dû mettre en stand-by leurs conférences mensuelles, qui signent leur retour ce mardi 22 juin au...

Le cabinet mahorais de conseil au service de l’entrepreneuriat féminin depuis 20 ans

Le 15 juin dernier, le cabinet mahorais de conseil soufflait ses vingt bougies. L’occasion pour sa fondatrice et gérante, Sanya Youssouf, de rappeler son...