L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Le pont de Dzoumogné a été débarqué à Mayotte, et après ?

À lire également

Mayotte : « Clouée au sol depuis le 19 mars », Ewa Air tente de passer la crise

La compagnie mahoraise détenue à 51% par Air Austral et qui compte aussi la Chambre de Commerce et d’Industrie de Mayotte parmi ses actionnaires, espère voir bientôt le bout du tunnel. Pour maintenir la flotte pendant le confinement, Ayub Ingar, son directeur général délégué, a tenté d’organiser quelques vols. Ce mardi, c’est ainsi un avion-cargo qu’il devait réceptionner à l’aéroport de Pamandzi. Il revient pour le Flash Infos sur cette opération, et sur l’activité d’Ewa Air depuis le début du confinement.

Pourquoi 180 passagers ont vu leur vol Mayotte-Réunion annulé ce vendredi ?

La reprise des vols commerciaux par Air Austral est encore timide. Et ce vendredi 3 juillet, 180 passagers ont vu leur réservation annulée à la dernière minute à cause d’une restriction de la capacité de voyageurs à l’arrivée, à l’aéroport de Saint Denis.

Circulation alternée : A partir du 19 juin, ce sera moitié-moitié dans Mamoudzou

L’arrêté de circulation alternée pendant un mois a été rendu public, ce jeudi 1er juin. Dès le 19 juin, les véhicules venant de l’extérieur...

Mayotte : les bus scolaires sont parés pour la reprise mais roulent à vide

Tous les bus scolaires sont à nouveau de service, mais les élèves se font rares. La société qui est en charge, Carla Mayotte Transport Baltus, fait respecter les mesures barrières avec les moyens du bord. Cependant, la gérante s’inquiète particulièrement pour la prochaine rentrée qui arrive à grands pas alors que rien n’est prêt.

Fragilisé en juillet par un incendie volontaire, l’ouvrage qui permet de rejoindre le centre du bourg de Dzoumogné sera remplacé cette semaine par un viaduc débarqué à Longoni, ce jeudi. Il facilitera la circulation de véhicules pouvant atteindre les quarante tonnes, en attendant qu’une déviation permette de rejoindre plus rapidement la route de Bandraboua.

En même temps que le soleil se couche, le pont temporaire de Dzoumogné est descendu par une trentaine d’hommes sur le quai du port de Longoni, ce jeudi 6 octobre. Devant l’urgence de la situation, l’État a décidé de faire venir un viaduc temporaire de La Réunion qui se superposera au vieux pont dont les planches de bois montrent des signes de faiblesse.

Quand est-ce que la circulation pourra reprendre ?

« On devrait rouvrir le pont de Dzoumogné à la fin des vacances scolaires », prévient Thierry Suquet. Le préfet de Mayotte est sur le quai, ce jeudi soir, pour assister à la manœuvre.  Selon le calendrier prévu, le viaduc métallique doit rejoindre, ce lundi soir, Dzoumogné. Il sera placé le lendemain sur le pont existant. Il faudra ensuite le fixer sur ses appuis en béton. « On est dans les délais », confirme Christophe Begon, adjoint à la chef du service infrastructures, sécurité et transport à la Deal (Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement). Les derniers travaux de signalisation, d’installation d’un garde-corps et de feux de régulation se termineront le dimanche 16 octobre. « La mise en exploitation de l’infrastructure » est prévue le 17 octobre au matin.

Pourquoi a-t-il fallu attendre aussi longtemps ?

Voilà soixante ans qu’un nouveau pont est promis aux habitants de Dzoumogné. L’an dernier, une réunion avec les habitants avaient eu lieu, mais depuis, plus rien. La colère des riverains s’est donc transformée en barrages érigés début juillet et a même débouché sur l’incendie volontaire du pont le 8 juillet. « Pourquoi ça ne s’est pas fait plus tôt ? C’est un dossier compliqué, pour lequel il faut des crédits. Vous avez vu qu’entretemps, on a fait le pont de Mangajou. On travaille un pont à l’autre », défend le préfet.

Le nord de l’île étant pénalisé par la fermeture, il fallait au moins répondre à l’urgence. « Ça été compliqué. Comme on s’était engagés au mois d’août, il a fallu travailler avec le Céréma et le Centre des ponts de secours. On a trouvé à La Réunion un pont pré-installé qui devait servir si nécessaire », poursuit-il. Un autre ouvrage, parti de métropole, remplacera celui manquant à La Réunion dans six mois.

Qui pourra passer ensuite ?

Le viaduc comporte une voie (le prochain en aura deux) et nécessitera donc une circulation alternée comme auparavant. C’est au niveau du poids des véhicules qu’il y aura du changement, puisque la limite sera de quarante tonnes, « depuis l’incendie, c’était 3.5 t », rappelle le préfet. Les bus scolaires (une fois que les chauffeurs auront mis fin à leur droit de retrait) pourront donc de nouveau l’emprunter au retour des vacances scolaires.

Pour les piétons, « la passerelle piétonne qui complétera l’infrastructure est en cours de fabrication à Mayotte et sera mise en place avant la fin du mois d’octobre pour qu’[ils]n’empruntent pas ce pont de secours », prévient la préfecture de Mayotte.

Et la déviation ?

En amont du pont actuel, une nouvelle route va voir le jour. Elle permettra d’éviter le bourg de Dzoumogné et de rejoindre plus directement la route vers Bandraboua. L’objectif est qu’elle soit en service « en 2024 ».  Ensuite, le viaduc qui vient juste d’arriver doit être remplacé (il restera à Mayotte en cas de besoin) par un nouveau pont à deux voies cette fois.

 

La circulation interdite sur le secteur de lundi soir à mardi matin

Entre Longoni et Dzoumogné, les neuf kilomètres seront fermés à la circulation, à partir de ce lundi, 19h, et ce, jusqu’à mardi, 4h. Cette interdiction permettra au convoi long de 35 mètres de longueur et acheminant le pont d’arriver à sa destination finale. La préfecture annonce que « le stationnement sur l’ensemble de l’itinéraire [est] interdit de part et d’autre de la voie » jusqu’à ce mardi, 4h du matin. Il l’est déjà depuis ce dimanche après-midi puisqu’un test était programmé dans la soirée.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1085

Le journal des jeunes

À la Une

Wuambushu 2 : « un quartier entier de Mamoudzou nettoyé de « ses bangas » »

Après une semaine d’opération « Mayotte place nette », le nouveau nom de Wuambushu 2, Marie Guévenoux a défendu un premier bilan sur la chaîne Sud...

Pêche illégale : Près d’une tonne de poissons saisis au port de M’tsapéré ce lundi

Dans sa lutte contre l’immigration et le travail informel, l’État a décidé d’étendre l’opération Wuambushu 2, ou « Place nette » pour sa dénomination officielle, au...

Fatma : L’événement dédié à l’art mahorais marque un vrai retour

Ce seizième anniversaire du Festival des arts traditionnels de Mayotte (Fatma) est célébré en grande pompe. En relation directe avec la commémoration de l'abolition...

Jugé en récidive, un voleur de téléphone échappe à la prison

Un jeune homme de 19 ans, jugé au tribunal judiciaire de Mamoudzou, ce lundi après-midi, pour des faits de vol commis à Tsararano (Dembéni)...

Comores : Un collectif dénonce les longs délais de délivrance des certificats de mariage

A cause de ces lenteurs, certaines familles franco-comoriennes attendent depuis 2021 la transcription de leurs certificats de mariage. La procédure, qui ne devrait pas...