asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Le centre hospitalier de Mayotte lauréat du grand prix de l’innovation RH : « C’est rare et prestigieux »

À lire également

Mayotte : la cause de la mort de personnes atteintes du Covid-19 passée sous silence ?

Le conseil d’État a été saisi par une entreprise locale de pompes funèbres concernant de graves accusations de dysfonctionnement dans la gestion de morts atteints du Coronavirus. Si aucune décision n’a encore été rendue, Jean L’Huilier, croque-mort, détaille les raisons qui l’ont motivé à intenter une telle action en justice. 

Mayotte dans le spectre d’une pénurie alimentaire

Les aides alimentaires semblent partir d’une bonne intention. Pourtant, cette initiative pourrait rapidement vider les rayons des magasins et provoquer une pénurie sur l’île, dans quelques semaines, si les acteurs sociaux ne changent pas de stratégie.

 

Le coronavirus a fait son entrée au CRA de Mayotte

Alors qu’associations et syndicats de police s’inquiétaient le mois dernier des conséquences sanitaires qu’impliquait la réouverture du centre de rétention administrative, les derniers ours viennent leur donner raison. Plusieurs cas de coronavirus y ont en effet été détectés, sans que les mesures nécessaires à contenir la propagation du Covid-19 ne soient prises.

“J’ai vraiment cru ne pas avoir de vol”, un médecin raconte son périple ubuesque pour venir renforcer les équipes du centre hospitalier de Mayotte

Jérémie Gallon, comme des dizaines de membres du corps médical a pris la décision de venir prêter main-forte au CHM. Mais comme des dizaines de ses confrères ou collègues, il a d’abord dû, avant de partir “au front” contre la crise sanitaire, affronter “ce que l’administration peut faire de pire”. Récit d’un voyage en absurdie.

 

Fin septembre, le centre hospitalier de Mayotte a reçu le grand prix de l’innovation en ressources humaines 2022 pour son agence territoriale de recrutement, qui doit permettre d’accompagner les candidats, d’augmenter l’attractivité du territoire et de fidéliser les personnels. Lancé depuis un an en phase d’expérimentation, ce dispositif commence déjà à faire ses preuves. Entretien avec Matthieu Guyot, le directeur des ressources humaines du CHM.

Flash Infos : À l’occasion des rencontres RH de la santé qui se sont tenues à Marseille les 29 et 30 septembre derniers, le centre hospitalier de Mayotte a remporté le grand prix de l’innovation RH 2022. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Matthieu Guyot : C’est tout d’abord le prix de référence en matière de ressources humaines hospitalières ! Nous ne nous en rendons peut-être pas bien compte mais cette distinction est habituellement remise à un CHU (centre hospitalier universitaire) ou à l’AP-PH (assistance publique – hôpitaux de Paris). C’est donc rare et prestigieux qu’une administration comme la nôtre la reçoive…

D’autant plus que tous les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux peuvent candidater. Il faut qu’il y ait un critère d’efficience et de pertinence, mais aussi que le projet soit reproductible à plus grande échelle. C’est un moyen pour la Fédération hospitalière de France de faire remonter nos idées et nos petites expériences en local et d’amener à les généraliser.

FI : Comment fonctionne cette agence territoriale de recrutement ?

M.G. : Elle est à la fois un centre de réflexion et une agence opérationnelle. En phase d’expérimentation depuis un an, nous la mettons progressivement en place et nous augmentons le dispositif au fur et à mesure. Comme il s’agit d’une révolution, cela ne peut naturellement pas se faire en une fois… Le plan de développement court en quatre phases jusqu’à mi-2023, mais il faudra environ trois ou quatre ans pour que ce soit purement « opérationnel ».

Notre philosophie se base sur le design thinking, une méthode centrée sur l’humain afin d’identifier les points de difficultés. L’idée consiste à améliorer la qualité du parcours de recrutement ainsi que les procédures administratives pour réduire au maximum les complications et les interlocuteurs. En clair, cette agence doit faire en sorte que cela aille vite et bien et surtout que le candidat soit satisfait. Depuis le lancement, l’agence a déjà montré son utilité dans la mesure où nous avons déjà doublé le nombre de candidatures (+59.38% en quatre mois).

FI : Le CHM souffre d’un manque d’attractivité, dans le sens où il doit recruter 1.400 personnes sur des métiers en tension (médecins, sage-femmes, infirmiers spécialisés) chaque année. Idem pour la médecine de ville et la protection maternelle et infantile gérées par l’agence régionale de santé et le conseil départemental.

M.G. : L’attractivité du territoire repose sur l’ensemble de ses acteurs. Si nous ne travaillons pas tous main dans la main, nous réduisons notre efficacité ! Comme l’île est petite, nous devons pouvoir collaborer sur certains aspects capitaux. L’idée de ces partenariats en cours et à venir consiste à définir une réflexion commune.

Si nous voulons que les gens restent, il faut améliorer leur accueil en leur proposant un système de crèche que nous essayons de mettre en place et un logement, mais aussi et surtout revoir leurs conditions de travail. Quand les soignants ressentent de la frustration car rien ne fonctionne en raison du sous-effectif, ils repartent aussi vite qu’ils sont venus. Nous devons bosser en collaboration sur le problème organisationnel et l’augmentation du nombre de professionnels de santé. Si nous ne planchons pas sur ces deux aspects en même temps, cela ne marchera pas !

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

La coqueluche continue de progresser sur le territoire

Santé publique France fait le point sur la coqueluche, les infections respiratoires aigües (IRA), la gastro-entérite aigües (GEA) et la dengue à Mayotte. Pour la...

Mamoudzou s’enflamme pour les Jeux Olympiques ce vendredi

La Ville de Mamoudzou organise une fan zone pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. Cet événement “Mamoudzou en flamme” aura...

Assemblée nationale : Anchya Bamana et Estelle Youssouffa intègrent leurs commissions permanentes

La députée de la 1ère circonscription de Mayotte nouvellement réélue, Estelle Youssouffa, intègre de nouveau la commission permanente des affaires étrangères de l’Assemblée nationale,...

Les travaux du point de vue d’Handréma ont débuté à Bandraboua

La première pierre du point de vue d’Handréma a été posée ce vendredi 19 juillet. Ces travaux marquent le début d’un programme d’aménagements dans...

Comores : le choléra en nette régression sur l’ensemble de l’archipel

Alors que le taux global de la vaccination contre le choléra est de 59% dans l’Union des Comores, l’épidémie semble aller decrescendo, notamment à...