L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Yasmine Daoud, étudiante à Vatel : « L’accueil est à améliorer à Mayotte »

À lire également

L’Hôtel Hamaha : une histoire familiale, un environnement luxuriant et un potentiel infini

Débuté en 2000, le projet hôtelier construit à deux pas de la plage de Hamaha à Kawéni vient enfin d’ouvrir ses portes. Un établissement...

Hôtel Ibis à l’aéroport de Mayotte : six ans plus tard, et d’une pierre de posée !

La société Eden Island vient de poser la première pierre de l’hôtel de l’aéroport qui vient gonfler de 80 chambres les capacités d’hébergement de...

Récif Hélicoptères paré au décollage à Mayotte

Le premier opérateur d’hélicoptères de Mayotte a lancé hier, mardi 1er juin, son activité sur l’île aux parfums. Après trois années de travail, la...

(Agri)culture : Mayotte, une île où le jardin d’Eden à un goût de vanille

Pour mettre à l'honneur ses richesses et les faire découvrir au plus grand nombre, l'Office de tourisme du Centre Ouest organisait un éco-tour le...

Première école de management de l’hôtellerie et du tourisme sur l’île aux parfums, Vatel donne la chance à ses élèves d’acquérir de nouvelles compétences et surtout de les renforcer en leur accordant la possibilité de voyager. Trois jeunes étudiantes mahoraises – Yasmine Daoud, Léa Youssouf et Siti Boina – sont parties à la rencontre du monde hôtelier dans l’Hexagone dans le cadre d’un stage. Cinq mois de découverte, d’apprentissage et d’enrichissement professionnel. Retour sur leurs expériences respectives dans cette série.

En stage au Novotel à Clermont-Ferrand depuis le mois d’avril, Yasmine Daoud se sent comme un poisson dans l’eau au sein de l’hôtel du groupe Accor. Une immersion rendue possible après avoir rejoint en octobre 2021 la première promotion de la prestigieuse école Vatel. « Au début, je me suis beaucoup sous-estimée… Si j’en avais écouté certain, je ne serais peut-être pas là où je suis aujourd’hui », confie la jeune demoiselle. Un manque de confiance en elle dissipé en un claquement de doigts à en croire l’assurance affichée au bout du fil au moment d’évoquer son aventure professionnelle en plein cœur du centre de la France.

À plus de 8.000 kilomètres de sa terre natale, Yasmine Daoud s’intègre parfaitement à son nouvel environnement grâce au soutien inconditionnel de ses collègues ! « À mon arrivée, j’avais très peur, mais je suis entourée d’une équipe formidable et j’ai des formateurs bienveillants qui font très bien leur travail », affirme la réceptionniste. L’angoisse et le stress du départ ne semblent désormais être qu’un lointain souvenir…

Être attentif et au petit soin

Dès lors, la stagiaire a pour ambition de mettre à profit toute l’expérience acquise en Hexagone pour mettre en lumière le 101ème département. Un territoire aux multiples avantages et au potentiel reconnu, malheureusement trop souvent pointé du doigt en raison de ses aspects négatifs. « Les gens de l’extérieur ont souvent une mauvaise image de Mayotte alors que nous avons une très belle île qui mérite d’être exploitée », insiste l’apprentie. D’où son intention de faire bouger les lignes ! À commencer par l’accueil. « C’est ce qui donne envie aux clients de revenir. Il faut être attentif et au petit soin, mais aussi et surtout savoir mettre ses problèmes de côté le temps du travail… Ce qui n’est pas toujours le cas. »

Forte de cette approche différente et de cet enrichissement personnel, Yasmine Daoud souhaite donner l’exemple aux futurs étudiants de l’école Vatel et impulser une dynamique positive. « L’hôtellerie nous permet de découvrir du monde, d’autres cultures, d’échanger… À travers cette expérience, j’espère que je pourrais inspirer mes frères et mes sœurs. » Des propos qui ont de quoi motiver ceux qui veulent suivre ses traces ! C’est en tout cas l’objectif de l’ancienne élève du lycée du Nord, qui rêve d’ouvrir son propre hôtel de luxe à Mayotte. En attendant, la passionnée par la langue de Shakespeare compte bien bourlinguer aux quatre coins de monde et emmagasiner un maximum de « tips ».

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1085

Le journal des jeunes

À la Une

Wuambushu 2 : « un quartier entier de Mamoudzou nettoyé de « ses bangas » »

Après une semaine d’opération « Mayotte place nette », le nouveau nom de Wuambushu 2, Marie Guévenoux a défendu un premier bilan sur la chaîne Sud...

Pêche illégale : Près d’une tonne de poissons saisis au port de M’tsapéré ce lundi

Dans sa lutte contre l’immigration et le travail informel, l’État a décidé d’étendre l’opération Wuambushu 2, ou « Place nette » pour sa dénomination officielle, au...

Fatma : L’événement dédié à l’art mahorais marque un vrai retour

Ce seizième anniversaire du Festival des arts traditionnels de Mayotte (Fatma) est célébré en grande pompe. En relation directe avec la commémoration de l'abolition...

Jugé en récidive, un voleur de téléphone échappe à la prison

Un jeune homme de 19 ans, jugé au tribunal judiciaire de Mamoudzou, ce lundi après-midi, pour des faits de vol commis à Tsararano (Dembéni)...

Comores : Un collectif dénonce les longs délais de délivrance des certificats de mariage

A cause de ces lenteurs, certaines familles franco-comoriennes attendent depuis 2021 la transcription de leurs certificats de mariage. La procédure, qui ne devrait pas...