test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

UNSS Mayotte : les néo-collégiens à la découverte du sport scolaire

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

Une première très attendue pour les badistes mahorais

Le badminton mahorais sera représenté pour la première fois aux Jeux des îles de l’océan Indien en août prochain à Madagascar ! Nous nous sommes...

Le handisport mahorais bientôt au programme des Jeux des Îles ?

Si aucun comité départemental de handisport n’existe à Mayotte, le Cros espère bien pouvoir développer la pratique d’ici 2023, date des prochains Jeux des Îles de l’océan Indien. Une première réunion de travail a eu lieu en ce sens mercredi, avec les associations et les institutions. Un seul mot d’ordre : l’inclusion.

Une vingtaine d’établissements scolaires ont organisé la Journée nationale du sport scolaire 2020/2021, ce mercredi. Devant la crise sanitaire et les adaptations qu’elle implique, les participants ont été bien moins nombreux que les éditions précédentes. Malgré cela, l’événement n’a rien perdu de son enthousiasme.

Pieds nus sous le préau du collège de Ouangani, Abdou tient dans ses mains un volant et une raquette de badminton pour la toute première fois. Alors forcément, pour ces premières mises en jeu, le jeune garçon de 10 ans galère. Pourtant, entre deux services ratés et en dépit des moqueries de ses camarades, il l’assure : « J’adore l’UNSS parce qu’on s’amuse beaucoup ! » Le collégien vit ses premières heures de sport scolaire dans son nouvel établissement. Et comme la grande majorité des élèves de 6ème découvrant l’UNSS, il a tout de suite accroché. « Je n’arrive pas très bien à viser le volant, mais je réussirai quand je reviendrai. » Car pour lui, son inscription à l’AS Badminton du collège ne fait aucun doute. Trois heures d’activités sportives tous les mercredis après-midi : les élèves ne disent pas non et dans certaines disciplines, alors que la saison 2020/2021 de l’UNSS ne fait que démarrer, les AS sont saturées.

C’est le cas de l’AS Danse du collège de Chiconi, qui compte aujourd’hui 30 élèves pressés de commencer. « J’ai dû arrêter les inscriptions parce que sinon ça aurait fait beaucoup trop pour préparer le projet qu’on veut mettre en place à l’UNSS », relève Monsieur Berman, professeur d’EPS en charge de la section. « Mais je pense que ça va être super sympa parce qu’ils sont hyper motivés et apprécient la danse », ajoute l’enseignant, arrivé cette année de Bordeaux. Daoud Ben Ali, élève de 6ème et futur licencié de l’AS UNSS de Chiconi, confirme : il adore la danse ! « C’est amusant, ça me permet de faire des exercices, ça me permet de me motiver aussi pour l’école… En plus, ma sœur fait de la danse donc elle aime bien m’apprendre des pas et j’aime bien apprendre avec elle. J’espère pouvoir en faire toute l’année à l’UNSS. »

Des élèves « hyper motivés » pour l’UNSS

À Mayotte, la journée nationale du sport scolaire 2020/2021 a concerné en grande partie les élèves de 6ème, à qui les professeurs d’EPS ont souhaité faire découvrir l’UNSS. « Nous avons dû nous adapter face à la crise sanitaire. Il était difficile d’envisager une JNSS avec l’ensemble des élèves licenciés ou souhaitant se licencier. Et comme les 5ème, les 4ème et les 3ème connaissent déjà l’UNSS, nous avons pour cette fois-ci convié essentiellement les 6ème qui, eux, découvrent l’UNSS en entrant au collège », explique Madame Tardi, professeur d’EPS au collège de Sada.

Les établissements scolaires des quatre coins de l’île ont surfé sur la vague de cet événement national pour faire connaître leurs activités en AS. À Sada, les collégiens ont été initiés à la course, au saut et au lance. À Chiconi, danse, tennis de table, rugby ou encore ultimate étaient au programme. À Tsimkoura, les élèves étaient partagés entre natation, kayak et raid. À M’tzamboro, ils ont pu découvrir le golf, les sports de glisse, le yamakafit… Des établissements scolaires ont également profité de l’occasion pour sensibiliser les élèves sur l’importance d’une bonne nutrition.

Cette année encore, les professeurs d’EPS n’ont donc pas manqué d’imagination pour attirer l’attention de leurs élèves. Ceci en pensant à les protéger un maximum contre le virus. « Que ce soit pour le badminton ou le tennis de table, tous les élèves devaient se laver les mains avant et après avoir utilisé les raquettes. Pour cela nous leur avons mis à disposition de l’eau, du savon et du gel hydroalcoolique », soutient Monsieur Allaoui, enseignant d’EPS au collège de Ouangani.

La JNSS est une journée nationale devant promouvoir le développement de la pratique sportive ainsi que les valeurs du sport et de l’olympisme à l’école. Cette année, l’événement avait pour thématique « La santé et la reprise de l’activité physique ». Selon les chiffres du ministère de l’Éducation nationale, 6.500 opérations ont été mises en place dans le cadre de cette journée et un million d’élèves ont été mobilisés.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Théophane « Guito » Narayanin ne sera pas candidat aux élections législatives

Battu par Estelle Youssouffa en 2022, au second tour des élections législatives, Théophane « Guito » Narayanin a indiqué par un communiqué, ce vendredi,...

Le Rassemblement national sera défendu par Anchya Bamana

Anchya Bamana est investie officiellement candidate Rassemblement national pour les élections législatives du 30 juin et 7 juillet dans la deuxième circonscription de Mayotte....

Élection au Medef : L’assemblée générale de ce vendredi ajournée par la justice

Saisi par Nizar Assani Hanaffi via un référé, le tribunal judiciaire de Mamoudzou annule ce jeudi les décisions prises par le conseil d’administration du...

Sania Toumani, la petite fée du Magic de Passamaïnty

A 22 ans, la jeune sportive Sania Toumani est immanquablement l’une des meilleures joueuses de basket-ball de Mayotte. Son club, le Magic basket de...

Le double projet de loi Mayotte au point mort

Propositions, discussions, tractations, et au final abandon ?  Le double projet de loi Mayotte est de nouveau mis au placard par les ministres du gouvernement...