asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Sania Toumani, la petite fée du Magic de Passamaïnty

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

UNSS Mayotte : les néo-collégiens à la découverte du sport scolaire

Une vingtaine d’établissements scolaires ont organisé la Journée nationale du sport scolaire 2020/2021, ce mercredi. Devant la crise sanitaire et les adaptations qu’elle implique, les participants ont été bien moins nombreux que les éditions précédentes. Malgré cela, l’événement n’a rien perdu de son enthousiasme.

Une première très attendue pour les badistes mahorais

Le badminton mahorais sera représenté pour la première fois aux Jeux des îles de l’océan Indien en août prochain à Madagascar ! Nous nous sommes...

A 22 ans, la jeune sportive Sania Toumani est immanquablement l’une des meilleures joueuses de basket-ball de Mayotte. Son club, le Magic basket de Passamaïnty, vient de réaliser un triplé lors de cette saison 2023-2024 avec zéro défaite. Et l’ailière n’y est pas pour rien. Portrait.

Elle enchante le plateau sportif de Passamaïnty depuis des années maintenant. Sania Toumani, l’ailière âgée de 22 ans et qui mesure 1m70, a connu une année 2024 faste puisqu’elle vient d’être sacrée championne de Mayotte et vainqueure de la Coupe de Mayotte. Celle qui est originaire de Passamaïnty a commencé à jour au Magic basket, il y a quinze, en commençant naturellement par l’école de basket du club de son village. « J’ai commencé à jouer depuis toute petite, on m’a intégré dedans et j’y ai pris énormément de plaisir », déclare celle qui oublie sa timidité sur les terrains. Avec son numéro 5 sur le dos, elle a toujours été la meilleure marqueuse de l’île dans toutes les catégories, ayant fait deux saisons successives sans aucune défaite en cadette (U18). Elle est devenue la meilleure joueuse de l’équipe première dès l’âge de 15 ans. Elle tourne à 28 pts en moyenne depuis, une performance unique dans le championnat féminin.

Assidue aux deux entraînements par semaine, elle se rend souvent seule au terrain de basket qui ne se trouve pas loin de chez elle pour faire des entraînements supplémentaires afin de s’améliorer. Profitant de sa taille et ses qualités de drible, elle n’hésite pas à aller provoquer les fautes ou à prendre le meilleur en un contre un. Sa précision lui permettant de tenter les shoots de trois-points et sa bonne défense en fait une joueuse très complète. Dotée d’un bon esprit d’équipe, elle n’hésite pas à transmettre son envie de gagner.

Un palmarès impressionnant

Sur les terrains, ses prestations ont fait du Magic basket une machine à gagner. En 2019, outre une deuxième Coupe de Mayotte en catégorie cadette, elle atteint la finale de la Coupe de Mayotte seniors et fait partie du cinq majeur de la sélection de Mayotte seniors lors des Jeux des Îles de l’océan Indien qui se sont déroulés à Maurice. Elle a 16 ans seulement. En 2020 et en 2023, elle permet par deux fois à Passamaïnty de gagner la Coupe de France régionale. Et même si son équipe a été battue par les Réunionnaises de la Tamponnaise basket-ball (TBB) en finale de l’océan Indien (81-65), elle s’est à nouveau démarquée en plantant 38 points, soit plus de la moitié des pions de son équipe.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Un bilan Mayotte Place nette « positif » selon le préfet

Ce mardi 16 juillet, le préfet a tenu une conférence de sécurité, en présence des élus mahorais, pour leur faire le compte-rendu de l’opération...

Dans l’attente de leurs papiers, des jeunes apprennent à créer un jeu vidéo

L’association Web Cup a animé la semaine dernière une formation de création de jeu vidéo au sein du Centre régional information jeunesse de Mayotte...

A Mlezi Maoré : « On a pu amortir les perturbations »

L’année 2023 a été compliquée chez Mlezi Maoré. Faute de financements, l’association qui œuvre dans le social et la santé a dû procéder à...

« Un contrôle interne insuffisant » de l’association Mlezi Maoré

La Chambre régionale des comptes a rendu public vendredi 12 juillet son rapport d’observations sur l’association Mlezi Maoré. Il souligne notamment un « contrôle interne...

Salime M’déré « a tout perdu »

Suite à l’arrêté du préfet de Mayotte du 25 juin dernier, portant démission d’office Salime M’déré a perdu son poste de premier vice-président du...