100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Jeux des Îles 2027 : encore cinq mois pour préparer la candidature de Mayotte

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

Saison terminée pour les sportifs mahorais

Les fédérations nationales tranchent les unes après les autres : les compétitions amateurs 2019/2020, jusque-là suspendues pour cause de Coronavirus sont définitivement interrompues. La saison est donc terminée pour le basket-ball, le handball, le rugby et le volley-ball mahorais. La Fédération française de football temporise encore…

 

Le handisport mahorais bientôt au programme des Jeux des Îles ?

Si aucun comité départemental de handisport n’existe à Mayotte, le Cros espère bien pouvoir développer la pratique d’ici 2023, date des prochains Jeux des Îles de l’océan Indien. Une première réunion de travail a eu lieu en ce sens mercredi, avec les associations et les institutions. Un seul mot d’ordre : l’inclusion.

Alors que la prochaine édition des Jeux des Îles de l’océan Indien se profile à Madagascar, l’année prochaine, Mayotte doit boucler son dossier de candidature pour 2027 d’ici fin décembre. Les Comores et probablement les Maldives postulent également à l’accueil de l’événement sportif. Chef du service sport, politiques publiques et haut niveau au comité régional olympique et sportif (Cros) de Mayotte, Fahdedine Madi Ali supervise l’élaboration du dossier.

Flash Infos : Il ne reste que cinq mois avant le bouclage des candidatures. Où en est celle de Mayotte ?

Fahdedine Madi Ali : Les candidatures sont en stand-by pour le moment. On attend la publication des règlements techniques de Madagascar pour les Jeux des Îles 2023. Ils doivent nous servir de références.

FI : Qu’est ce qui pourrait favoriser le dossier mahorais du point de vue politique ?

F. M. A. : L’État français a déjà annoncé qu’il soutiendrait la candidature d’un seul territoire français. La Réunion n’étant pas candidate cette fois-ci, il faut désormais qu’il nous soutienne…

jeux-des-îles-candidature
Ayant obtenu l’or au lancer de javelot en 2015, Fahdedine Madi Ali supervise la constitution du dossier en tant que chef du service sport, politiques publiques et haut niveau au comité régional olympique et sportif (Cros) de Mayotte.

FI : Candidate pour l’édition 2023, pourquoi l’île aurait plus de chances aujourd’hui ?

F. M. A. : Oui, mais en 2023, c’est Mayotte qui avait choisi de retirer sa candidature. L’État français a jugé que 2027 était préférable. On vient de lancer une consultation pour une assistance à maîtrise d’ouvrage (N.D.L.R. celle-ci est close depuis ce lundi). Cinq ans sont passés, beaucoup de choses ont évolué. Il faut donc mettre à jour le dossier. Il y a des choses sur lesquels on peut déjà s’appuyer comme la programmation du conseil départemental en ce qui concerne les infrastructures, ainsi que le cahier des charges des Jeux.

FI : Pour 2023, un plan d’investissement de 73 millions d’euros était annoncé. Sera-t-il du même ordre ?

F. M. A. : L’enveloppe budgétaire débloquée sera au-delà de ce montant. Le conseil départemental est déjà bien impliqué. Toutefois, il n’y a pas que le côté sportif, il faut aussi des garanties en termes de sécurité, de mobilité et d’accueil touristique.

jeux-des-îles-candidature
L’augmentation récurrente du nombre d’épreuves (24 en 2023) rend le défi encore plus grand.

FI : L’hébergement sur l’île justement est un point crucial. Comment accueillir tout le monde ?

F. M. A. : En effet, il y a des exigences, il faut notamment des hébergements « VIP ». C’est l’enjeu de la maîtrise d’ouvrage, faire le point sur nos capacités. Mais je voudrais rappeler pour ceux qui penseraient que Mayotte ne serait pas capable d’accueillir les Jeux qu’il y avait les mêmes doutes lors la première édition à La Réunion (N.D.L.R. en 1979).

FI : Qui seront les concurrents pour 2027 ? Les Comores ont déjà annoncé leur candidature.

F. M. A. : Oui, ce n’est pas la première fois qu’ils souhaitent accueillir les Jeux des Îles. Ils ont d’ailleurs déjà été choisis par le passé (N.D.L.R. L’Union devait organiser l’édition 2019, mais celle-ci est finalement revenue à Maurice). On s’attend à ce que les Maldives soient également candidates.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1013

Le journal des jeunes

chab-journal-des-jeunes-5

À la Une

Le conseil départemental pris d’assaut par les travailleurs

Ce jeudi 29 septembre, l’appel national des syndicats à la grève a été entendu par près de 200 personnes, sur la place de la République,...

Logement : une aide à la pierre jusqu’à 100.000 euros pour près de 38 bénéficiaires

Mise en place par le Département, l’aide à la pierre vise à aider les familles ou personnes à faibles revenus à accéder à la...

Guet-apens de « Pilou » : L’auteur des coups de couteau condamné à quinze ans de prison

Le procès de la bande de Doujani, qui a agressé violemment un lycéen à l’intérieur d’un bus le 11 mai 2016, s’est terminé ce...

La laka de retour au premier plan, avec la course de pirogues traditionnelles de Mamoudzou

La mairie de Mamoudzou organise le dimanche 16 octobre la première course de pirogues traditionnelles sur le front de mer de la ville chef-lieu,...

Éric Dupond-Moretti veut créer une « task force » de magistrats

Outre un budget du ministère de la Justice en hausse de 170 millions d’euros, Éric Dupond-Moretti a annoncé plusieurs mesures, mardi 27 septembre, devant...