L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Football : Le Mahorais Ismaël Boura convoqué avec les Cœlacanthes

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

UNSS Mayotte : les néo-collégiens à la découverte du sport scolaire

Une vingtaine d’établissements scolaires ont organisé la Journée nationale du sport scolaire 2020/2021, ce mercredi. Devant la crise sanitaire et les adaptations qu’elle implique, les participants ont été bien moins nombreux que les éditions précédentes. Malgré cela, l’événement n’a rien perdu de son enthousiasme.

Une première très attendue pour les badistes mahorais

Le badminton mahorais sera représenté pour la première fois aux Jeux des îles de l’océan Indien en août prochain à Madagascar ! Nous nous sommes...

Le natif de Bandrélé devrait rejoindre le groupe de Stefano Cusin qui affrontera en amical, l’Angola et l’Ouganda, les 22 et 25 mars, à Marrakech, au Maroc, dans le cadre de la trêve internationale. Son équipe, l’ES Troyes AC, a déjà confirmé sa sélection.

Cette-fois, c’est la bonne. Ismaël Boura jouera pour l’équipe nationale de football des Comores. Le natif de Bandrélé a été convoqué par le sélectionneur des Cœlacanthes, Stefano Cusin, pour les deux rencontres amicales, prévues dans deux semaines, au Maroc. Le technicien italien a dévoilé il y a trois jours sa liste de 24 joueurs qui affronteront, l’Angola et l’Ouganda, durant la trêve internationale qui s’étalera du 18 au 26 mars. Parmi les noms qui ne sont pas passés inaperçus, figure celui du défenseur de l’ES Troyes AC, Ismaël Boura. La raison ? Ce n’est pas la première fois que les Verts tentent de s’arracher les talents de la pépite mahoraise qui avait déjà dit non aux Cœlacanthes, en 2023. Toutefois, l’ancien Lensois semble avoir changé d’avis. « Si tout n’était pas réglé, la fédération n’aurait pas osé l’inscrire sur la liste. Sinon, le joueur lui-même aurait démenti l’information », glisse un haut responsable sportif comorien. Une analyse qui se confirme un peu plus dans la mesure où même l’équipe où évolue l’arrière a déjà publié les noms de ses joueurs qui ont été convoqués dans leurs pays d’origine. Pour les Comores, dans un tweet, posté, mercredi, sur le réseau social X l’équipe a confirmé des photos à l’appui que trois de ses joueurs rejoindront les Cœlacanthes. Il s’agit de l’ailier gauche Rafiki Saïd, Youssouf M’changama, milieu offensif incontournable des Verts et enfin du défenseur, Ismaël Boura qui s’était désisté lors des dernières campagnes de qualification de la Can 2023. Une décision qui avait réjoui son ancien club, Lens lequel avait très vite communiqué le refus du joueur.

Sélectionnable aussi par Madagascar

Le Mahorais, après avoir dit oui à la sélection comorienne, avait décliné la convocation à la dernière minute. Une décision qui avait donné lieu à de nombreuses supputations. A l’époque, le coach, Younès Zerdouk, le staff des Cœlacanthes et la fédération s’étaient montrés compréhensifs par rapport au choix du joueur, lequel intéressait aussi l’équipe malgache. Le manager Kassim Abddallah disait alors que les portes lui seraient toujours ouvertes. Un an plus tard, l’enfant de Bandrélé accepte enfin de rejoindre le groupe de Stefano Cusin, qui dirige les Cœlacanthes depuis octobre 2023 et dont le bilan à la tête des Verts met tout le monde d’accord. Après Faïz Selemani, Faiz Mattoir et El Fardou Ben Nabouhane, Ismaël Boura sera le quatrième joueur professionnel mahorais à mouiller le maillot pour l’équipe comorienne. Il lui reste donc à imprimer sa marque lors des prochains matchs de stage de Marrakech. Mais déjà, les analystes sportifs placent déjà leur confiance en lui en raison de son talent. Le plus grand chroniqueur sportif des Comores, Elie-Dine Djouma, est de ceux-là. « Ismaël Boura est un joueur professionnel, qui évolue en Ligue 2 française, à Troyes. Il va apporter son expérience à la charnière défensive de l’équipe. Le fait qu’il joue en club avec deux autres Cœlacanthes, Rafiki Said et Youssouf M’changama, va beaucoup aider le groupe. Ils doivent avoir une bonne complicité dans le jeu et se connaissent bien », décortique celui qui est l’un des rares journalistes sportifs comoriens qui votent pour le Ballon d’or de la Fifa.

« Après une quarantaine de matchs en Ligue 1 et une trentaine en L2, Boura apportera du punch et une stabilité dans le compartiment défensif », espère le chroniqueur d’Al-Watwan.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1085

Le journal des jeunes

À la Une

Un préavis de grève déposé à l’Université de Mayotte

L’intersyndicale du campus de l’Université de Mayotte (ex-CUFR), CGT et Snesup-FSU, a déposé un préavis de grève, ce jeudi, pour un commencement dès le...

Logement : Dzoumogné au carrefour des nouvelles constructions de la SIM

Village central du nord de Mayotte, Dzoumogné compte un nouvel ensemble de 18 logements sociaux construits par la société immobilière de Mayotte (SIM), à...

Crise de l’eau : Près d’un million de bouteilles collectées au concours organisé par Citeo

Du 18 mars au 13 avril, Citeo a organisé un concours, intitulé « Hifadhuichisiwa », pour inciter les habitants à collecter le plus de bouteilles en...

Une CCI de Mayotte prête à jouer davantage une fonction de support

Il y a du changement à la Chambre de commerce et d'industrie de Mayotte (CCIM) avec l’arrivée d’un nouveau directeur général des services en...

Wuambushu 2 : Une opération qui prend de court les policiers ?

Deux porte-paroles de syndicats policiers regrettent le manque de concertation dans les derniers préparatifs de « Mayotte place nette », le nouveau nom donné à l’opération...