100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Football : deux montées en deux ans, l’US Kavani se propulse en Régionale 1 !

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

Le handisport mahorais bientôt au programme des Jeux des Îles ?

Si aucun comité départemental de handisport n’existe à Mayotte, le Cros espère bien pouvoir développer la pratique d’ici 2023, date des prochains Jeux des Îles de l’océan Indien. Une première réunion de travail a eu lieu en ce sens mercredi, avec les associations et les institutions. Un seul mot d’ordre : l’inclusion.

Saison terminée pour les sportifs mahorais

Les fédérations nationales tranchent les unes après les autres : les compétitions amateurs 2019/2020, jusque-là suspendues pour cause de Coronavirus sont définitivement interrompues. La saison est donc terminée pour le basket-ball, le handball, le rugby et le volley-ball mahorais. La Fédération française de football temporise encore…

 

Le stade départemental de Cavani a pris des airs de fête mercredi dernier ! En remportant son dernier match à domicile de la saison 2 buts à 0 contre l’UCS de Sada, l’Union sportive de Kavani s’est offert le titre de champion de Régional 2, et a par la même occasion validé son ticket pour évoluer en division supérieure l’année prochaine. Deux montées successives pour les joueurs de coach Abdi, qui rejoignent l’élite du football mahorais – le championnat Régional 1 – pour la première fois de leur histoire.

Mercredi 14 décembre, quelques heures avant que Théo Hernandez et Randal Kolo Muani n’envoient l’équipe de France en finale de la Coupe du monde de football en plantant chacun leur pion contre le Maroc, deux autres buts, signés Piresse et Keldy, marquaient l’histoire du football – mahorais en l’occurrence. En battant l’UCS de Sada (2-0), l’Union sportive de Kavani s’est adjugée le titre du championnat régional 2, mais surtout, a validé sa deuxième montée de division successive ! Un exploit pour cette équipe qui, en 2019, frôlait encore la relégation en R4, le plus bas échelon du football mahorais.

« Gagner dans les moments clés »

Dans un championnat disputé, l’US Kavani décroche le titre de R2 avec un bilan de onze victoires, huit matchs nuls et trois défaites (41 pts), une petite unité devant l’AS Neige de Malamani (40 points – dix victoires, dix nuls, deux défaites), tandis que les cinq premières équipes au classement se tiennent en six points. L’US Kavani n’est ni la meilleure attaque (quatrième sur douze), ni la meilleure défense (deuxième), mais a su gagner dans les moments clés pour faire la différence, raconte le coach Abdallah « Abdi » Madi Ali. « A chaque fois, on a su répondre aux défis lancés par nos adversaires. Quand on a joué contre le Foudre 2000, ils étaient en tête du classement et avaient l’occasion de prendre six points d’avance dans la course au titre… On a été chez eux et on a gagné ! (2-1, NDLR) », raconte l’entraîneur.

Surtout, l’équipe a su capitaliser sur sa capacité fédérer les jeunes du quartier. Grâce à son école de football labellisée, le club repère et forme les talents du coin, avec – en trame – l’idée de lutter contre la délinquance. « C’est la première fois de notre histoire qu’on monte en R1, et on l’a fait avec les jeunes de notre quartier ! », se ravit le coach, pour qui la jeunesse du groupe laisse présager de belles années à venir pour l’US Kavani. « On espère qu’ils ne vont pas partir ! », concède Abdi, qui se projette déjà sur la saison suivante.

« Continuer sur notre lancée »

« Là les gens nous disent : – attention ça joue au football en R1 ! Ça tombe bien, nous on est là pour ça… jouer au football ! », s’exclame le coach, qui admet tout de même que quelques recrutements seront nécessaires pour solidifier le groupe avant d’attaquer le prochain exercice. « Notre gardien Porato, qui jouait en sénior depuis ses 14 ou 15 ans, est parti à la retraite ce mercredi… c’est le premier poste qu’il va falloir pourvoir. »

« Cette année, on a pris les choses étape par étape : on a assuré le maintien, puis on a visé le haut du tableau, puis le titre… Ça a plutôt bien marché ! On fera la même chose l’année prochaine. » Coach Abdi se veut prudent, mais se prend déjà à rêver un peu plus grand avec « un beau parcours en Coupe de France, pourquoi pas ? »

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1029

Le journal des jeunes

chab6

À la Une

Réforme des retraites : les grévistes mobilisés à Mamoudzou

Les rangs étaient un peu plus clairsemés que lors des précédents rassemblements. Environ 150 personnes se sont réunies ce mardi matin sur le parvis...

Concours d’informatique : des élèves de M’gombani au top niveau national

Participants au concours « Castor informatique », plusieurs élèves de sixième du collège Halidi Selemani de M’gombani, à Mamoudzou, ont obtenu d’excellents résultats, les plaçant parmi...

Hervé Madiec : « la règlementation a beaucoup changé ces dernières années »

Présent à Mayotte sous les dénominations Star Mayotte et Star « Urahafu », le groupe Suez y est le principal acteur du recyclage et de la...

Idris déploie ses ailes à la Marine nationale

Âgé de 27 ans, Idris se passionne pour l’aviation depuis l’adolescence. Et il a tout fait pour vivre de sa passion alors que rien...

Catégorie entraîneur de l’année

Magdalena Alliaud – 29 ans – Rugby Despérados Rugby Club M’tsapéré / Comité Territorial de Rugby de Mayotte Magdalena Alliaud est de ces rares entraîneuses féminines...