asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Football : à cause d’un mail de la Ligue, Koungou perd un match par forfait

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

UNSS Mayotte : les néo-collégiens à la découverte du sport scolaire

Une vingtaine d’établissements scolaires ont organisé la Journée nationale du sport scolaire 2020/2021, ce mercredi. Devant la crise sanitaire et les adaptations qu’elle implique, les participants ont été bien moins nombreux que les éditions précédentes. Malgré cela, l’événement n’a rien perdu de son enthousiasme.

Une première très attendue pour les badistes mahorais

Le badminton mahorais sera représenté pour la première fois aux Jeux des îles de l’océan Indien en août prochain à Madagascar ! Nous nous sommes...

L’imbroglio de ce samedi n’a pas fait rire du tout le FC Ylang de Koungou. Un courriel envoyé dans la matinée indiquait aux équipes l’organisation des deux dernières journées des championnats de football. Par souci d’équité, toutes les équipes doivent jouer aux mêmes horaires, soit 15h en Régionale 3. Sauf qu’en arrivant à Mamoudzou, les visiteurs ont appris que le match contre le TCO Mamoudzou n’a pas été déplacé (il était initialement prévu à 13h) et que la Ligue a acté leur forfait.

football-cause-mail-ligue-koungou-perd-match-forfait
Djamil Abdallah espérait une fin de saison heureuse pour son club. Las, l’équipe fanion n’a pas pu défendre ses chances, ce samedi.

Une fin de saison gâchée par un mail ? Djamil Abdallah en a bien peur. Le dirigeant du FC Ylang de Koungou, son staff et les joueurs ont vécu une cruelle mésaventure, ce samedi 10 décembre. Le promu a vécu une saison galère dans la poule Nord de la Régionale 3. Incapable de prendre des points lors de la première moitié du championnat, Koungou a changé de visage sur la phase retour jusqu’à devenir un candidat à la promotion si ses concurrents lâchaient quelques points en route en cette fin de saison. « Les joueurs étaient motivés pour les deux dernières rencontres », fait remarquer le responsable des équipes. L’avant-dernier match était initialement prévu à 13h et délocalisé au terrain Baobab, le recevant, le TCO Mamoudzou, ne disposant pas de terrain en ce moment. « A 9h, on a reçu un mail de la Ligue. Elle précisait à quels horaires devaient se jouer les derniers matchs. En Régionale 3, ce devait être 15h pour tout le monde », rappelle Djamil Abdallah. En effet, l’article 69 de la Ligue stipule qu’au cours ces deux dernières journées, toutes les équipes d’une même compétition doivent être sur le terrain en raison des enjeux à la fois en haut et en bas de tableau. L’arrivée des hommes d’Abdallah Amlidine à Mamoudzou est donc repoussée à 14h. Sauf, qu’il n’y a personne sur place, seules les équipes de jeunes prévues l’après-midi sont en train de se préparer. Pire, ils reçoivent un appel du directeur de la Ligue les informant que le match est perdu par forfait en raison de leur absence constatée par l’arbitre.

« A aucun moment, on a refusé de jouer à 13h »

Le responsables des équipes a bien essayé de montrer sa bonne foi en indiquant que le mail envoyé par la Ligue les a induits en erreur, rien n’y fait. « Le pire, c’est qu’à aucun moment, on a refusé de jouer à 13h. Les joueurs étaient prêts à 10h. Le directeur nous a dit que c’était simplement un mail d’informations générales », constate-il. Il déplore que le match décalé n’ait pas été au moins mentionné pour éviter pareille déconvenue.

Est-ce que cette erreur de communication aurait pu coûter la montée du FC Ylang de Koungou ? Visiblement non, la victoire du FC de Labattoir (3-1) a entériné les montées sportives du club de Petite-Terre et de l’ASJ Handréma.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

A Mlezi Maoré : « On a pu amortir les perturbations »

L’année 2023 a été compliquée chez Mlezi Maoré. Faute de financements, l’association qui œuvre dans le social et la santé a dû procéder à...

« Un contrôle interne insuffisant » de l’association Mlezi Maoré

La Chambre régionale des comptes a rendu public vendredi 12 juillet son rapport d’observations sur l’association Mlezi Maoré. Il souligne notamment un « contrôle interne...

Salime M’déré « a tout perdu »

Suite à l’arrêté du préfet de Mayotte du 25 juin dernier, portant démission d’office Salime M’déré a perdu son poste de premier vice-président du...

Fin de la grève à La Poste après trois semaines de mobilisation

Depuis le 26 juin, des salariés de La Poste s’étaient mis en grève. Ils demandaient une prime contre la vie chère et les paiements...

« Vous êtes la fierté de votre village, de votre quartier, de votre ville »

Près de 30 bacheliers de Mamoudzou ont été distingués par la mairie vendredi 12 juillet. Une cérémonie était organisée pour les titulaires des mentions...