test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Coupe de France : le FC M’tsapéré à 180 minutes d’un rêve

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

UNSS Mayotte : les néo-collégiens à la découverte du sport scolaire

Une vingtaine d’établissements scolaires ont organisé la Journée nationale du sport scolaire 2020/2021, ce mercredi. Devant la crise sanitaire et les adaptations qu’elle implique, les participants ont été bien moins nombreux que les éditions précédentes. Malgré cela, l’événement n’a rien perdu de son enthousiasme.

Une première très attendue pour les badistes mahorais

Le badminton mahorais sera représenté pour la première fois aux Jeux des îles de l’océan Indien en août prochain à Madagascar ! Nous nous sommes...

Dimanche à 14h30, le FC M’tsapéré défie la JS St-Pierroise à la Réunion, pour une place en 32ème de finale de Coupe de France. En cas de qualification pour les deux prochains tours, les champions de Mayotte pourraient, selon le tirage au sort, rencontrer un club de Ligue 1…

Fermez les yeux, et imaginez un instant le Football Club M’tsapéré affronter le finaliste de la dernière Ligue des champions, le Paris Saint-Germain et ses supers stars au Parc des Princes. Imaginez les footballeurs amateurs mahorais défier le grand Olympique de Marseille des champions du Monde Steve Mandanda et Florian Thauvin dans le mythique Orange Vélodrome.

Mais encore, imaginez le club champion de Mayotte sur la pelouse du Matmut Stadium Gerland, disputer un match officiel face à l’Olympique Lyonnais des internationaux Memphis Depay, Anthony Lopez, Karl Toko-Ekambi et Houssem Aouar… Faire opposer les plus petits clubs amateurs de l’hexagone et d’Outre-mer aux plus grands clubs de France : c’est ce que propose la Coupe de France de football depuis 1917.

L’une de ses plus belles histoires a été marquée en 2000 avec l’épopée de Calais. Le club amateur qui évoluait en quatrième division avait atteint la finale et s’était incliné 2-1 au Stade de France, contre le FC Nantes de Landreau, Gillet, Carrière, Sibierski, Da Rocha ou Monterrubio. Un parcours exceptionnel avec la cerise sur le gâteau pour Réginald Becque, capitaine calésien, invité par Mickaël Landreau à soulever la Coupe de France que lui avait remise le président de la République de l’époque Jacques Chirac…

Après leur étincelant parcours en coupe régionale de France ces dernières semaines, où ils ont sorti tour à tour l’ACSJ M’liha, l’UCS Sada, l’Olympique Miréréni, la Racine du Nord Acoua, l’US Ouangani et le Pamandzi SC, les Diables Rouges m’tsapérois se sont qualifiés pour le huitième tour de la Coupe de France et étaient à 90 minutes – 120 si prolongations – d’un 32ème de finale, où entraient habituellement en lice les clubs de Ligue 1…

Mais ce jeudi, la Fédération française de football a réadapté la formule Coupe de France version 2020/2021, dont l’épilogue était menacé par la crise sanitaire. Pour espérer aller au bout de sa compétition, la 3F a décidé il y a quelques heures à peine de séparer les clubs amateurs des clubs professionnels jusqu’aux 16èmes de finale.

Une nouvelle formule de qualification qui change tout

À deux matchs d’affronter des pros… Jusqu’à présent, ce rêve était difficilement accessible aux Mahorais tant les différents clubs locaux se sont cognés sur un mur ces deux dernières décennies. Le mur du septième tour de Coupe de France face aux clubs de l’hexagone, que ni M’tsapéré (2001, 2004, 2012, 2016, 2018, 2019), ni Pamandzi (2002, 2003), ni M’zouasia (2014, 2015), ni Kani-Kéli (2005, 2013), ni Dzoumogné (2007, 2008), ni d’autres encore (M’tzamboro, Koropa, Kani-Bé, Tsingoni, Combani…), n’ont pu franchir.

Mais cette année, la donne a changé. D’abord, la 3F a accédé à une requête de la Ligue mahoraise de football d’organiser un tour de coupe régionale de France supplémentaire à Mayotte, pour ainsi qualifier le représentant mahorais, non plus pour le septième mais pour le huitième tour de la Coupe de France. Mais surtout, la FFF a modifié la formule de qualification pour les équipes ultramarines, notamment les qualifiés réunionnais et mahorais. Ceux-ci doivent s’affronter au huitième tour de la Coupe de France, et le vainqueur représentera l’Outre-mer zone océan Indien en 32ème de finale.

Le FC M’tsapéré a donc rendez-vous avec la Jeunesse Sportive Saint Pierroise, vainqueur de la Coupe régionale de France à La Réunion, ce dimanche à 14h30 à Saint-Pierre. La JSSP avait créé la sensation lors de la dernière coupe de France en atteignant les 16èmes de finale : battu par Epinal après avoir notamment éliminé Niort, club de Ligue 2 au tour précédent.

Le parcours des Réunionnais leur avait valu les plus belles louanges du football ultramarin et une exposition nationale avec la réalisation de plusieurs reportages dont celui de l’émission populaire Téléfoot. C’est cette Saint-Pierroise que défieront les M’tsapérois du FCM ce week-end. Un septième tour à Mayotte, une formule de qualification plus abordable, un adversaire régional de division identique pour le huitième tour et, depuis hier, la garantie d’affronter un nouveau club amateur en 32ème de finale…

Le rêve de tout footballeur amateur d’affronter une Ligue 2, voire une Ligue 1, n’a jamais été aussi proche pour les représentants mahorais de la Coupe de France. Reste à contrecarrer les plans de la Jeunesse sportive pour espérer l’atteindre.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Crise de l’eau : la non-conformité est levée pour Passamaïnty et Bouyouni ce mardi soir

Les contrôles sanitaires sur les unités de distribution d’eau potable de Bouyouni-est et Passamaïnty avaient conclu à une non-conformité de l’eau, il y a...

Élections législatives : Une bataille plus rude au sud avec huit candidats contre quatre au nord

Ils sont finalement douze à s’être inscrits auprès de la préfecture de Mayotte, la semaine dernière, pour se présenter devant les électeurs mahorais, les...

L’art donne vie au futur lycée de Longoni

Prévus jusqu’en 2025, les travaux du futur lycée des métiers du bâtiment de Longoni avancent. Pour marquer le coup, le chantier a ouvert, ce...

Des employeurs prêts à « casser les stéréotypes » sur le handicap

Alors que les entreprises de plus de vingt salariés doivent compter 6 % de travailleurs handicapés, à Mayotte, ce taux est de 0,7 %....

Kawéni 2 remporte “Questions pour une école championne”

Commencée en février, la compétition « Questions pour une école championne » s’est achevée mercredi dernier, avec la victoire d’une des équipes du collège Kawéni 2....