100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Coupe de France : Les Jumeaux de Mzouazia filent en 32èmes de finale

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

Saison terminée pour les sportifs mahorais

Les fédérations nationales tranchent les unes après les autres : les compétitions amateurs 2019/2020, jusque-là suspendues pour cause de Coronavirus sont définitivement interrompues. La saison est donc terminée pour le basket-ball, le handball, le rugby et le volley-ball mahorais. La Fédération française de football temporise encore…

 

Le handisport mahorais bientôt au programme des Jeux des Îles ?

Si aucun comité départemental de handisport n’existe à Mayotte, le Cros espère bien pouvoir développer la pratique d’ici 2023, date des prochains Jeux des Îles de l’océan Indien. Une première réunion de travail a eu lieu en ce sens mercredi, avec les associations et les institutions. Un seul mot d’ordre : l’inclusion.

Une semaine près avoir écrit l’histoire au 7ème tour de Coupe de France en devenant la première équipe mahoraise à vaincre un club métropolitain, les Jumeaux ont réédité l’exploit au 8ème tour face à Plancoët-Arguenon (3-1). Mzouazia se qualifie pour les 32èmes de finale de la compétition, comme le FC Mtsapéré la saison dernière.

Une fois encore, les chants et couleurs de la diaspora mahoraise auront fait vivre les tribunes du Stade du Roudourou, sans pour autant provoquer d’incident comme celui ayant lieu à Saint-Brieuc, au tour précédent. Ce dernier s’était soldé par un large triomphe de Mzouazia sur le CS Plédran (5-1), première victoire mahoraise contre un club de métropole. Après une semaine de préparation dans l’Hexagone, les héros de l’île avaient donc un nouveau rendez-vous avec l’histoire, à Guingamp, face à Plancoët-Arguenon (Régional 2). Et force est de constater que les Mahorais l’ont honoré de la plus belle manière. Si la mairie de Plancoët a chaleureusement accueilli quatre membres de l’AJM dans la semaine, il n’y a pas de place pour les sentiments sur le terrain. Ce dernier, gorgé de l’eau des pluies guingampaises et refroidi par une température n’excédant pas les 9 degrés, aurait dû compliqué la tâche des joueurs du sud de l’île.

coupe-de-france-jumeaux-mzouazia-32emes-finale

Ce sont bien eux, pourtant, qui se montrent les plus en jambes, enchaînant les passes et portant le danger jusque dans la surface adverse. Et ces efforts paient : le début de match disputé bascule à la 34ème minute, avec une tête rageuse de Ben Djadid Dina Kamal à la suite d’un corner. Le capitaine des Jumeaux, déjà buteur lors du 5-1 contre Plédran, double la mise à la 42ème, permettant à son équipe de compter deux buts d’avance à la mi-temps. Mais la seconde période voit entrer des Bretons bien plus entreprenants. Ce regain de détermination aboutit au but de Maxime Letonturier, à la 53ème minute. À 2-1 avec encore plus de 35 minutes à jouer, les observateurs pouvaient légitimement craindre pour Mzouazia. Mais ces derniers, poussés par leurs soutiens mahorais, n’ont pas baissé les bras.

La « magie de la Coupe »

La fin du match procure beaucoup d’émotions aux supporters. L’espoir d’abord, avec une frappe de l’AJM sur la barre transversale. La frayeur ensuite, avec ce même montant touché par un tir de Plancoët-Arguenon. La tension est à son comble dans les dernières minutes de la partie, avec ce petit but d’avance en guise de maigre avantage pour Mzouazia. Puis, la délivrance finale intervient dans les arrêts de jeu, avec le but du 3-1 marqué par Fouad Dina Kamal. La tribune visiteurs explose : ça y est, les Jumeaux sont en 32èmes de finale. Le club mahorais inscrit son nom dans l’histoire de la Coupe de France en atteignant ce stade de la compétition, à l’image du FC Mtsapéré la saison dernière, ce qui n’avait jamais été fait auparavant. Mais aussi en éliminant deux clubs métropolitains coup sur coup, exploit unique du foot mahorais.

Les yeux et les esprits de l’intégralité de l’île sont désormais tournés sur ces fameux 32èmes de finale de Coupe de France, qui auront lieu lors du week-end des 18 et 19 décembre. Les Jumeaux de Mzouazia pourront alors tomber sur de grands clubs de Ligue 2, tels que l’AJ Auxerre ou Toulouse, et même sur l’élite de la Ligue 1, qui ne fera son entrée dans la compétition qu’à ce moment. Un système inégalitaire contre lequel de nombreuses voix s’élèvent, mais qui réserve de belles surprises pour les plus déterminées des équipes amateur. La « magie de la Coupe », comme on l’appelle, réservera-t-elle justement un bon sort aux vaillants Mahorais ? Une chose est sûre, ils ont déjà prouvé à la France qu’elle ne doit pas sous-estimer les sportifs de son 101ème département.

Avis Facebook pour l’UE!
Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°976

Le journal des jeunes

À la Une

Aïcha, Nazla, Samira, Nayla, Soilahoudine et Noël, ambassadeurs des JO 2024

Du 9 au 17 octobre, six élèves de la classe Pierre de Coubertin-Alice Milliat sont allés enrichir leurs connaissances des Jeux Olympiques à Paris...

Les Naturalistes et 50 bénévoles paient un brin de toilette à l’îlot Mbouzi

Samedi matin, une cinquantaine de volontaires répondait à l'appel des Naturalistes de Mayotte pour une opération de nettoyage de l'îlot Mbouzi. Interdite aux visiteurs,...

Tsunamis et séismes à Mayotte, la nouvelle campagne de prévention est lancée

Le vendredi 26 novembre à la Case Rocher avait lieu le lancement de la nouvelle campagne de sensibilisation aux risques sismique et tsunamique à...

Les fonds européens se dépoussièrent au service des porteurs de projets mahorais

Le groupement d’intérêt public de Mayotte consacré aux fonds européens s’est présenté aux porteurs de projets privés et publics ce vendredi 26 novembre à...

Les taxis mabawa veulent plus que les miettes

Alors que les taximen mahorais ont déjà fort à faire avec les projets de transports interurbains que développe le département, ils doivent aussi faire...