100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Les contrats d’apprentissage impulsés par le comité régional olympique et sportif

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

Le handisport mahorais bientôt au programme des Jeux des Îles ?

Si aucun comité départemental de handisport n’existe à Mayotte, le Cros espère bien pouvoir développer la pratique d’ici 2023, date des prochains Jeux des Îles de l’océan Indien. Une première réunion de travail a eu lieu en ce sens mercredi, avec les associations et les institutions. Un seul mot d’ordre : l’inclusion.

Saison terminée pour les sportifs mahorais

Les fédérations nationales tranchent les unes après les autres : les compétitions amateurs 2019/2020, jusque-là suspendues pour cause de Coronavirus sont définitivement interrompues. La saison est donc terminée pour le basket-ball, le handball, le rugby et le volley-ball mahorais. La Fédération française de football temporise encore…

 

Le centre de formation et d’apprentissage (CFA) AP RUN, en collaboration avec le comité régional olympique et sportif de Mayotte a animé une information collective sur les contrats d’apprentissage aux métiers du sport, vendredi dernier au siège de l’institution. Les futurs bénéficiaires devraient être identifiés dans les prochains mois au sein des associations, avec la contribution des ligues et des comités sportifs mahorais.

Viriginie Cretual et Amandine Droz ont passé la fin de semaine à Mayotte. La responsable de formations au sein de l’association réunionnaise AP RUN et son adjointe avaient pour objectif de poser les premières pierres d’un projet conséquent : mettre en place des contrats d’apprentissage aux métiers du sport sur l’île aux parfums, en collaboration avec le comité régional olympique et sportif (CROS) de Mayotte. « Nous avons pris connaissance des personnes avec qui nous pouvions potentiellement travailler. Nous avons notamment rencontré le groupement d’employeurs, une structure employeuse, le Cemea, l’Akto ou encore la DRAJES. Tous auront leur rôle à jouer », assure Virginie Cretual. « Ce sera ensuite au CROS de reprendre contact, de faire des partenariats, de signer des conventions avec les organismes qui gravitent autour, et puis d’organiser des réunions et de suivre le bon respect des conventions signées. »

En six ans au centre de formation et d’apprentissage (CFA) d’AP RUN, la responsable de formations a vu pas moins de 300 jeunes réunionnais se former aux métiers du sport et de l’animation. Seules les formations aux métiers du tourisme sportif n’ont pas encore été mises en place, bien que le tourisme sportif soit développé sur l’île Bourbon. « Le tourisme sportif est déjà très présent à La Réunion, et j’ai constaté en venant à Mayotte qu’il y a quelque chose à faire. Le tourisme sportif mahorais peut prendre une place très importante. » La collaboration entre AP RUN et le CROS s’est concrétisée en août dernier avec la signature d’une convention de partenariat.

« L’apprenant est au cœur du projet »

À termes, l’accompagnement d’AP RUN permettra au CROS Mayotte d’acquérir à son tour le statut de CFA et de devenir le premier CFA des métiers du sport. En attendant, le CROS Mayotte dispose du statut d’unité de formation par apprentissage (UFA) et travaille donc communément avec l’organisme de formation réunionnais pour développer les métiers du sport et de l’animation sur le territoire. Cet objectif se décline en plusieurs actions, parmi lesquelles la mise en place d’un contrat d’apprentissage. Il repose sur trois acteurs aux responsabilités bien établies : l’employeur (entreprises, ligues, comités, clubs…), l’alternant et l’organisme de formation. « L’apprenant est au cœur du projet : tout est construit autour de lui », assure Virginie Cretual.

Pour permettre aux dirigeants d’associations, de ligues et de comités sportifs de comprendre l’intérêt et les avantages de mettre en place des contrats d’apprentissage, AP RUN a mené une information collective vendredi dernier au CROS. « L’information collective s’est très bien passée. Nous avions tous les représentants : des futurs apprentis, des structures employeuses, des groupements d’employeurs… Nous avons pu répondre à leurs interrogations et à l’issue de notre échange, la plupart était enthousiaste, souhaitait aller dans le sens de notre démarche », se réjouit la formatrice.

« Les contrats d’apprentissage aux métiers du sport exploseront »

« Généralement, quand on embauche, la personne reste dans la structure et on embauche d’autres personnes. C’est comme ça que la structure se développe. » Virginie Cretual est consciente que tout reste à faire. Elle considère cela comme une force : « C’est comme s’ils créent leur société et voulaient la développer. Il y a du potentiel à Mayotte. S’il est bien exploité, si les différents partenaires jouent le jeu et que tous les freins sont levés, les contrats d’apprentissage aux métiers du sport à Mayotte exploseront. Quand ça va prendre, il faudra que le CROS soit rodé et fasse attention parce qu’il risque d’y avoir de l’engouement. De nombreuses associations vont tout faire pour prendre des apprentis, ce qui paraît normal puisque ces apprentis vont aider dans les structures associatives. Ils vont eux-mêmes ensuite former. Leur structure va pouvoir recevoir un public beaucoup plus large et avoir plein de projets. » Dans les prochaines semaines, le CROS Mayotte devrait prendre contact avec l’ensemble des ligues et des comités, pour que ceux-ci fassent un diagnostic des potentiels futurs stagiaires au sein des clubs, des potentiels futurs bénéficiaires des contrats d’apprentissage aux métiers du sport.

Avis Facebook pour l’UE!
Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1021

Le journal des jeunes

chab6

À la Une

Le Raid est intervenu ces derniers jours à Vahibé

Actuellement sur Mayotte, une équipe du Raid est en soutien des policiers de Mamoudzou, depuis le mardi 22 novembre. Alors que la situation s’est...

A Mayotte, une densité de médecins quatre fois plus faible qu’en métropole

Alors que le ministre de la Santé, François Braun, est à Mayotte à partir de ce mardi, le plus grand désert médical de France...

Le nombre de cas en forte hausse sur le territoire mahorais

Après plusieurs mois d’accalmie, la circulation du Covid-19 a repris fortement à Mayotte. Le taux d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) est...

Comores : l’opposant Sambi condamné à la perpétuité

La justice a également ordonné la saisie des biens immobiliers et autres avoirs appartenant à l’ancien président qui bizarrement reste le seul parmi les...

Un plus grand bouclier contre l’inflation déployé sur Mayotte

Afin de limiter la hausse des prix observée au niveau mondial, les acteurs politiques et économiques mahorais ont décidé de prendre plusieurs mesures pour...