L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

9000 mercis !

BCM : Les enfants prodiges de M’tsapéré accueillis en roi

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

UNSS Mayotte : les néo-collégiens à la découverte du sport scolaire

Une vingtaine d’établissements scolaires ont organisé la Journée nationale du sport scolaire 2020/2021, ce mercredi. Devant la crise sanitaire et les adaptations qu’elle implique, les participants ont été bien moins nombreux que les éditions précédentes. Malgré cela, l’événement n’a rien perdu de son enthousiasme.

Une première très attendue pour les badistes mahorais

Le badminton mahorais sera représenté pour la première fois aux Jeux des îles de l’océan Indien en août prochain à Madagascar ! Nous nous sommes...

Les joueurs du Basket club M’tsapéré ont tenu leurs supporters en haleine jusqu’à la dernière minute du match qui les opposait au BC Dynosien. Après leur victoire serrée, toute l’équipe est de retour à Mayotte ce lundi 13 décembre. Et c’est une foule en liesse qui les a accueillis dans leur village.

Petit ou grand, femme ou homme, les supporters venus acclamer les joueurs du BCM étaient de tous bords cet après-midi à la place sénat de M’tsapéré. Tous se sont habillés en rouge pour affirmer leur soutien et fierté. L’équipe a entamé un cortège à l’entrée du village jusqu’à la place du rassemblement tout en chantant et dansant le chigoma, l’une des danses traditionnelles mahoraises. Si les sportifs s’attendaient à un accueil chaleureux, la réalité dépasse tout ce qu’ils avaient imaginé. « C’est une autre dimension ! Tous les Mtsapérois se sont mobilisés pour nous, c’est incroyable ! Je pense que toute équipe aimerait avoir un tel accueil » s’émerveille Madi Aboubacar, capitaine du BCM. « On est tellement chanceux d’avoir des supporters comme les nôtres. Tout le monde est là, nos mamans, nos petits frères. Ça nous fait plaisir devoir toutes les générations réunies », ajoute Bourhane Mohamadi, le dirigeant du basket club M’tsapéré.

Une longue attente qui valait la peine

Le vol qu’a pris l’équipe de basket depuis La Réunion devait atterrir à Pamandzi à 12h25. Mais faute de place de parking sur le tarmac de l’aéroport de Mayotte, l’avion a été obligé de patienter dans les airs avant qu’une place se libère. Conséquence, celui qui transportait les sportifs est arrivé avec près d’une heure de retard et cela a chamboulé le programme. Attendus à 14h à M’tsapéré, ils sont arrivés à 15h30. « Je les attends depuis 12h ! Mais je n’ai pas songé une seule fois à partir parce qu’ils méritent qu’on soit là pour eux », lance une supportrice. Les personnes âgées, notamment les femmes, habillées de leur salouva Zena M’déré se sont mises à l’ombre et ne se mêlent pas à la foule. Mais elles ne sont pas moins fières du résultat sportif de ceux qu’elles appellent leurs enfants. « Ils nous ont honorés en gagnant ce match. Nous devions leur rendre la pareille en les accueillant comme ils le méritent », soutient une autre femme.
Les joueurs ont profité de ce moment de joie avec leur entourage. Après quelques jours de repos, ils vont reprendre les entraînements pour continuer le championnat de France. Le Basket club M’tsapéré devra jouer fin janvier, mais il connaitra son adversaire seulement au milieu du mois de janvier. Quoi qu’il en soit, le capitaine se dit confiant, ils feront vibrer une nouvelle fois Mayotte.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1077

Le journal des jeunes

À la Une

Barrages : « Tout ce travail risque de se retourner contre nous »

Ce jeudi, plusieurs représentants des Forces vives, dont Safina Soula, ont tenu une conférence de presse à Mamoudzou pour demander à leurs confrères de...

Barrages : Des élus restés sur leur faim de leur déplacement à Paris

Le déplacement en début de semaine d’une poignée d’élus mahorais n’a pas permis d’en savoir davantage sur les engagements pris récemment par le gouvernement...

Un couvre-feu à Tsingoni après les incendies criminels

Les derniers affrontements entre des bandes de Miréréni et de Combani ont entraîné de lourds dégâts matériels dans le quartier Mogoni. La municipalité de...

Crise de l’eau : Un nouveau décret pour les aides « dans les tuyaux »

L’aide exceptionnelle de l’État à destination des entreprises les plus affectées par la crise de l’eau est prolongée jusqu’au 29 février. Elle pourrait inclure...

« Elle n’a jamais accepté que son seul fils épouse une Mahoraise »

Le matin du 3 juin 2016, à Labattoir, une dame de 60 ans a porté trois coups de machette à la tête d’une septuagénaire....