test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Vingt ans de Total : « Il y a encore énormément de choses à faire à Mayotte »

À lire également

“C’est par l’éducation que la femme mahoraise peut s’émanciper

Cela fait à peine deux mois qu’elle a pris ses fonctions et pourtant Taslima Soulaimana, la nouvelle directrice régionale aux droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes a de grandes ambitions pour la femme mahoraise. Elle est cependant consciente que la tâche ne sera pas si facile. 

Le viol, une perversion cachée dans la société mahoraise

Le viol est un mal invisible, et à Mayotte on profite de cette invisibilité pour ne pas en parler. Dans une société où le sexe est tabou, les victimes d’agressions sexuelles sont trop souvent réduites au silence. Cependant, les langues commencent à se délier, et les victimes veulent désormais se faire entendre malgré les nombreuses barrières qu’elles doivent franchir.

Pauvreté : La dichotomie mahoraise

Le chiffre est l’un des plus parlants pour décrire la situation de Mayotte. Régulièrement employé, il va désormais changer. La part de la population vivant sous le seuil de pauvreté national passe en effet de 84% à 77%. Une baisse qui ne doit pas masquer une autre réalité : les inégalités de vie se sont creusées.

Mayotte : “On veut que l’État nous prenne en charge comme tous les demandeurs d’asile qui vivent en France”

C’est un ras-le-bol qui a poussé les demandeurs d’asile africains à manifester ce lundi 20 juillet devant la mairie de Mamoudzou. Ils réclament de meilleures conditions de vie et une meilleure prise en charge de la part des associations et de l’État, mais les moyens mis à disposition à Mayotte ne sont pas suffisants. 

Seul distributeur de carburant sur l’île, TotalÉnergies Marketing Mayotte est présent ici depuis vingt ans maintenant. Une soirée à Dzaoudzi a permis de célébrer cet anniversaire, mercredi, en présence du directeur Afrique du groupe, Jean-Philippe Torres.

120 millions d’euros

« Il y a presque vingt ans, jour pour jour, Total-Fina-Elf a fait l’acquisition du dépôt des Badamiers auprès du service des armées, des stations de Mamoudzou et Petite-Terre. A compter de ce jour, nous avons assuré l’approvisionnement du carburant nécessaire au développement de l’île, son acheminement, son transport, son stockage, sa distribution », rappelle Karine Poisson. Ce mercredi soir, la directrice générale de TotalÉnergies Marketing Mayotte était la première à faire son discours, lors d’une soirée d’anniversaire, au Faré à Dzaoudzi. Une cinquantaine de personnes (partenaires, clients) étaient présentes. C’est le cas aussi de Jean-Philippe Torres, directeur Afrique du groupe, qui était pour la première fois à Mayotte. « Ce qui caractérise, pour moi, l’économie et le business de Total sur cette île, c’est le nombre de projets que nous y avons. En vingt ans, on y a investi un peu plus de 120 millions d’euros. Des investissements aussi importants, il n’y a pas beaucoup de filiales qui en ont bénéficié », constate-il, avant de se montrer optimiste pour l’avenir. « Nous sommes convaincus qu’il y a encore énormément de choses à faire à Mayotte », annonce d’ailleurs Karine Poisson.

170 collaborateurs

Sur 100.000 collaborateurs, 170 travaillent pour le groupe à Mayotte, que ce soit dans les stations-services, dans les dépôts, l’administratif ou le transport. « Outre ses aspects matériels, ce que j’aimerais souligner ce soir, c’est l’aventure humaine qui jalonne ces vingt belles années au service de Mayotte », tient à souligner la directrice générale.

Deux centrales à alimenter

Parmi les gros clients de TotalÉnergies, il y a la société Électricité de Mayotte. En effet, les deux centrales des Badamiers en Petite-Terre et Longoni produisent de l’électricité à l’aide de moteurs au gazole. 50% du gazole consommé à Mayotte l’est par EDM. Cependant, il y a un nouvel enjeu avec ces centrales puisqu’elles vont se convertir au bioliquide. Concernant la première, des tests ont déjà été effectués avec de l’huile de colza et sont concluants, mais le fournisseur ne sera pas Total. Alors qu’à Longoni, ce sera bien lui qui aura la charge d’acheminer le bioliquide. « L’entreprise est multi-énergies. Elle cherche à rentrer dans la transition énergétique, bien installée d’ailleurs. Nous allons accompagner EDM de façon volontaire sur ce projet très important et de grande ampleur pour Mayotte », promet Karine Poisson.

Dix stations-service

Alors que les deux premières étaient implantées à Mamoudzou (supprimée depuis) et en Petite-Terre aujourd’hui à Labattoir), les stations ont fini par essaimer partout sur l’île. Kawéni, Majicavo-Lamir, Longoni, Dzoumogné, Combani, Chirongui et Passamaïnty, en plus de la station marine de Dzaoudzi et celle de l’aéroport de Pamandzi, ont porté le total à dix aujourd’hui. Parmi les projets, celle de Longoni pourrait être transformée, alors que TotalÉnergies dispose également d’un foncier à Coconi. « On est convaincu qu’une dizaine de stations, ce n’est pas assez, et on va en faire d’autres », est convaincu le directeur Afrique.

La directrice générale ne cache pas que le choix de la piste longue (Bouyouni ou Pamandzi) « aura des conséquences extrêmement importantes pour nous en fonction de la localisation future ».

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Coupure d’eau ce dimanche 14 juillet pour les travaux du Caribus

Pour permettre la réalisation de travaux dans le cadre du Caribus, la Société mahoraise des eaux (SMAE) annonce la nécessité de procéder à une...

Les maires reprennent la main sur la Cadema

En élisant Moudjibou Saïdi et Ambdilwahedou Soumaïla en tant que président et premier vice-président de la communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou, les élus communautaires tirent...

« Un lieu d’accueil pour écouter le malade et sa famille »

L’esprit était à la fête, ce jeudi 11 juillet, au centre hospitalier de Mayotte (CHM), une partie des équipes fêtait l’inauguration du Bureau des...

A Passamaïnty, l’excellence synonyme de nouveau complexe sportif

Un grand projet d’aménagement est prévu pour le village de Passamaïnty, situé dans la commune de Mamoudzou. Ce dernier vise à créer un complexe...

Les nouveaux infirmiers célèbrent leurs diplômes dans la joie

On peut croire à un manzaraka, il s’agit en réalité de la cérémonie de remise des diplômes des infirmières et infirmiers. L’Institut des études...